Gâteau au chocolat et aux amaretti

À l’approche de Pâques, il est grand temps de vous poster une recette au chocolat ! Au chocolat, mais pas que… Si comme moi, vous êtes fans d’amaretti, ce petit macaron italien à l’amande amère, vous allez ADORER ce délicieux gâteau. Les amaretti réduits en poudre y remplacent la farine.

La 1ère fois que j’ai découvert ce gâteau, c’était lors d’un cours de cuisine, donné par une italienne. Ça fait bien longtemps et je n’ai malheureusement jamais pu remettre la main sur cette recette… L’avais-je seulement reçue un jour ?! Je me suis mise en quette d’une recette similaire sur internet, j’ai trouvé celle de Carole, sur son très joli blog Alter Gusto. Sa recette est sublime, meilleure que celle du cours du cuisine 😉 Le goût d’amande n’est ni trop discret, ni écœurant, il est parfaitement dosé avec le chocolat. La texture est moelleuse comme il faut, un délice !

Gâteau au chocolat et aux amaretti

Lire la suite

Publicités

Ma flammekueche forestière

Je ne sais pas chez vous, mais par ici, le printemps a pris un faux départ ! Ce retour à la grisaille me donne l’occasion de partager une recette bien de chez moi… Enfin presque, car je ne suis pas alsacienne mais, si l’on considère que :
– le nouveau découpage administratif français place ma Lorraine natale dans la même région que l’Alsace*
– ma famille grand-paternelle était alsacienne
– j’ai moi-même vécu un court instant à Strasbourg
Hop’la, mon argumentaire vous a complètement convaincu : les flam’ ne sont pas vraiment de chez moi, mais pas loin ! Je pense de toute façon que, quelle que soit la spécialité régionale, il n’existe pas une seule et unique recette, la vraie, l’authentique… On trouve généralement autant de recettes qu’il y a de familles, chacune avec son truc en plus.

Un peu comme le pizza en Italie, la flammekueche est à l’origine le « plat du pauvre » en Alsace. Parce qu’elle comprend peu d’ingrédients et que l’on profitait du four à pain encore chaud pour la cuire. Sa garniture traditionnelle comprend une base de crème (plus ou moins coupée au fromage blanc), des oignons et des lardons. Comme en matière de pizza, on trouve maintenant un tas de garnitures possibles… Ma préférée est au munster. La comparaison avec l’Italie s’arrête là, puisqu’une flam’ est rectangulaire, que sa pâte est si fine qu’elle est craquante et qu’on la sert sur une planche en bois 🙂

Flammekueche forestière aux champignons

C’est ici la 1ère fois que je fais ma pâte moi-même, je me suis inspirée de cette recette Aux Fourneaux !
*Savez-vous comment on appelle les habitants de la région Grand-Est ?!
Réponse en bas de la recette !

Lire la suite

Porridge aux épices douces

Lorsque mon père dit que ça va avoiner, mieux vaut se planquer ! Normal, il maîtrise parfaitement l’argot. Or, lorsqu’il est question d’avoine avec moi, c’est souvent de porridge dont il s’agit. J’ai goûté mon tout 1er au nord de l’Écosse. Derrière son allure peu engageante, se cache une gourmandise ultra crémeuse et très saine. Je l’aime autant nature avec une pointe de sucre, qu’avec un peu de cacao, de purée de noisettes ou comme ici aux épices.

Le porridge est délicieux au petit-déjeuner (en plus il cale l’estomac jusqu’au repas de midi !), très revigorant au goûter, mais je le trouve surtout réconfortant en soirée, quand je suis trop fatiguée et serais alors tentée de sauter le repas.

Porridge aux épices douces

Lire la suite

Ma pâte à tartiner choco-noisette express

Pour planter le décor : Nom-de-code-chéri et moi-même sommes grands consommateurs de pâte à tartiner. Or, même en choisissant de bonnes pâtes à tartiner bio, c’est-à-dire celles affichant la plus haute proportion possible de noisettes, elles contiennent encore beaucoup trop de sucres et de matières grasses. Dans certains produits, les noisettes et le cacao ne comptent QUE pour 15 % des ingrédients… beurk.

J’ai pourtant longtemps tergiversé avant de réellement décider d’arrêter tout achat, pour ne réaliser que ma propre production maison. Les recettes que je voyais passer demandaient souvent de torréfier ses noisettes puis de les mixer. Ce doit être délicieux, mais je n’ai ni le temps, ni le mixer adéquat. Et puis l’idée qu’un jour prochain, mon Mini-biscuit voudrait lui aussi goûter à nos tartines brunes m’a décidée. Je me suis lancée dans quelques tests pour mettre au point une pâte à tartiner qui soit à la fois bonne, facile à tartiner et rapide à préparer. Bingo ! Elle remplit ces 3 critères et surtout : je sais EXACTEMENT ce qu’il y a dedans 😉

Pâte à tartiner choco noisettes facile

Ce pot de 155 g nous fait la semaine, je ne le conserve pas au frigo, la pâte reste alors facilement tartinable. Si vous en faite une consommation plus lente, préparez une plus petite quantité ou conservez votre pot au frigo et toastez un peu votre pain, sa chaleur fera « fondre » la pâte.

Lire la suite

Blondies {comme les brownies, mais au chocolat blanc}

Si l’immense majorité des gourmands connait les brownies, peu connaissent sa petite sœur, les blondies. Les 2 gâteaux nous viennent tout droit d’outre-Atlantique et se servent en parts carrées, à la différence que le « brown » (ou brun) tient sa couleur du chocolat, tandis que le « blond » doit sa couleur au sucre roux.

On trouve sur internet plusieurs écoles en matière de blondies… Comme d’habitude, les recettes vivent et se transforment au fil des habitudes et des préférences de chacun. On en trouve au chocolat blanc ou avec des pépites de chocolat noir, avec des noix, des noix de pécan ou de macadamia, et le plus souvent avec une touche de vanille. Pour mettre au point ma recette, je me suis en partie inspirée de celle d’Anne-Sophie, du joli blog Fashion Cooking. Je l’ai voulue raisonnablement sucrée, car le chocolat blanc apporte déjà une bonne dose de douceur.

Gâteau blondies au chocolat blanc et noix

Lire la suite

Gâteau fondant au chocolat

Après le gâteau dinosaure « Diplodocake » mis au point pour le 1er anniversaire de Mini-biscuit, je vous repropose la même recette de gâteau au chocolat, dans un format beaucoup plus classique. Parce qu’il serait trop dommage de passer à côté de cet excellent gâteau, sous prétexte que la forme dinosaure n’est pas pour vous !

Son secret ? Les blancs d’œufs sont battus en neige ! Résultat, un fondant généreux mais néanmoins aéré, et un gâteau bien monté, sans un gramme de levure ou de bicarbonate. Quant à son glaçage au chocolat, haaa, c’est l’arme fatale à laquelle aucun gourmand ne peut résister !

Gâteau fondant au chocolat

Depuis les décennies qu’on fait ce gâteau au chocolat dans ma famille, on a toujours doublé les proportions, ici dans un moule de 26,5 cm de diamètre. La recette originale, publiée dans un Madame Figaro, probablement des 90’s, indiquait la moitié des ingrédients pour un moule à manqué de 20 cm de diamètre.

Lire la suite

Diplodocake au chocolat {gâteau dinosaure}

Notre Mini-biscuit vient de fêter son 1er anniversaire. Déjà 1 an qu’on se découvre, qu’on se câline et qu’on grandit ensemble. Quelle grande occasion à célébrer ! Il fallait impérativement que son 1er gâteau d’anniversaire soit à la hauteur de l’événement 🙂

Pour diverses raisons que je vous épargne, le thème « dino » me paraissait évident. Je me suis donc mise en quête du parfait gâteau dino sur internet, « parfait » signifiant pour moi :
– facile à réaliser, car je n’ai rien d’une cake artist et n’allais pas me lancer dans une sculpture périlleuse
– je voulais néanmoins un gâteau qui marque le coup, mignon, sympa et qui étonne Mini-biscuit
– évidemment sans sacrifier au bon, ce devait être un gâteau au chocolat qui déchire

Le diplodocake remplit ces 3 critères !

Pour le mettre au point, je me suis à la fois inspirée :
– de cette vidéo Howdini pour bien comprendre le montage. Pas d’inquiétude si vous ne parlez pas anglais, c’est très visuel !
– de ces patrons téléchargeables pour les découpes, ils s’appliquent à 2 gâteaux de 20 cm de diamètre
– de cette photo du blog Mes recettes – tout simplement, car j’ai beaucoup aimé la crête en barquettes (descendez sous le gâteau loup !)
– et d’une excellente recette de gâteau au chocolat, LE gâteau au chocolat que j’ai déjà fait 1000 fois. C’était LA valeur sûre pour réussir le dino, à condition de le saisir un peu plus que d’habitude, car un cœur trop fondant ne se prête pas bien aux découpes. Quoi qu’il en soit, vous pouvez très bien suivre la même recette pour faire un gâteau classique, il sera tout autant délicieux !

Diplodocake gâteau dinosaure au chocolat

« Vous pouvez très bien suivre cette recette pour faire un gâteau classique,
il sera tout autant délicieux !
 »

Diplodocake gâteau dinosaure au chocolat

Lire la suite