Tarte au chocolat {pour Pâques, mais pas que…}

Je ne sais pas quel amateur de chocolat pourrait résister à sa ganache 100 % chocolatée… La tarte au chocolat est un classique dont je ne me lasserai jamais. Avec elle, pas de superflu, on va à l’essentiel : du chocolat plein la bouche, un crémeux qui colle aux papilles, un trottoir légèrement vanillé qui craque sous la dent. Les choco-addicts y reviendront immanquablement !

Tarte au chocolat

Un petit décor pascal et hop ! La tarte au chocolat passe illico pour une livraison spéciale du lièvre de Pâques. En parlant de lui, je l’ai aperçu cette année. Si, c’est vrai ! Il était dressé sur ses pâtes arrières à l’orée d’un bois, ses longues oreilles bien tendues et son pelage de crème rousse très soyeux. Pâques tombe tard cette année, il en profitait peut-être pour se dorer les poils au soleil 🙂

Lire la suite

Publicités

Tarte au citron meringuée

Tout ceci ressemble à un échange standard. En intro de la recette griffonnée par J., une copine de maman que je ne crois pas connaître, il est question de la recette de gaufres de maman, en échange de laquelle elle dévoile sa recette de tarte au citron meringuée. Il y est aussi question de jardin et de beaux jours… ça aussi, c’est pour bientôt 😀

Ma pâte sablée aux amandes s’est merveilleusement bien mariée au citron, mais ses bords s’étant fort rétractés à la cuisson, mon fond de tarte n’était plus assez profond pour accueillir la totalité de la crème au citron… Qu’à cela ne tienne ! J’ai réparti le reste de crème dans 2 ramequins et les ai saupoudré de Speculoos écrasés, sympa !

Tarte au citron meringuée

Lire la suite

Pâte sablée à l’amande de Julie Andrieu

J’ai attrapé cette recette au vol sur la page Facebook de Julie Andrieu. Elle y poste régulièrement des recettes aussi simples qu’alléchantes… J’ai toujours apprécié sa façon de « dédramatiser » la cuisine et de la rendre accessible à tous. Sa pâte sablée aux amandes y servait de base à une tarte au citron, et comme par hasard, je m’apprêtais justement à en faire une ! Enfin, saison ou fête du citron à Menton, tout n’est pas toujours une question de hasard 😉

Si pour ma tarte je m’en tiendrai à la recette de maman, pour la pâte, j’ai pensé que les amandes contrebalanceraient avantageusement l’acidité du citron. En plus, je suis toujours à l’affût de nouveauté, et cette petite infidélité à ma pâte sablée familiale ne peut pas faire de mal. Les proportions sont quasi les mêmes, un peu de farine et les amandes en plus !

Pâte sablée à l’amande de Julie Andrieu

Qui dit nouveauté peut dire surprise. La bonne, c’est que cette pâte est délicieusement biscuitée, la mauvaise, c’est que ses bords sont tellement « rentrés » que mon fond de tarte n’était plus très profond… Je veillerai la prochaine fois à ne pas couper la pâte au ras du moule mais à la laisser un peu dépasser. Car oui, il y aura une prochaine fois ! Elle est trop bonne !

Lire la suite

L’abominable pumpkin pie d’Halloween {tarte à la 6-trouille}

En réalité chez nos cousins ‘ricains, la pumpkin pie se déguste le 4ème jeudi de novembre pour Thanksgiving. Il y a comme toujours autant de recettes que de familles : sur pâte brisée, sablée voire même feuilletée ; une base de potiron, de potimarron ou d’autre courge ; liée avec du lait concentré, de la crème fleurette ou végétale, et surtout, avec plus ou moins d’épices, parfois du gingembre frais, parfois des noix…

Ma tarte au potiron, j’ai voulu la coucher sur ma pâte sablée, pimpée pour l’occasion à la cannelle et à la vergeoise brune, qui lui a donné une belle couleur caramel, mais la rendue un peu friable, gare au démoulage ! Pour sa défense, alors même que la garniture avait un peu suinté le lendemain et que la pâte aurait pu détremper, elle est restée hyper croustillante 🙂 J’ai lié ma préparation à la crème d’avoine, pour son goût tout doux, et l’ai sucrée au sirop d’érable, miam !

Pumpkin pie ou tarte au potiron

Je me suis inspirée des recettes de ma copine Corinne du blog Mamou & Co et de Marmiton. Dégustée le lendemain et le surlendemain de sa préparation (suis restée sage) la tarte à la citrouille était ultra-savoureuse, sa texture géniale !

Lire la suite

Tartelettes légères aux fraises et mascarpone

Pour célébrer le 1er anniversaire du (presque) blog, j’ai fait plus orignal qu’un gâteau et plus local que du chocolat : mes 1ères tartelettes aux fraises !

Elles sont fraîches et de saison ! Je les ai voulu tellement légères que j’ai eu la main (trop) légère sur le sucre… Je vous rectifie les proportions ci-dessous !

Tartelettes légères aux fraises et mascarpone

La crème légère au mascarpone est inspirée d’ici.

Lire la suite

Ma pâte feuilletée maison

Laissez tomber vos appréhensions, la pâte feuilletée n’est pas compliquée à faire, il faut juste avoir un peu de temps devant soi ! Un peu de temps que l’on peut aussi employer à autre chose, puisqu’il s’agit surtout de temps de pose à respecter.

La recette vient de ma bible en cuisine, le très célèbre Je sais cuisiner de Ginette Mathiot, dont l’édition originale remonte à 1932. Ce livre de référence se lègue souvent de génération en génération. C’est le cas chez moi puisque mon exemplaire, imprimé l’année de ma naissance, me vient de ma grand-mère. Visez un peu la couverture vintage ! 🙂

Notre amie Ginette précise que la quantité de beurre peut égaler celle de farine ou descendre jusqu’au tiers de celle-ci… Exactement le genre de conseil que j’adore dans ce bouquin, car libre à nous de placer le curseur quelque part entre light et fat. Ginette coupe la poire en 2 avec 100 g de beurre, je me limite à 70 g. Elle préconise également de travailler au frais, avec un beurre de même consistance que la pâte. Après plusieurs tests, je préfère le laisser ramollir à l’avance.

Ma pâte feuilletée maison

{Edit : ma pâte n’a pas été une franche réussite cette fois… J’ai scrupuleusement suivi la recette de Ginette mais elle n’a pas feuilleté. Je vais me remettre à l’ouvrage et essayer de comprendre ce qui a pu se passer.}

Lire la suite