Pesto de courgettes {sur des pâtes, crudités, haricots verts…}

Vous en avez marre des courgettes ? Moi aussi ! J’ai beau en cuisiner tous les jours et en distribuer partout autour de moi, il en règne toujours autant à la cuisine et au potager. Du coup j’essaye de les préparer sous des formes où elles passent un peu inaperçues, comme dans ce délicieux gâteau au chocolat. C’est encore le cas ici. Ce pesto n’a rien à envier aux préparations classiques hyper huileuses. Il forme une sauce hyper crémeuse, le goût typique d’ail et de basilic est bien là, la courgette se fait quant à elle discrète. Elle se prête surtout à remplacer l’huile.

Cette sauce pesto est délicieuse chaude, tiède ou froide sur des haricots verts, des crudités, ou plus classiquement sur des pâtes. Préparez-vous à ratiboiser votre pied de basilic 😀

Haricots verts au pesto de courgettes

Je me suis inspirée d’une recette de Valérie Cupillard, dans sa bible Bio bon gourmand. J’y ai cependant ajouté de l’ail, ne comprenant pas trop le concept du pesto sans ail ??…

Lire la suite

Velouté très frais à la courgette, coriandre et citron

Je sais que la coriandre, on l’adore ou on la déteste… Je fais partie du 1er club, mais si vous êtes dans le 2nd, ne fuyez pas tout de suite ! La coriandre peut être remplacée par du basilic, eh ouais. Quoi qu’il en soit, ce velouté de courgettes constitue une entrée ou un petit accompagnement hyper frais, super léger (pourtant nourrissant) et très parfumé, car la courgette y est largement relevée, par le curry et le jus de citron, en plus des herbes choisies.

À la différence d’un gazpacho, qui se réalise à partir de légumes crus, la courgette est ici préalablement cuite à la vapeur, suffisamment à l’avance pour avoir le temps de refroidir au frigo. Ne vous y prenez donc pas à la dernière minute. J’ai préparé mes courgettes au matin, pour déguster le velouté en soirée !

Velouté très frais à la courgette, yaourt et citron

Un peu façon tapas, ce velouté servi avec une salade de tomates du jardin et des toasts de tapenade maison a constitué un parfait dîner léger et rafraîchissant 🙂

Lire la suite

Salade sucrée salée de chou-rave, carotte et pomme

Cette fois ça y est, le potager de Nom-de-code-chéri est lancé, c’est devenu une véritable usine à légumes ! Il nous délivre plusieurs courgettes par jour (j’ai un paquet de recettes à vous partager ^^) et encore quelques choux-raves. Alors après ma délicieuse salade de chou-rave et carottes au sésame, je me suis cette fois essayée à une salade sucrée salée à la pomme et au sirop d’agave.

Je l’ai préparée (avec d’autres salades) pour accompagner un barbecue. Elle était vraiment chouette, bien fraîche et légèrement sucrée. Nos invités ne connaissaient pas le chou-rave et ont été très agréablement surpris !

Je me suis inspirée de cette recette, en doublant les proportions. Je les redivise pour vous ci-dessous.

Lire la suite

Salade de chou-rave et carottes au sésame

Je fais partie de celles qui pourraient faire crever un cactus. Or Nom-de-code-chéri, lui, c’est tout l’inverse. C’est l’expert super calé en permaculture. Avant même que le chantier de notre nouvelle maison ne commence, il cueillait déjà les orties sur notre terrain (avec lesquels j’ai fait cette soupe aux orties). En pleine construction, il y cultivait déjà des blettes (que j’avais cuisinées en tarte, en cannelloni et en cake). Et alors que nous devons emménager fin août, le potager est plus qu’au top ! Radis, tomates, courgettes, salades, fenouil, céleri-branche, courges, patates et j’en passe… Grâce à Nom-de-code-chéri, le jardin va produire le meilleur que la nature ait à nous offrir !

Quel duo, vous ne trouvez pas ? Nom-de-code-chéri qui cultive, moi qui cuisine… J’adore l’idée ♥ Le 1er récolté cette année, c’est ce p’tit chou, un chou-rave beau comme tout. En salade avec des carottes et du sésame, c’est un accompagnement super frais et parfumé, parfait avec un barbecue !

Salade de carottes et chou-rave au sésame

Je me suis inspirée de cette recette Elle à table.

Lire la suite

Compote rhubarbe pomme dès 12 mois

Après avoir initié Mini-biscuit à la rhubarbe l’année dernière, avec cette compote rhubarbe banane et ce trifle à la rhubarbe, voici une nouvelle compote, cette fois « coupée » à la pomme pour adoucir son acidité.

Compote rhubarbe pomme dès 12 mois

J’ai laissé des morceaux pour Mini-biscuit qui apprécie les différentes textures, mais n’hésitez pas à mixer selon l’âge de votre p’tit loup !

Lire la suite

Curry de chou-fleur, patate douce et pomme

Au fil de mes pérégrinations, je suis tombée sur une recette de purée pour bébé à base de chou-fleur et de pomme. L’association des 2 m’a intriguée (vous savez maintenant combien j’aime le sucré salé) et devait a priori fonctionner dans plat pour adultes. De fil en aiguille, cette recette surgit, puis je me remémore mon gobi chana masala (comprenez chou-fleur et pois chiches à l’indienne)… Après une petite improvisation, me voilà parvenue à ce délicieux curry !

J’ai adoré ce plat sucré salé, aussi doux qu’il est parfumé. Pour changer je l’ai accompagné de millet. J’ai bien apprécié mais Nom-de-code-chéri a émis quelques réserves… Le millet est un peu sec à son goût. Sentez-vous libre de le remplacer par du riz ou du quinoa. N’hésitez pas non plus à remplacer la crème végétale par de la crème fraîche liquide.

Curry de chou-fleur, patate douce et pomme fruit

Lire la suite

Salade de sarrasin, carottes et olives

Voilà de nouveau les beaux jours et les envies de salades bien fraîches qui vont avec ! En voici une qui constitue un repas complet et rassasiant grâce au sarrasin, plus riche en protéines que le riz, aussi réputé pour sa teneur en magnesium et en antioxydants. Si vous n’en avez jamais cuisiné, c’est peut-être l’occasion de se lancer, sinon sentez-vous libre de le remplacer par une autre céréale de votre choix.

Salade de sarrasin, carottes et olives

Je me suis inspirée d’une recette de Valérie Cupillard, dans sa bible Bio bon gourmand (une mine d’infos et d’astuces pour une alimentation santé) à la différence que j’ai préféré garder mes carottes crues. Je les ai donc coupées très finement.

Lire la suite

Tajine végétarienne aux carottes, pois chiches et épices douces

Un jour, l’une des mes (nombreuses) tantes a dit qu’être bonne cuisinière, c’est savoir improviser un bon repas « juste avec ce qu’on a ». Cette phrase m’est toujours restée gravée… C’est assez vrai. C’est à la portée de tout le monde de faire des courses dans l’optique de faire une recette précise, mais c’est autre chose de contenter sa famille avec un fond de placard. Cette période de confinement met justement nos talents de cuisinier.ère à l’épreuve ! J’espace mes courses au maximum (j’ai tenu 13 jours la dernière fois !) donc arrive un moment où il faut faire « juste avec ce qu’on a » 🙂 Heureusement, j’ai un peu d’imagination, des légumes secs et des carottes. Parce que les carottes ça se garde au top (et que Mini-biscuit adore ça).

J’ai beaucoup aimé ce plat, comme toutes les tajines douces et parfumées, qui m’a fait oublier qu’il n’y avait pas grand chose dedans 😉 Si de votre côté vous avez d’autres légumes à y glisser comme du fenouil, des navets, des courgettes, ou des courges selon la saison, allez-y gaiement !

Tajine végétarienne aux carottes et pois chiches

Mon imagination s’est un peu aidé de cette recette là, aussi.

Lire la suite

Orge perlé aux lentilles corail épicées

Après mon riz épicé aux lentilles blondes, voici un nouveau plat « du placard », cette fois avec des lentilles corail ! À la place du riz, l’orge perlé est ici à l’honneur. Connaissez-vous l’orge perlé ? J’y ai goûté pour la 1ère fois assez récemment, mixé dans une soupe où il apportait texture et consistance (mes recettes batch cooking). Mais je n’ai vérifié qu’aujourd’hui si l’orge de mon placard était perlé ou mondé ou quoi que ce soit… Parce que là où je vis, il s’appelle surtout Gerste (et ça me fait une belle jambe). Heureusement on s’y retrouve grâce au temps de cuisson : plus court quand c’est perlé (sans le son) que mondé (complet).

J’ai trouvé cette recette dans les archives de ma copinaute Marie, du blog Not Parisienne. Elle prend le temps de cuire tous les ingrédients ensemble, façon pilaf. Sauf que je n’avais pas 1 heure devant moi et que d’après ma 1ère expérience du Gerste, il ne requiert (que) 30 minutes de cuisson. Au diable le pilaf ! J’ai splité mes préparatifs dans 2 casseroles, super efficace et néanmoins super bon 😉 Même Mini-biscuit a aimé et ça, et ce n’est pas peu dire.

Orge perlé aux lentilles corail épicées

C’est un plat très sain et très nourrissant. On l’a mangé seul (dans ce cas les proportions ci-dessous conviennent pour 2,5 personnes). Vous pouvez aussi le servir en accompagnement d’un légume ou d’une viande grillée (auquel cas les quantités doivent coller pour 4). Si vous n’avez pas d’orge à proximité, je suis certaine que vous pouvez le substituer par du riz, du sarrasin, du quinoa ou toute céréale du genre !

Lire la suite

Terrine de lentilles corail et châtaignes aux pruneaux {vegan}

Et nous voici déjà en décembre, le 1er dimanche de l’avent. À l’instant où je vous écris, il neige au-dehors et dans ma petite ville, le cortège de Saint-Nicolas s’apprête à prendre son départ. Il rejoindra tout à l’heure notre superbe marché de Noël, où j’ai déjà eu la chance d’aller 2x cette année. Je crois que le décor de fin d’année est irrémédiablement planté, et qu’il est temps de partager des recettes de fêtes sur le (presque) blog !

J’ouvre les festivités avec cette très belle terrine vegan, tellement appétissante que même les amateurs de foie gras auront plaisir à y goûter. Et l’un n’empêche pas l’autre ! Pour la réaliser, je me suis inspirée de la recette du blog Green Cuisine. Britt s’est interrompue de poster en 2015 et c’est bien dommage ! Car la famille a vraiment apprécié cette belle terrine, comme « une vraie », bien qu’elle n’ait rien de faux, on est d’accord… Seul bémol, on l’a trouvée un peu sèche. Je vous conseille alors d’essayer de réduire un peu la quantité de marrons / d’augmenter la quantité de lentilles, sinon d’intercaler plus de pruneaux, voire d’en faire 2 couches aux 2 tiers. Dans tous les cas, on a particulièrement aimé l’accompagner de confit d’oignons rouges et de confit de figues, là, c’est chacun son camp !

Terrine vegan de lentilles corail aux pruneaux et châtaignes

Veillez à préparer la terrine 24 à 48h à l’avance, de 1. ça facilite l’organisation et de 2. les saveurs se développeront, elle n’en sera que meilleure !

Lire la suite