Muffins zéro déchet aux fanes de radis et à la feta

Après mon velouté zéro déchet de feuilles et trognon de chou-fleur, voici une nouvelle recette tirée du livre La cuisine zéro déchet : les muffins aux fanes de radis ! Maintenant que je suis lancée, je suis vraiment curieuse de découvrir jusqu’où donner une nouvelle vie à ce que je composte habituellement… Parce que depuis que je vis avec Nom-de-code-chéri, je ne jette plus, je composte !

Ces muffins sont hyper moelleux et goûtus, on ne se doute absolument pas qu’il s’agit de fanes, et encore moins de radis. J’ai un peu modifié la recette originale de Stéphanie Faustin qui préconisait 65 g de fromage de chèvre (type bûche) et 40 g de farine de lupin. N’ayant ni l’un, ni l’autre, et le but de l’opération étant de passer les « restes » (pas de faire de nouvelles courses), j’ai remplacé par 80 g de feta et 40 g de farine d’avoine. À refaire, je pousserai le concept feta (grec) à fond en y ajoutant également des olives noires et de l’origan !

Muffins zéro déchet aux fanes de radis et à la feta

L’essentiel des vitamines, des fibres et des antioxydants se trouvent dans la peau et dans les feuilles des fruits et légumes, malheureusement les pesticides aussi… Ne réalisez cette recette à base de fanes qu’à la seule condition que vos radis soient bio !

Lire la suite

Publicités

Gâteau au chocolat et aux amaretti

À l’approche de Pâques, il est grand temps de vous poster une recette au chocolat ! Au chocolat, mais pas que… Si comme moi, vous êtes fans d’amaretti, ce petit macaron italien à l’amande amère, vous allez ADORER ce délicieux gâteau. Les amaretti réduits en poudre y remplacent la farine.

La 1ère fois que j’ai découvert ce gâteau, c’était lors d’un cours de cuisine, donné par une italienne. Ça fait bien longtemps et je n’ai malheureusement jamais pu remettre la main sur cette recette… L’avais-je seulement reçue un jour ?! Je me suis mise en quette d’une recette similaire sur internet, j’ai trouvé celle de Carole, sur son très joli blog Alter Gusto. Sa recette est sublime, meilleure que celle du cours du cuisine 😉 Le goût d’amande n’est ni trop discret, ni écœurant, il est parfaitement dosé avec le chocolat. La texture est moelleuse comme il faut, un délice !

Gâteau au chocolat et aux amaretti

Lire la suite

Soupe aux orties

Jusqu’au week-end dernier, les orties n’étaient pour moi qu’un mauvais souvenir d’enfance : un pied mal posé dans un sentier et bam ! Ça pique, ça brûle… Et puis samedi, en allant préparer notre futur potager, Nom-de-code-chéri a trouvé plein de jeunes pousses d’orties. Plutôt que de les fuir (comme j’aurais raisonnablement fait…) il m’a proposé de les cueillir pour en faire un potage.

Pour être honnête, je n’ai pas été super conquise, mais ça ne m’a pas déplu non plus. Je suis néanmoins très contente d’avoir essayé. D’abord parce que l’ortie est très bonne pour la santé : naturellement riche en vitamines A, B, C et fortement minéralisée en fer, calcium, magnésium, potassium et phosphore. Ensuite et surtout, parce que c’est la toute 1ère fois que notre terrain nous nourrit, avant même que Nom-de-code-chéri ait commencé à y cultiver son potager.

Soupe aux orties

Pour la cueillir et l’équeuter, protégez-vous avec des gants… Parce que toute bénéfique qu’elle est, l’ortie pique quand même !!!

Lire la suite

Ma flammekueche forestière

Je ne sais pas chez vous, mais par ici, le printemps a pris un faux départ ! Ce retour à la grisaille me donne l’occasion de partager une recette bien de chez moi… Enfin presque, car je ne suis pas alsacienne mais, si l’on considère que :
– le nouveau découpage administratif français place ma Lorraine natale dans la même région que l’Alsace*
– ma famille grand-paternelle était alsacienne
– j’ai moi-même vécu un court instant à Strasbourg
Hop’la, mon argumentaire vous a complètement convaincu : les flam’ ne sont pas vraiment de chez moi, mais pas loin ! Je pense de toute façon que, quelle que soit la spécialité régionale, il n’existe pas une seule et unique recette, la vraie, l’authentique… On trouve généralement autant de recettes qu’il y a de familles, chacune avec son truc en plus.

Un peu comme le pizza en Italie, la flammekueche est à l’origine le « plat du pauvre » en Alsace. Parce qu’elle comprend peu d’ingrédients et que l’on profitait du four à pain encore chaud pour la cuire. Sa garniture traditionnelle comprend une base de crème (plus ou moins coupée au fromage blanc), des oignons et des lardons. Comme en matière de pizza, on trouve maintenant un tas de garnitures possibles… Ma préférée est au munster. La comparaison avec l’Italie s’arrête là, puisqu’une flam’ est rectangulaire, que sa pâte est si fine qu’elle est craquante et qu’on la sert sur une planche en bois 🙂

Flammekueche forestière aux champignons

C’est ici la 1ère fois que je fais ma pâte moi-même, je me suis inspirée de cette recette Aux Fourneaux !
*Savez-vous comment on appelle les habitants de la région Grand-Est ?!
Réponse en bas de la recette !

Lire la suite