Quiche au persil tubéreux et feta

Le persil tubéreux, vous connaissez ? Je m’y étais essayée pour la 1ère fois avec du topinambour dans ce délicieux potage. Il s’agit de la racine qui se cache sous les brins de persil ! S’il ressemble au panais, son goût est tout à fait différent (je le préfère !) et maintenant que j’en trouve facilement, j’ai tendance à en mettre partout. Par exemple ce midi, il a parfumé mes lentilles vertes, en lieu et place de la traditionnelle carotte.

Cette quiche est un peu tombée du ciel. C’est l’avantage des quiches justement, on y glisse ce qui nous passe sous la main. Or comme je suis dans ma période « racine de persil »… Le marier avec de la feta, l’idée paraît saugrenue et pourtant, l’ensemble est délicieux ! J’aurais voulu y ajouter des carottes, mais Nom-de-code-chéri n’était pas dans les parages pour aller les chercher au jardin il faisait nuit, il pleuvait et j’ai eu la flemme d’aller les tirer de terre. Tout ça pour dire que je n’avais pas l’intention de publier cette recette, encore moins de la  photographier. Raison pour laquelle la photo est relativement merdique et la lumière pourrie. Si. Mais qu’à cela ne tienne, parce qu’on a vraiment aimé cette quiche peu ordinaire !

Quiche aux deux persils et feta

Concernant les légumes racines, j’en profite pour vous relayer une anecdote historique que j’ai apprise sur le merveilleux blog Inspirations Domitille. La noblesse les a longtemps boudés, estimant que ces tubercules souillés de terre poussaient trop près de l’enfer, et leur préférant les volatiles et les fruits s’élevant au plus près du ciel divin… Passionnant, non ? J’en conclus un peu rapidement que, étant plus portée sur le céleri rave que sur le pigeon braisé, je suis une vraie bonne roturière 😀

Lire la suite

Purée de champignons, céleri et sarrasin, croquant de noix et graines

Alors que beaucoup de monde s’écrie « bon débarras » au sujet de cette drôle d’année 2020, je ne ressens personnellement pas le besoin de la jeter aux oubliettes. Au contraire… en dépit de sa complexité (situation jamais vue, fermeture de la crèche, burn out, impossibilité de voir mes parents durant 6 mois…) elle m’a poussée à une grande remise en question nécessaire et salutaire. Et fin septembre on a emménagé dans notre nouvelle maison, après quoi plusieurs grandes nouvelles se sont succédées. Restez dans le coin, je vous les dévoilerai au fur et à mesure de cette nouvelle année 😉 En attendant ces annonces, laissez-moi vous souhaiter…

une très belle année 2021, santé, liberté, légèreté
et le plaisir de cuisiner ♥

À l’occasion des confinements, vous avez été nombreux à retrouver le chemin (parfois oublié) vers vos fourneaux et l’envie de passer un peu plus de temps en cuisine. Je l’ai bien constaté sur le (presque) blog : mes statistiques ont crevé le plafond lors du 1er confinement, puis littéralement explosé lors du 2nd. À ces nouveaux visiteurs, ces nouveaux abonnés, mais aussi aux fidèles de la 1ère heure, je vous dis…

un très grand MERCI ♥

Le (presque) blog c’est mon plaisir, ma soupape, mon loisir, mais il aurait nettement moins de saveur si j’y restais toute seule… La cuisine se partage, un blog aussi ! Avec les lecteurs qui ont la gentillesse de me laisser des commentaires, de m’envoyer d’adorables messages et les photos de leurs réalisations, avec les autres blogueurs·ses qui m’inspirent et que j’inspire, et avec la communauté de cuisiniers passionnés qui abondent sur les réseaux sociaux.

Purée de champignons, céleri et sarrasin, croquant de noix et graines

Mais revenons-en à nos moutons : la 1ère recette de l’année ! C’est une purée revigorante et réconfortante pour démarrer du bon pied. Des céréales, des légumes, des noix, des graines… Tous les fondamentaux d’un bon régime végétarien y sont réunis avec succès ! Et cette recette inspirée du très joli blog Farine d’étoiles prouve, s’il en était encore besoin, que le sarrasin a une vie après les galettes bretonnes ! Comme l’orge perlé qui donnait de la texture aux potages de nos grands-mères, le sarrasin donne de la consistance à cette purée super saine et nourrissante.

Lire la suite

Risotto aux champignons et « steaks » de butternut rôti

Je suis persuadée que la fête est avant tout un état d’esprit. Que l’on peut très bien marquer le coup en tout petit comité. Enfiler une jolie robe ou une chemise chic, dresser une belle table et préparer un bon gueuleton en s’offrant quelques bulles de champagne. Y mettre du cœur et envoyer tout son amour aux proches qu’on ne pourra pas serrer dans nos bras cette année, mais qui sont forts présents dans nos pensées.

Je vous présente ici le plat que j’ai concocté à Noël l’année passée, pour notre repas à tous les 3, intercalé entre les grandes tablées familiales. Il se trouve que cette recette est particulièrement adaptée aux petits comités, ce qui tombe à pic cette année. Elle est aussi rapide et facile à exécuter, tout en arborant une allure de fête grâce aux choix des champignons : ici des cèpes, des pleurotes et des champignons crème (les parisiens plus foncés). Vous verrez que le risotto est d’autant plus facile que le bouillon ne s’incoropore exceptionnellement pas louche après louche, mais en 1x façon pilaf, ce qui permet de se décoller un peu de la casserole. Et tant mieux !

Risotto aux champignons et « steaks » de butternut rôti

Je me suis un peu ratée en coupant les tranches de butternut, probablement trop fines et de travers, mais regardez là où je me suis inspirée, ils s’en étaient mieux tirés ^^.

Lire la suite

Gaufres de patates douces

Dès que Mini-biscuit a commencé à parler, certains mots ont retenu toute sont attention –oserais-je parler de coups de cœur littéraires ?! Il les répétait, guettait nos réactions… Et « patate douce » fait partie de ceux-là. Aaaah « patate douce », il veut maintenant que je lui chante « patate douce » le soir. Vous connaissez la chanson « patate douce » vous ? Moi non plus, mais j’improvise sur l’air de Petit Papa Noël, du grand art ! #pleinederessources

Donc voilà, ça fait une petite éternité que je voulais faire des gaufres de légumes, et je m’y colle enfin, avec des… patates douces. Tiens, tiens. Sans surprise, Mini-biscuit s’est régalé (Nom-de-code-chéri aussi) mais moi, je crois que j’aurais aimé les rehausser un peu, peut-être avec un guacamole ou des chips de lard. Ah oui, on est végé ! Mais vous, n’hésitez pas à y coller un p’tit quelque chose en plus 😉

Gaufres de patates douces

Je me suis inspirée de la recette du joli blog Contes et Délices.

Lire la suite

Pâtes au chou-fleur pimenté, raisins secs et citron

Un jour, Nom-de-code-chéri m’a dit qu’il n’y avait pas assez de plats de pâtes sur le (presque) blog. Vous en pensez quoi, vous ? Vous aimeriez plus de ceci ou moins de cela ? Vous qui me suivez régulièrement êtes quand même les premiers concernés ! Alors n’hésitez pas à me laisser en commentaire ou par message des requêtes particulières 😉

Et donc pour satisfaire Nom-de-code-chéri, ainsi que nos voisins qui avaient bien besoin de reprendre des forces le jour de leur déménagement, j’ai préparé ces pâtes qui sortent de l’ordinaire… Un repas vite préparé, parfumé, sain et revigorant ! Pensez bien à garder les feuilles et le trognon de votre chou-fleur pour les glisser subrepticement dans ce velouté zéro déchet coco et curry. C’est ce que j’ai fait, en y ajoutant cette fois un petit butternut qui tournait de l’œil. Rien ne se perd !

Pâtes au chou-fleur pimenté, raisins secs et citron

Cette recette est inspirée du petit livre Recettes végétariennes équilibrées & saines d’Orlando Murrin.

Lire la suite

Tajine de potimarron et patates douces aux pommes et pruneaux

Mon bœuf bourguignon à moi, c’est une tajine végétarienne. Quooâââ ?! Qu’est-ce qu’elle dit ?! Non, je ne déraille pas ! Je dis juste que les plats de viande si chers à notre culture culinaire m’ont toujours fait grimacer. Petite, j’avais la hantise des invitations à dîner. Que ce soit chez les parents d’une copine ou chez les amis de mes parents, j’avais cette crainte de tomber face à une blanquette de veau… Beurk ! Je ne renie rien des recettes traditionnelles qui font la réputation de mon pays −j’aime la cuisine française ! Je dis juste qu’au rayon des plats mijotés, mon kif à moi c’est des légumes fondants et juteux, des épices et d’autres condiments que le monde entier a à nous offrir.

Alors quand j’ai vu passer cette recette de tajine d’automne sur le blog Marmotte cuisine… veggie ! j’ai sauté dessus ! Des tajines, j’en fais souvent (rapport au fait que c’est mon bœuf bourguignon à moi). Mais je n’avais jamais songé à y mettre des pommes. En réalité, Marion y met des coings, mais moi j’ai plein de pommes… Bref, coings, pommes ou scoubidou, le sucré-salé est toujours ma tasse de thé. Clin d’œil aux amateurs du canard à l’orange 😉

Tajine de potimarron et patates douces aux pommes et pruneaux

Et tiens, en parlant cuisine traditionnelle, pruneaux, tout ça… Il y a un plat bien franchouillard que j’adore : le rôti de porc aux pruneaux ! Miam, et hop, j’ai le droit de garder mon passeport 😀

Lire la suite

Mac’ and cheese au butternut

Besoin d’être dorloté ? Et si on parlait comfort food ? Vous savez, ces plats, souvent caloriques ou faciles à préparer, qui nous apportent une bonne dose de réconfort. Sécurisantes ou rappelant un souvenir d’enfance, ces recettes comfy nous mettent du baume au cœur et à l’âme… Parfait en ce moment, non ?

Typiquement, mon assiette doudou, c’est un porridge bien chaud et bien crémeux. Chacun ses références, hein ! Or pour beaucoup d’américains, le mac’ and cheese se hisse en tête de liste des plats régressifs. « Mac’ and cheese » c’est l’abréviation de macaroni and cheese, c’est-à-dire classiquement un gratin de pâtes en béchamel truffé de fromage. Pour une 1ère, j’avais expérimenté le mac’ and cheese aux champignons, une recette vraiment sympa inspirée de Jamie Oliver. Cette fois, ayant des courges à gogo, je me suis essayée à cette nouvelle version au butternut. Il n’y a ici pas de béchamel, juste du butternut rôti au four puis mixé avec un peu de crème et/ou de lait. En fait, j’ai déjà refait 2x ce plat, une fois avec et une fois sans fromage. Les 2 sont excellents ! Et pour cause, la touche ultime réside dans la sauge. Depuis que j’ai gouté à ce combo butternut-sauge dans mon fameux gratin de butternut à la sauge, j’essaye de reproduire cette finesse à l’envi. Toujours un succès, comme dirait l’autre.

Mac n' cheese au butternut et à la sauge

Pour cette recette, je me suis en partie inspirée du blog Gimme some oven (ce qui signifie « Donnez-moi un four », je trouve ça drôle !).

Lire la suite

Tarte au butternut, gorgonzola et noisettes

Je peux affirmer sans l’once d’une hésitation que ma saison préférée, c’est l’été. Le chaleur, les longues soirées en terrasse, souvent les vacances, l’humeur plus légère et détendue… Pourtant il y a dans chaque saison de bonnes choses à prendre, et en automne, la déferlante de courges en fait indéniablement partie. Pour la 1ère fois cette année, Nom-de-code-chéri (aka Nicolas le Jardinier dans ses heures de gloire –mais sans la moustache…) récolte les potimarrons et les butternut de son potager. La parfaite occasion pour moi de m’essayer à de nouvelles façon de les cuisiner.

Il y a assez peu d’ingrédients sur cette tarte, qui dégage pourtant un maximum de goût ! Du butternut préalablement rôti au four (ce serait également parfait avec du potimarron ou une autre courge), un peu de moutarde, du gorgonzola (ou préférez lui un autre fromage), quelques herbes et des noisettes. J’y aurais plus logiquement mis des noix, sauf que j’ai maintenant un noisetier qui donne plein de noisettes… Vous voyez la logique !

Tarte au butternut, gorgonzola et noisettes

Je me suis inspirée du blog Lolo et sa tambouille, que j’aime suivre pour ses innombrables recettes de quiches, tartes et tartelettes salées.

Lire la suite

Tarte épaisse au potimarron, lait de coco et aux épices

Depuis plus d’un mois que nous avions emménagé dans notre nouvelle maison, nous n’avions toujours pas reçu notre gazinière. Alors que je me suis franchement fait plaisir en m’offrant un élégant piano de cuisson 5 feux et 3 fours, je cuisinais sur une plaque électrique de camping, installée sur 2 tréteaux : peu pratique et peu chic. Alors quand mon fourneau a enfin pu être livré, je me suis réjouie de l’inaugurer avec cette belle tarte de saison.

Potimarron-coco-épices sont des ingrédients qui se combinent toujours avec succès, mais ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette tarte, c’est son épaisseur fondante et néanmoins légère, obtenue grâce… aux blancs d’œufs montés en neige ! Je l’ai accompagnée d’une belle salade automnale : salade verte, endives, pomme acidulée et noisettes concassées, arrosée de vinaigre de cidre et d’huile de noix, miam !
Tarte salée au potimarron, lait de coco et aux épices

Maintenant que cela est dit, je précise que mes 5 feux sont encore hors d’usage, car non-conformes aux normes luxembourgeoises –vive l’Europe ! Cela dit, une plaque électrique de camping installée sur un splendide piano, c’est nettement plus chic –ou pathétique ? Bref, je me suis en partie inspirée du blog Bienvenue dans ma cuisine pour cette recette.

Lire la suite

Gratin de pommes de terre au brie, thym et miel

Vous me croyez si je vous dis que j’en ai léché mon assiette ? Eh bien si, pour ne pas perdre 1 seule goutte de cette délicieuse crème parfumée au brie, au thym, au miel… Si ma saison préférée s’est carapatée du jour au lendemain, ça me fait chaud au cœur de retrouver ce genre de gratins bien gras bien réconfortants.

J’ai trouvé cette recette sur le blog Marmotte cuisine… veggie ! Une belle découverte. Les patates sont absolument fondantes et comme je vous le disais, très parfumées. Un régal.

Gratin de pommes de terre au brie, thym et miel

La recette originale était au romarin, ça doit être excellent, mais n’en ayant pas, je me suis rabattue sur mon thym, tout aussi excellent.

Lire la suite