Potage épais de topinambours et persil tubéreux, croquant de noisettes et figues

J’ai beau m’être absentée du blog une paire de semaines, mon année culinaire a démarré sur les chapeaux de roue ! Des recettes en pagaille, mes 1ères sessions de batch cooking (je vous en parlerai bientôt !) et un fabuleux repas dans un 2* Michelin… Mais voilà que je reprends le clavier pour vous souhaiter…

une fabuleuse année 2020, une santé au top, une vie qui pétille
et de bons petits plats à partager avec vos proches ♥

Pour cette 1ère recette de l’année, j’ai choisi un plat sain et léger, une recette tirée d’un livre que le père Noël m’a offert, Cuisine de la terre – Les 4 saisons de Valérie Mostert, une belge passionnée de « biogastronomie ». Voilà qui se pose là !

Potage épais de topinambours et persil tubéreux, topping noisettes et figues

Alors connaissez-vous la racine de persil ? J’ignorais tout de ce légume oublié le mois dernier, mais suis tombée coup sur coup sur 2 recettes l’employant… Il me fallait le découvrir ! Le persil racine ou persil tubéreux ressemble fort au panais en apparence, bien que j’ai trouvé sa chair plus blanche, mais son odeur (et naturellement son goût) sont tout à fait différent : plus doux, plus… comme du persil !

Je prépare comme toujours mes potages avec mon fidèle appareil à soupe, raison pour laquelle j’ai un peu augmenté les quantités, mais vous indique néanmoins la recette sans blender chauffant.

Lire la suite

Parmentier végétarien de Noël au céleri, châtaignes et champignons

À la recherche d’un plat de Noël qui soit réellement festif, tout en étant végétarien, je suis tombée sur cette recette vraiment attirante du blog Green Cuisine.

La présentation en cercles individuels est vraiment classy et le parmentier délicieux : une douce purée pomme de terre-céleri, sur un haché vraiment convaincant aux saveurs de Fêtes. Nom-de-code-chéri et moi-même nous sommes régalés.

Parmentier végétarien de Noël au céleri, châtaignes et champignons

Dans sa recette originale, Britt utilise des protéines de soja texturées (PST), auquel nous avons préféré du seitan (protéine de blé) haché au couteau par nos soins.

Lire la suite

Tajine de courge aux châtaignes, céleri-branche et épices douces

J’ai improvisé ce tajine de courge pour recevoir une copine en 2013. Cette fois là, j’y avais mis des lardons. Ça devait certainement être bon, mais mes habitudes ont tout simplement changé depuis. Quand je dis « improviser », oui et non, car certes c’était nouveau pour moi de cuisiner du potiron et des marrons sous forme de tajine, mais ce mélange d’épices, de citron confit et de branches de céleri, je le connais bien, d’une recette de tajine au poulet que je vous partagerai prochainement.

C’est typiquement le genre de recettes à faire à votre sauce : prenez du potiron ou toute autre courge, remplacez les châtaignes par des pois chiches ou de la patate douce, peut-être ajouter un peu de concentré de tomates s’il n’y a pas de marrons, choisissez les épices à votre goût… Et revenez me dire quelle formule a bien marché 😉

Tajine de potiron aux châtaignes et épices douces
Bien qu’un tajine traditionnel se mange sans, moi je l’accompagne de graine de couscous, ou même de quinoa pour changer. Je crois qu’il n’y a de toute façon rien de traditionnel dans cette recette !

Lire la suite

Dahl de lentilles corail aux patates douces

Il y a longtemps déjà, j’avais partagé avec vous ma recette de dahl de lentilles corail. En fait, « dahl » (ou dhal ou dal ou daal, parce qu’il y a une vingtaine de langues officielles et plus de 800 dialectes pratiqués en Inde, alors c’est parfois difficile de s’y retrouver !) signifie « légumineuse ». Ce mot désigne donc de nombreuses variétés de lentilles, de haricots et de pois, et par extension, c’est devenu le nom du plat qui accompagne presque tous les repas !

Pour Mini-biscuit et pour changer un peu du riz, j’y ai ajouté des patates douces, ce qui en fait un plat complet, rassasiant et équilibré. Mini-biscuit a A-DO-RÉ, et nous avec !

Dahl de lentilles corail aux patates douces

J’ai ici doublé les quantités de la recette originale qui m’ont toujours paru un peu justes.

Lire la suite

Quiche au fenouil, carottes et cumin

Je peux bien vous le dire : ça m’a pris comme une envie de pisser !!! Devant ces fenouils dans le rayon fruits-légumes, j’ai eu envie d’une quiche aux fenouils et aux carottes. C’est pourtant pas commun ! Mais je ne suis pas la 1ère à avoir l’idée… Ça, je m’en suis rendue compte en vérifiant après-coup.

Grand bien m’en a pris, parce que cette quiche, relevée de cumin, était vraiment excellente ! Croustillante, fondante, qui d’autre pour les rimes en -ante ?! Bref, même Mini-biscuit s’est régalé. C’est pour lui que j’ai pré-cuit les carottes à la vapeur, pour nous, je les aurais simplement poêlées avec le fenouil.

Quiche au fenouil, carottes et cumin

Lire la suite

Cannelloni aux feuilles de blettes et ricotta

Aïe, aïe, aïe, je vous délaisse ces derniers temps. C’est que tout se bouscule un peu… J’organise en même temps l’anniversaire de mon entreprise (30 ans), celui de Mini-biscuit (2 ans) et le mien (40 ans ! Mais ça, je vous en reparlerai !) Alors que ces çannelloni, je les ai fait en septembre, en rentrant de vacances. Je n’étais même pas sûre que les blettes soient encore de saison, je viens de vérifier, c’est la fin mais ça va encore !

Alors les blettes, vous savez que je n’aime pas du tout ça… Sauf que Nom-de-code-chéri adore et qu’il en a mis plein le jardin. J’ai d’abord essayé de les planquer dans cette tarte aux blettes et à la ricotta, Nom-de-code-chéri a beaucoup aimé, mais pas moi. Nouvelle tentative avec ces cannelloni et là, vous savez quoi ? On a tous apprécié, même moi, (presque) de quoi me réconcilier !

Cannelloni aux feuilles de blettes et ricotta

Lire la suite

Gratin de panais, carottes et pommes de terre au Roquefort

Lorsque j’ai emménagé chez Nom-de-code-chéri, j’ai eu la (bonne) surprise de découvrir des livres de recettes dans sa bibliothèque. Pas que j’en manque, j’en ai même un certain nombre… Mais j’étais heureuse de les parcourir (comme toujours) et d’en relever quelques unes. Ce gratin est donc tiré du petit livre Recettes végétariennes équilibrées & saines d’Orlando Murrin.

Ce qu’il y a d’assez drôle avec ce gratin, c’est que les légumes sont cuits à l’eau, puis poêlés, puis passés au four. On cumule à peu près tous les procédés de cuisson, ils sont pourtant restés bien fermes. Surtout, moi qui suis dingue de fromage bleu, j’ai adoré l’équilibre entre roquefort et panais. Les 2 sont forts et piquants à leur façon. La pomme de terre et la carotte apaise le tout. On s’est vraiment ré-ga-lés !

Gratin de panais, carottes et pommes de terre au roquefort

Lire la suite