Salade orientale de carottes aux dattes, raisins secs et à la menthe

En pleine saison de la carotte, et alors qu’on profite des peut-être-derniers beaux jours de l’été pour d’ultimes barbecue, je profite de les accompagner de nouvelles variantes de salades sucrées salées et pleine d’originalité ! Cette version à tendance orientale est très proche de ma salade de carottes aux noix et raisins secs, à la différence que les noix sont remplacées par des dattes, qu’on ajoute de la menthe et des épices. Enfin quand on oublie pas les épices… Rmh.

Ce week-end nous étions 12 à table, c’est pourquoi j’ai préparé des quantités assez astronomiques : 16 carottes, 2 oranges, etc. Je vous ai divisé toutes les proportions par 2 ci-dessous et vous serez encore large pour 6 ou 7 personnes. À noter que s’il vous en reste, le lendemain les dattes ont eu le temps de « libérer » leur sucre dans les carottes qui se sont alors révélées fort sucrées. Conseil : préparez-là pour le jour J, si vous devez vous y prendre à l’avance, réduisez un peu la quantité de dattes et de raisins. En tout cas, on s’est vraiment tous régalés !

Salade orientale de carottes aux dattes, raisins secs et à la menthe

C’est ici la 1ère fois que je réalise la recette d’un blog que j’aime beaucoup, Rosenoisettes, tenu de main de maître par Camille.

Lire la suite

Inspiration de saison : 35 recettes sans cuisson !

Vous ai-je déjà dit que j’habite sous les toits, et que notre appartement, aussi charmant soit-il, tourne à la fournaise au moindre rayon de soleil ? Autant vous dire que, avec la canicule qui démarre, je n’ai surtout pas envie d’allumer quoi que ce soit en cuisine, ni d’y passer du temps. La seule chose que j’espère, c’est un filet d’air pour m’installer à l’ombre de la terrasse, y grignoter quelque chose d’aussi frais que léger !

J’ai donc refait le tour du (presque) blog avec l’œil moite de celle qui a chaud pour y dénicher les plats « sans cuisson » ! Voici ma sélection de 35 recettes : des tartines, des salades, des boissons, des desserts… Il n’y a plus qu’à faire vos choix !

Taboulé frais à la menthe
L’incontournable de l’été, mon taboulé très frais à la menthe

Lire la suite

« Taboulé » de chou-fleur

Ça fait un bail que j’observe du coin de l’œil ces recettes à base de chou-fleur : la « pâte » à pizza (ou cauliflower crust), la « semoule »… Le subterfuge semble particulièrement convenir aux « sans gluten ». Je n’ai perso pas ce problème, j’aime la vraie pâte à pizza et la vraie semoule dans mon taboulé, mais il me fallait quand même essayer !

J’ai justement reçu d’un potager familial un minuscule spécimen trop mignon. Il faisait bien trop chaud ces derniers jours pour faire cuire mon habituel chou-fleur rôti aux épices, c’était l’occasion d’essayer ! Le test a été tout à fait concluant. Nom-de-code-chéri a même trouvé ça bluffant. Moi j’ai aimé la fraîcheur, le croquant et les saveurs du cumin, des herbes et du citron mélangé.

Taboulé de chou-fleur

Pour mettre ma recette au point, j’ai cliqué sur 2 blogs que j’adore : Cuisine-moi un mouton et La Cuisine d’Anna et Olivia. Je me suis aussi basée sur mon fidèle taboulé très frais à la menthe, une valeur sûre.
Lire la suite

Salade sucrée salée d’entre 2 saisons {avocat, tomate, pomme}

La saison des tomates et des pommes se croise 2 fois dans l’année en mai et en septembre… Mais c’est en plein été, en vacances l’année dernière, qu’on m’a fait goûter à cette curiosité sucrée salée. Si vous me suivez un peu, vous savez que j’adore les salades sucrées salées, voyez un peu ces quelques exemples : carottes-pomme, carottes-raisins secs, avocat-melon, avocat-pamplemousse rose, chou-rave-pamplemousse rose, endives-poires, céleri-branche-pomme Granny, fenouil-orange, tomates-kakis… Il y en a pour tous les goûts et toutes les saisons !

Pourtant ce mélange là, avocat-tomate-pomme, je ne m’y serais franchement jamais risquée. C’est au final une salade très fraîche et parfumée, un ensemble surprenant et agréable.

Salade sucrée salée à l'avocat, tomate et pomme

Lire la suite

Muffins zéro déchet aux fanes de radis et à la feta

Après mon velouté zéro déchet de feuilles et trognon de chou-fleur, voici une nouvelle recette tirée du livre La cuisine zéro déchet : les muffins aux fanes de radis ! Maintenant que je suis lancée, je suis vraiment curieuse de découvrir jusqu’où donner une nouvelle vie à ce que je composte habituellement… Parce que depuis que je vis avec Nom-de-code-chéri, je ne jette plus, je composte !

Ces muffins sont hyper moelleux et goûtus, on ne se doute absolument pas qu’il s’agit de fanes, et encore moins de radis. J’ai un peu modifié la recette originale de Stéphanie Faustin qui préconisait 65 g de fromage de chèvre (type bûche) et 40 g de farine de lupin. N’ayant ni l’un, ni l’autre, et le but de l’opération étant de passer les « restes » (pas de faire de nouvelles courses), j’ai remplacé par 80 g de feta et 40 g de farine d’avoine. À refaire, je pousserai le concept feta (grec) à fond en y ajoutant également des olives noires et de l’origan !

Muffins zéro déchet aux fanes de radis et à la feta

L’essentiel des vitamines, des fibres et des antioxydants se trouvent dans la peau et dans les feuilles des fruits et légumes, malheureusement les pesticides aussi… Ne réalisez cette recette à base de fanes qu’à la seule condition que vos radis soient bio !

Lire la suite

Soupe aux orties

Jusqu’au week-end dernier, les orties n’étaient pour moi qu’un mauvais souvenir d’enfance : un pied mal posé dans un sentier et bam ! Ça pique, ça brûle… Et puis samedi, en allant préparer notre futur potager, Nom-de-code-chéri a trouvé plein de jeunes pousses d’orties. Plutôt que de les fuir (comme j’aurais raisonnablement fait…) il m’a proposé de les cueillir pour en faire un potage.

Pour être honnête, je n’ai pas été super conquise, mais ça ne m’a pas déplu non plus. Je suis néanmoins très contente d’avoir essayé. D’abord parce que l’ortie est très bonne pour la santé : naturellement riche en vitamines A, B, C et fortement minéralisée en fer, calcium, magnésium, potassium et phosphore. Ensuite et surtout, parce que c’est la toute 1ère fois que notre terrain nous nourrit, avant même que Nom-de-code-chéri ait commencé à y cultiver son potager.

Soupe aux orties

Pour la cueillir et l’équeuter, protégez-vous avec des gants… Parce que toute bénéfique qu’elle est, l’ortie pique quand même !!!

Lire la suite

Ma flammekueche forestière

Je ne sais pas chez vous, mais par ici, le printemps a pris un faux départ ! Ce retour à la grisaille me donne l’occasion de partager une recette bien de chez moi… Enfin presque, car je ne suis pas alsacienne mais, si l’on considère que :
– le nouveau découpage administratif français place ma Lorraine natale dans la même région que l’Alsace*
– ma famille grand-paternelle était alsacienne
– j’ai moi-même vécu un court instant à Strasbourg
Hop’la, mon argumentaire vous a complètement convaincu : les flam’ ne sont pas vraiment de chez moi, mais pas loin ! Je pense de toute façon que, quelle que soit la spécialité régionale, il n’existe pas une seule et unique recette, la vraie, l’authentique… On trouve généralement autant de recettes qu’il y a de familles, chacune avec son truc en plus.

Un peu comme le pizza en Italie, la flammekueche est à l’origine le « plat du pauvre » en Alsace. Parce qu’elle comprend peu d’ingrédients et que l’on profitait du four à pain encore chaud pour la cuire. Sa garniture traditionnelle comprend une base de crème (plus ou moins coupée au fromage blanc), des oignons et des lardons. Comme en matière de pizza, on trouve maintenant un tas de garnitures possibles… Ma préférée est au munster. La comparaison avec l’Italie s’arrête là, puisqu’une flam’ est rectangulaire, que sa pâte est si fine qu’elle est craquante et qu’on la sert sur une planche en bois 🙂

Flammekueche forestière aux champignons

C’est ici la 1ère fois que je fais ma pâte moi-même, je me suis inspirée de cette recette Aux Fourneaux !
*Savez-vous comment on appelle les habitants de la région Grand-Est ?!
Réponse en bas de la recette !

Lire la suite