Rôti de porc au chou rouge et aux pommes

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui on parle viande sur le (presque) blog. J’ai beau être 95 % végétarienne (à la louche, je ne tiens pas de statistiques), il y a des occasions où je vais chez le boucher du coin. Elles sont rares, et impliquent toujours mon papa, un vrai bon franchouillard pour qui des lentilles sans petit salé ne sont pas vraiment des lentilles.

Pour cette occasion et au vu des nombreux choux rouges récoltés au potager, j’ai fait des infidélités à mon fidèle rôti de porc aux pruneaux (enfin, c’est surtout celui de Julie Andrieu) pour innover avec ce délicieux rôti tout aussi sucré salé et tout aussi juteux.

Question organisation, j’ai commencé à le préparer la veille, j’ai donc étalé la cuisson sur 2 jours. Non seulement c’est pratique, mais en plus les saveurs y gagnent. Ça c’est le bon côté. Question mauvaise organisation, ma cocotte devient petite pour une famille qui grandit… En tout cas trop petite pour le rôti ET le chou. J’ai jonglé en sortant le rôti pour cuire tout le chou, puis en sortant une partie du chou pour cuire le rôti… Si vous êtes moins nombreux ou avez une cocotte plus grande que la mienne, vous n’aurez pas à faire toutes ces mamailleries (que je ne vous reporte pas dans la recette ^^).

Rôti de porc au chou rouge et aux pommes

Pour mettre au point ma recette, je me suis inspirée du Journal des femmes mais avec une cuisson différente !
Continue reading

Galettes de patates douces au four

Après mes 1ères galettes de patates douces réalisées il y a quelques mois, je vous reviens avec une nouvelle version améliorée, encore meilleure !

Les 1ères étaient au curry, elles sont ici au cumin, mais ça c’est comme on veut. La différence, c’est surtout que la patate était râpée et qu’ici elle est précuite à la vapeur. Résultat : une cuisson beaucoup plus harmonieuse pour une galette crousti-moelleuse à souhait ! On s’en est régalé avec une bonne salade verte 🙂

Röstis de patates douces

Pour ces galettes, je me suis inspirée de la recette trouvée sur le blog Du bio dans mon bento.

Continue reading

Boulettes de butternut à la feta

À quelques jours d’Halloween, la saison des courges est officiellement lancée ! C’est l’occasion pour moi de ressortir les recettes que j’avais faites les derniers jours de l’hiver dernier, alors qu’on en avait ras la casquette des courges 😅 C’est tous les ans la même chose : à l’heure où je sature des courgettes, je me réjouis de retrouver les butternuts… et dans 6 mois ce sera l’inverse 🔁

Je garde un délicieux souvenir de ces boulettes, où la douceur du butternut est réveillée par la feta. Une association pas forcément évidente, et qui pourtant casse la baraque !

Boulettes de butternut à la feta

Pas de gaspillage ! Avec le butternut et la feta qui vous restera, je vous mijote un délicieux clafoutis à découvrir prochainement ! Pour ces boulettes, je me suis inspirée de la recette d’Emilie, sur son blog Le labo de maman.

Continue reading

Tarte aux poireaux, munster et cumin

Vite, vite ! Je profite de ce nouvel épisode hivernal pour vous partager mes (dernières) recettes bien chaudes et revigorantes. Ici les températures ont complètement replongé, on se lève chaque matin dans le brouillard, et accrochez-vous, quelques fins flocons sont même tombés hier. Alors s’il est encore un moment de parler munster, pour se ragaillardir à 10 jours du printemps, c’est maintenant !

À la maison, on adore tous les trois le poireau. On adore aussi le fromage, TOUS les fromages. Or le poireau compte parmi ces légumes merveilleux qui se marient parfaitement avec TOUS les fromages. Bref, vous voyez comment tout ça a pu atterrir dans mon plat ! Et comme, c’est bien connu, le munster et le cumin font très bon ménage, me voici à vous présenter cette tarte odorante et délicieuse.

Tarte aux poireaux, munster et cumin

Continue reading

Tatin d’endives caramélisées

Qu’on les appelle endives ou chicons, une chose est sûre dans notre famille franco-belge : on les adore ! Mais que l’on dise endives au jambon ou chicons au gratin, très peu pour notre famille flexi·végétarienne. J’ai plus souvent l’habitude de les faire braisées avec de la polenta au pecorino et aux herbes (ça fonctionne aussi avec du parmesan, un délice, je vous le recommande !) Or quand j’ai vu passer cette idée de tatin feuilletée caramélisée, mmh, il fallait qu’on y goûte !

Ce que je peux vous en dire en définitive, c’est que :
– si vous surveillez vos apports caloriques, ça ne va pas l’faire du tout… Les endives sont d’abord cuites au beurre, puis enduites d’un caramel au beurre, sous une pâte feuilletée pleine de beurre ! V’là la bombe !
– mais si, comme nous, vous vous en foutez*, pouah là là… Je crois que Nom-de-code-chéri est retombé amoureux de moi ♥ Il m’a dit au moins 4 fois (la bouche pleine) « c’est trop trop bon ma Chérie » tandis que moi, je pensais qu’il y aurait probablement un avant et un après cette tarte dans ma vie, c’est vous dire.

Si vous n’aimez pas les chicons ou les endives ou quelque soit le nom que vous leur donnez, cette recette pourrait bien vous faire changer d’avis ! Bye bye amertume, hello caramel…

Tatin feuilletée aux endives caramélisées

* Vous vous doutez bien qu’on est loin de se moquer de ce qu’on mange, bien au contraire ! (Que du contraire, dirait un belge) On s’éfforce de manger bio, local voire de notre propre potager, de saison et généralement plutôt sain. Mais cherchant tous les 2 à reprendre du poids, on regarde assez peu au compteur calorique 🙂 Pour cette tarte, je me suis inspirée d’une recette de Cuisine Actuelle.

Continue reading

Gratin de céleri rave, pommes de terre et carottes au Munster Géromé

La semaine passée, nous nous sommes offerts une semaine de vacances dans les Vosges. Et bien que la météo n’ait pas été tous les jours au rendez-vous, on a pris beaucoup de plaisir à changer d’air, se balader, admirer les paysages entre montagnes, cascades et lacs, et Mini-biscuit a eu beaucoup de plaisir à faire de la luge à gogo (quoi que je ne sais pas lequel de Mini-biscuit ou de Nom-de-code-chéri se marrait le plus sur la luge ^^) On a bien sûr profité de notre séjour là-bas pour faire quelques emplettes, notamment à la ferme bio de Bonnefontaine au Tholy, d’où nous avons ramené une quantité astronomique de succulents fromages, dont ce délicieux Munster Géromé.

« Géromé » ça veut dire quoi ? C’est une appellation d’origine protégée qui distingue la provenance géographique du fromage. A l’origine, le Munster est produit dans la petite ville du même nom, sur le versant alsacien des Vosges. Au fil des siècles, les fermiers investissent le versant lorrain des Vosges où ils fabriquent le Géromé, en référence à la ville de Gérardmer (dont les habitants sont les Gérômois). Dans les 2 cas, le Munster est un délicieux fromage à pâte molle et à croûte lavée, au lait de vaches des montagnes vosgiennes ! Le nôtre est jeune, il n’a embaumé ni la voiture, ni le frigo, mais s’est avéré délectable dans cet excellent gratin de légumes d’hiver.

Gratin de céleri rave, pommes de terre et carottes au Munster géromé

Je me suis en partie inspirée de la recette du blog Artichaut et cerise noire, bien que vous verrez que ça n’a plus grand chose à voir 🙂

Continue reading

Lasagnes au chou kale et à la ricotta

Le chou kale (qui n’est autre qu’un chou frisé longtemps oublié) s’est hissé au rang de légume star ces dernières années. Essayez #kale sur Instagram, on est à 4,1 millions de publications aujourd’hui ^^ Et pour cause, ce chouchou des réseaux sociaux est super riche en minéraux et antioxydants, tout en étant très peu calorique. Pourtant, je ne l’ai cuisiné pour la 1ère fois que cette semaine ! D’abord sous forme de chips (en topping d’une salade d’orge et légumes rôtis, un pur délice) et aujourd’hui dans ces lasagnes.

Moi qui classe les lasagnes dans le trio de tête de mes plats préférés (aah les lasagnes de maman… ♥), je me rends compte qu’elles font cruellement défaut sur le (presque) blog… Entre nous, cette version verte de foodista ne suffit pas à mes yeux à remonter la barre, mais soit. Je sais ce qui me reste à faire. Verdict de ce plat improvisé ? Nom-de-code-chéri s’est régalé, perso j’ai trouvé un poil sec (je vous rallonge la béchamel dans les proportions ci-dessous) et accrochez-vous, Mini-biscuit n’a même pas voulu goûter ! Grrrr… Il avait pourtant adoré les chips !

Lasagnes au chou kale et à la ricotta

Continue reading

Quiche au persil tubéreux et feta

Le persil tubéreux, vous connaissez ? Je m’y étais essayée pour la 1ère fois avec du topinambour dans ce délicieux potage. Il s’agit de la racine qui se cache sous les brins de persil ! S’il ressemble au panais, son goût est tout à fait différent (je le préfère !) et maintenant que j’en trouve facilement, j’ai tendance à en mettre partout. Par exemple ce midi, il a parfumé mes lentilles vertes, en lieu et place de la traditionnelle carotte.

Cette quiche est un peu tombée du ciel. C’est l’avantage des quiches justement, on y glisse ce qui nous passe sous la main. Or comme je suis dans ma période « racine de persil »… Le marier avec de la feta, l’idée paraît saugrenue et pourtant, l’ensemble est délicieux ! J’aurais voulu y ajouter des carottes, mais Nom-de-code-chéri n’était pas dans les parages pour aller les chercher au jardin il faisait nuit, il pleuvait et j’ai eu la flemme d’aller les tirer de terre. Tout ça pour dire que je n’avais pas l’intention de publier cette recette, encore moins de la  photographier. Raison pour laquelle la photo est relativement merdique et la lumière pourrie. Si. Mais qu’à cela ne tienne, parce qu’on a vraiment aimé cette quiche peu ordinaire !

Quiche aux deux persils et feta

Concernant les légumes racines, j’en profite pour vous relayer une anecdote historique que j’ai apprise sur le merveilleux blog Inspirations Domitille. La noblesse les a longtemps boudés, estimant que ces tubercules souillés de terre poussaient trop près de l’enfer, et leur préférant les volatiles et les fruits s’élevant au plus près du ciel divin… Passionnant, non ? J’en conclus un peu rapidement que, étant plus portée sur le céleri rave que sur le pigeon braisé, je suis une vraie bonne roturière 😀

Continue reading

Menu de Noël : les 20 recettes du (presque) blog !

Le décompte est lancé ! À seulement quelques jours de Noël, j’imagine que vous êtes soit dans le camp de celles•ceux qui sont tout à fait au point sur leur menu (le retroplanning est aimanté sur le frigo, hein ?!) soit dans le club de celles•ceux qui ne sont nulle part (quooâââ ? Dans 6 jours ??!). J’ouvre ici mes archives pour inspirer un menu de Noël 100 % végétarien au 2ème club –quoi que le 1er camp ne s’y prend jamais trop tôt et peut jeter un œil en vue du menu 2021 😀

Pour ma part, mon menu est (presque) ficelé. Vous aurez le plaisir de le découvrir sur le (presque) blog la fin d’année prochaine. Mais pour vous, le voici déjà en exclusivité ! Je vais essayer une nouvelle rillette végétarienne à base de lentilles corail, des suprêmes de pintade aux marrons et champignons accompagnés d’une purée de butternut épicée, un beau plateau de fromages et des bûches, que mon pâtissier prépare bien mieux que moi ! Avec tout ça, je devrais peut-être commencer à jeûner…

Sapins feuilletés au fromage de chèvre et aux figues

Mes sapins feuilletés au fromage de chèvre et aux figues

Quel que soit votre menu, souvenez-vous que tout est dans l’état d’esprit, et qu’on peut avoir le cœur à la fête, même avec des bretzels 😉

Continue reading

Risotto aux champignons et « steaks » de butternut rôti

Je suis persuadée que la fête est avant tout un état d’esprit. Que l’on peut très bien marquer le coup en tout petit comité. Enfiler une jolie robe ou une chemise chic, dresser une belle table et préparer un bon gueuleton en s’offrant quelques bulles de champagne. Y mettre du cœur et envoyer tout son amour aux proches qu’on ne pourra pas serrer dans nos bras cette année, mais qui sont forts présents dans nos pensées.

Je vous présente ici le plat que j’ai concocté à Noël l’année passée, pour notre repas à tous les 3, intercalé entre les grandes tablées familiales. Il se trouve que cette recette est particulièrement adaptée aux petits comités, ce qui tombe à pic cette année. Elle est aussi rapide et facile à exécuter, tout en arborant une allure de fête grâce aux choix des champignons : ici des cèpes, des pleurotes et des champignons crème (les parisiens plus foncés). Vous verrez que le risotto est d’autant plus facile que le bouillon ne s’incoropore exceptionnellement pas louche après louche, mais en 1x façon pilaf, ce qui permet de se décoller un peu de la casserole. Et tant mieux !

Risotto aux champignons et « steaks » de butternut rôti

Je me suis un peu ratée en coupant les tranches de butternut, probablement trop fines et de travers, mais regardez là où je me suis inspirée, ils s’en étaient mieux tirés ^^.

Continue reading