Encas banane, yaourt et granola

Une banane écrasée dans un yaourt, c’est pas compliqué et c’est mon goûter favori ! D’habitude j’y ajoute un peu de cannelle et parfois quelques noix ou noix de pécan concassées pour l’énergie et le croquant. Et puis maman m’a offert ce gros paquet de granola au seigle et aux noisettes… Mmh, je me suis dit qu’il ferait sensation sur ma banane. Bingo, c’est un délice. Et avec un goûter comme ça, fini les coups de mou !

Encas banane, yaourt et granola

L’avantage avec ce genre de collations, c’est que : le fruit est interchangeable, on peut simplement y mettre quelques flocons d’avoine et des noix, remplacer le sirop d’érable par du miel ou du sirop d’agave, et même substituer le yaourt par du fromage blanc ou une crème dessert au soja. Voilà, j’espère que tout ça vous donnera de bonnes idées !

Lire la suite

Publicités

Moelleux diététique à la rhubarbe et aux amandes {sans beurre}

Moi qui pensais en avoir fini avec la rhubarbe cette année, voilà que l’une des mamies est venue avec un bon kilo de tiges du jardin ! L’essentiel est parti en compote (parce qu’avec Nom-de-code-chéri on aime vraiment ça) et pour le reste, j’ai cherché de quoi innover un peu… Ayant déjà tenté pas mal de trucs cette année (tiramisu, moelleux, tarte tatin…) j’ai tapé « idée recette rhubarbe » sur Google (ou quelque chose comme ça) et suis arrivée sur le blog Mes recettes healthy, que je ne connaissais pas. J’ai vite compris qu’Anaëlle et moi partagions plus que l’amour de la rhubarbe, par exemple l’idée que notre santé passe par l’assiette et une démarche vers le zéro déchet.

Ce moelleux à la rhubarbe sans beurre m’a immédiatement rappelé mon délicieux moelleux à la banane sans sucre, sans beurre, sans gluten… Faudrait vraiment que je le refasse celui-là ! Parce que j’avais beaucoup de rhubarbe à disposition, j’ai un peu augmenté la proportion de fruit, sans toucher aux autres ingrédients de la recette initiale. On a trouvé le résultat parfaitement sucré (il n’en fallait pas plus pour nous) et surtout extrêmement moelleux, du moins le jour même… Avec les températures et malgré qu’il soit (pueut-être pas assez bien emballé ?), le gâteau avait un peu séché dès le lendemain.

Moelleux diététique sans beurre à la rhubarbe et aux amandes

Je trouve maintenant une poudre d’amandes mondées, c’est-à-dire que leur petite peau brune a été conservée. Cette poudre est donc assez… brune. Elle est infiniment plus parfumée que la poudre que l’on trouve habituellement (d’amandes émondées, c’est-à-dire épluchées). En la battant avec les autres ingrédients, il m’est venu quelques effluves pralinées, mmh. Dans le moelleux avec la rhubarbe, son goût s’est quand même fait très discret.

Lire la suite

Pâte à tartiner noisette-chocolat de Clea

Je vous présentais l’hiver dernier ma pâte à tartiner choco-noisette express, une recette à laquelle j’étais parvenue en tâtonnant. Et puis je suis tombée sur le livre Mes pâtes à tartiner sucrées & salées de la célèbre Clea, du merveilleux blog qu’on ne présente plus, Clea Cuisine. J’ai été heureuse de constater qu’à peu de choses près, elle utilise les mêmes ingrédients que moi, sauf qu’elle y met plus de noisettes, plus de lait et plus de sucres. Les sucres, j’avais peur que ça soit trop, mais pas du tout.

Pour moi, c’est LA pâte à tartiner parfaite : elle est facile et rapide à préparer, avec peu d’ingrédients, le goût est parfaitement équilibré entre noisette et chocolat, elle se tartine facilement… et ai-je vraiment besoin de rappeler à quel point elle est plus saine et naturelle que tout ce qu’on peut trouver en magasin ?! Depuis plusieurs mois que je la fais, on ne s’en lasse pas, on en redemande ! Et même ma filleule et son frère, habitués au « Nut-est-là »* l’ont adoptée. Sur ce, je vous laisse avec la recette, moi je vais me faire une tartine !

Pâte à tartiner maison noisette chocolat
* « Nut-est-là », vraiment ? Je dirais plutôt que « Nut-est-pas-là », vu qu’il n’y a que 13 % de noisettes dedans. Ici c’est 40 %, et toc !
Lire la suite

Tiramisu à la rhubarbe et aux Speculoos

En fait, j’ai des phases. Par exemple des phases où je me nourris de courgettes, ou des phases où je me fixe sur la rhubarbe. Vous l’aviez sûrement remarqué. Le chocolat, c’est différent, c’est tout le temps 🙂

Bon, mes phases sont surtout imposées par le cycle des saisons et les récoltes des potagers familiaux, qui ont encore donné de belles tiges de rhubarbe. Je poursuis donc mes expérimentations après le crumble, le moelleux, le trifle et la tarte tatin et m’arrête aujourd’hui sur LE dessert italien parmi tous. J’aime tellement le tiramisu, que je n’ai jamais osé me mesurer au « vrai » : biscuits à la cuillère, café, Amaretto… Mais j’y viendrai ! Pour l’instant j’explore des variantes fruitées : clémentine, banane, et maintenant rhubarbe !

Tiramisu à la rhubarbe et aux Speculoos

Le potager ne m’a donné que 400 g de rhubarbe cette fois, c’était un peu juste. Je n’ai donc pas utilisé toute la mousse au mascarpone… qui a fini dans 2 petits tiramisu banane Speculoos ! J’ai adapté les quantités ci-dessous pour que vous n’ayez pas ce « problème ». Si tant est que 2 tiramisu banane soient des « problèmes ».

Lire la suite

Pâte à galettes de sarrasin

Après ma 1ère pâte à galettes de sarrasin (sans œuf) pour laquelle j’avais fait des recherches « bretonnesques », je me suis inspirée ici d’une recette bien notée sur Marmiton (avec œuf). J’ai néanmoins adapté les proportions à ma façon, c’est-à-dire moins de farine et plus d’eau, parce que j’apprécie les crêpes ou galettes très fines et je trouve que plus la pâte est fluide, plus on parvient à faire des crêpes ou galettes fines. Raison pour laquelle ma pâte à crêpes est déjà très fluide 😉

Pâte à galettes de sarrasin

Lire la suite

Tarte tatin feuilletée à la rhubarbe

Encore de la rhubarbe, me direz vous… Bien c’est-à-dire que c’est la pleine saison, et que cette saison ne dure pas si longtemps, alors j’en profite ! Cette année, j’en profite surtout pour étendre mon répertoire classique (tarte, crumble, compote) et m’essayer à quelques nouveautés. Alors après ce délicieux moelleux et le très mignon baby trifle, j’ai eu très envie de tester la tarte tatin de Sophie, du célèbre blog Turbigo Gourmandises.

Il s’avère que j’ai rencontré plusieurs problèmes en la réalisant : d’abord, un effet soufflet à la cuisson. La pâte s’est tellement levée que je lui ai mis un coup de couteau. C’est ensuite totalement rentré dans l’ordre, comme on laisse la tarte reposer 5 minutes avant de la démouler. Sauf que nouveau problème au démoulage : une partie de la rhubarbe est restée collée au moule, et en la grattant pour la récupérer, elle est tombée en compote. J’aurais peut-être dû faire des tronçons plus longs. Il n’empêche que cette tarte est croustillante dessous, super juteuse dessus et qu’on s’est totalement régalés.

Tarte tatin feuilletée à la rhubarbe

Lire la suite

Cake sucré-salé aux figues et au jambon Serrano {d’inspiration Cyril Lignac}

C’est une copine d’études qui m’a fait découvrir ce cake il y a bien longtemps… Sûrement quand le bouquin Génération Chef de Cyril Lignac est sorti en 2006. Je l’ai tellement aimé (le cake), lui ai tellement réclamé, que j’ai fini par photocopier sa recette. C’est pourtant la 1ère fois que je le prépare moi-même. Parce qu’il est des plats qu’on apprécie manger chez les autres, ils sont leur marque de fabrique, et à chacun ses spécialités. Alors pourquoi franchir la ligne 13 ans plus tard ? Parce que des figues sèches cristallisaient dans mon placard et que c’était un excellent moyen de les en sortir ! En été, profitez de figues fraîches pour vous lancer 😉

Mon cake s’est révélé aussi délicieux que dans mes souvenirs, mais le procédé pour y parvenir s’est lui, avéré un peu merdique ! La faute à Cyril. Il dit de verser la pâte dans le moule à cake, puis d’y enfoncer la garniture de figues et de jambon… C’est bien beau, mais voilà le tableau : une pâte hyper compacte tassée au fond du moule, et un volume astronomique de garniture à enfoncer dedans. J’ai essayé. Et puis j’ai tout ressorti du moule, tout re-mélangé et reversé le tout dans mon moule, qui n’était techniquement plus vraiment beurré ni fariné, en priant pour que ça ne colle pas. Bref, pour vous épargner la déconvenue, j’ai adapté le procédé ci-dessous. Sans offense Cyril, je n’ai certainement pas ton talent !

Cake sucré salé aux figues et au jambon Serrano

Lire la suite