Nouvelle pâte brisée maison {avec 1 œuf}

Depuis des années que je fais ma fidèle pâte brisée maison, j’avais envie d’essayer autre chose. On a beau dire, on se lasse parfois, même des bonnes choses. De fil en aiguille clic, je suis tombée sur la recette de pâte à tarte salée du très beau blog Délices d’Orient.

Alors avec ses 90 g de beurre, cette nouvelle pâte brisée n’est clairement pas light, mais ça n’était pas l’objectif. L’objectif était d’essayer d’y mettre 1 œuf, alors que les poulettes familiales en fournissent 2 à 3 par jour. C’était un petit œuf ici. Est-ce pour ça ou pas, la texture est restée assez sableuse. Il n’empêche qu’une fois cuite, la pâte s’est révélée délicieuse, drôlement gourmande et croustillante. Comme a dit Nom-de-code-chéri : « ça sent le gâteau » !

Nouvelle pâte brisée maison avec 1 œuf

Lire la suite

Publicités

Pâte à galettes de sarrasin

Après ma 1ère pâte à galettes de sarrasin (sans œuf) pour laquelle j’avais fait des recherches « bretonnesques », je me suis inspirée ici d’une recette bien notée sur Marmiton (avec œuf). J’ai néanmoins adapté les proportions à ma façon, c’est-à-dire moins de farine et plus d’eau, parce que j’apprécie les crêpes ou galettes très fines et je trouve que plus la pâte est fluide, plus on parvient à faire des crêpes ou galettes fines. Raison pour laquelle ma pâte à crêpes est déjà très fluide 😉

Pâte à galettes de sarrasin

Lire la suite

Pâte à pizza maison {avec machine à pain}

Avant de m’installer avec Nom-de-code-chéri et sa machine à pain, mes pizza maison étaient soit couchées sur une pâte brisée de mes mains (c’est différent mais très bon!), soit sur un rouleau de pâte à pizza spécialement acheté pour l’occasion. Étant de moins en moins à l’aise avec les préparations industrielles, cette 2nde option se faisait rare.

Et puis j’ai emménagé chez sa machine à pain… Nom-de-code-chéri, et ma vie a changé ! Je ne mange plus QUE du pain maison, confectionné des mains de mon amoureux, chaque fois un peu différemment grâce à d’innombrables combinaisons de farines, de noix et de graines. Il lui est même arrivé de préparer des pains briochés aux raisins pour le dimanche matin, je sais ma chance de l’avoir ❤

Pâte à pizza maison avec machine à pain

Lire la suite

Mayonnaise maison

Je ne vanterai jamais assez les qualités du fait maison. Une mayonnaise maison, si on a un bon batteur ou un peu d’huile de coude, ça ne nécessite que 3 ingrédients, quelques minutes et c’est tellement meilleur qu’un tube industriel !

Je me revois monter de la mayo pour mes parents (moi j’en mange pas vraiment…) à peu près tous les dimanches dès que la saison des asperges était lancée. Aujourd’hui, c’est pour Nom-de-code-chéri que je l’ai préparée, avec un peu d’estragon, ce qui lui a naturellement donné un petit goût de béarnaise, très chouette avec des asperges.

Mayonnaise maison

Oh ! Mais c’est une main de Nom-de-code-chéri ça !

Lire la suite

Pâte sablée à l’amande de Julie Andrieu

J’ai attrapé cette recette au vol sur la page Facebook de Julie Andrieu. Elle y poste régulièrement des recettes aussi simples qu’alléchantes… J’ai toujours apprécié sa façon de « dédramatiser » la cuisine et de la rendre accessible à tous. Sa pâte sablée aux amandes y servait de base à une tarte au citron, et comme par hasard, je m’apprêtais justement à en faire une ! Enfin, saison ou fête du citron à Menton, tout n’est pas toujours une question de hasard 😉

Si pour ma tarte je m’en tiendrai à la recette de maman, pour la pâte, j’ai pensé que les amandes contrebalanceraient avantageusement l’acidité du citron. En plus, je suis toujours à l’affût de nouveauté, et cette petite infidélité à ma pâte sablée familiale ne peut pas faire de mal. Les proportions sont quasi les mêmes, un peu de farine et les amandes en plus !

Pâte sablée à l’amande de Julie Andrieu

Qui dit nouveauté peut dire surprise. La bonne, c’est que cette pâte est délicieusement biscuitée, la mauvaise, c’est que ses bords sont tellement « rentrés » que mon fond de tarte n’était plus très profond… Je veillerai la prochaine fois à ne pas couper la pâte au ras du moule mais à la laisser un peu dépasser. Car oui, il y aura une prochaine fois ! Elle est trop bonne !

Lire la suite

Ma pâte à crêpes pour crêpes salées & sucrées

J’aime bien trop les crêpes pour les réserver uniquement à la Chandeleur. Les crêpes, je veux en manger toute l’année ! Le 2 février n’est qu’une occasion de plus de satisfaire ma gourmandise… et de déboucher une bouteille de cidre pour marquer le coup 🙂 Pour satisfaire cette gourmandise, vous vous en doutez, on ne parle pas ici d’1 crêpe au dessert, mais d’un repas complet de crêpes ! Or ma pâte a ceci de formidable qu’elle s’accommode aussi bien de garnitures salées que sucrées.

Quand je dis que ma pâte est formidable, c’est aussi parce qu’elle permet de réaliser des crêpes très fines et moelleuses à la fois. Pour ça, je la fais bien liquide. Si vous préférez les vôtres un peu plus épaisses, ou si vous craignez que votre poêle vous fasse la vie dure au moment de les retourner, réduisez la quantité de lait jusqu’à 50 cl au minimum. Ce sont les proportions initialement préconisées dans le livre jaune de Ginette Mathiot, encore lui.

Pâte à crêpes pour crêpes salées et sucrées

Pour en revenir à mon repas de crêpes idéal, il ne ressemble en rien à la pile de crêpes tiédies (et fatalement ramollies) cuites à la chaîne avant de passer à table. Parce que ça, c’est mon cauchemar. Ma crêpe idéale est si chaude que je me brûle le bout des doigts en la roulant, et comme je la garnie à même la crêpière, son fromage ou son sucre est bien fondu à l’intérieur. Alors certes, mes préférences m’obligent à rester debout aux fourneaux tandis que Nom-de-code-chéri se régale à table. Mais franchement, goûtez et on en reparle !

Lire la suite