Gâteau au yaourt au chocolat {de petit lapin}

Depuis longtemps déjà, Mini-biscuit profite pleinement de son abonnement à la bibliothèque. Il a ainsi la chance de découvrir une multitude de livres sur une multitude de sujets… Il a parfois de vrais coups de cœur, comme c’est le cas avec ce livre, Un bon gâteau ! de Clothilde Delacroix, qu’on lit plusieurs fois par jour. Confinement oblige, la bibliothèque est fermée et on va pouvoir garder notre lot de bouquins un bon moment. Et tiens, c’était l’occasion de réaliser la recette de son petit lapin adoré 🙂

Mini-biscuit a pris beaucoup de plaisir à préparer son gâteau, à plonger ses petits doigts dans tous les ingrédients pour les lécher… Même la farine, parce que oui, Mini-biscuit adore la farine crue. Et même s’il a attendu le lendemain pour réellement goûter son gâteau, il l’a vraiment aimé : je crois qu’il disait pour la 1ère fois « c’est bon » ♥

Gâteau au yaourt avec les enfants

Comme pour tout gâteau au yaourt qui se respecte, on garde bien le pot du yaourt, pour y doser tous les ingrédients !

Lire la suite

Pâte à tartiner choco-amandes

Et vous, vous petit-déjeunez quoi les week-ends ?! Depuis que je fais ma pâte à tartiner maison, j’ai tellement pris le pli que je n’envisagerais plus mes tartines autrement !

La dernière fois que Nom-de-code-chéri a fait les courses, il n’a pas vu qu’au lieu de refaire notre stock de purée de noisettes, il avait pris une purée d’amandes… Qu’à cela ne tienne, choco-amandes, ça ne pouvait être que bon ! J’ai repris ma recette choco-noisettes à la lettre, et j’ai poussé jusqu’à utiliser du lait d’amandes. Entre nous, c’est un peu accessoire, car le chocolat prend facilement le dessus sur le subtil de l’amande. Il n’en reste pas moins qu’avec cette pâte à tartiner, vous vous ferez des tartines de compet’ !!!

Pâte à tartiner aux amandes

Pour 1 pot d’environ 350 g :
– 160 g de purée d’amandes*
– 80 g de chocolat noir**
– 80 g (ou 8 cl) de lait d’amandes
– 40 g de sucre brut
– 40 g de sirop d’agave
* ou noyaux d’abricots et amandes si vous trouvez, c’est encore plus parfumé !
** peut-être que du chocolat au lait, en tout ou partie, révélerait encore mieux l’amande !

À la cuisine
Il nous faut 2 petites casseroles. Dans la 1ère, on fait doucement fondre le chocolat. Dans la 2ème, on fait fondre le sucre et le sirop d’agave dans le lait d’amandes. On assemble les 2, on mélange, et hors du feu, on ajoute la purée d’amandes. On mixe le tout avec un mixeur plongeant, pour bien l’incorporer.

Votre pâte à tartiner est prête ! Il suffit de la transférer dans un pot en verre qui ferme bien, de la taille d’un pot de confiture type Bonne Maman, en s’aidant d’une maryse ou d’un doigt pour ne rien perdre 😉

À consommer dans la semaine pour la conserver à température ambiante, sinon la garder au frigo et penser à la sortir 10 minutes avant de tartiner. Ou toastez un peu votre pain, sa chaleur fera « fondre » la pâte.

Pâte à tartiner choco amandes

Cette recette vous plaît ? Recevez-les toutes, directement dans votre boîte mail, en vous inscrivant en haut à droite de cette page ! Et pour piocher d’autres idées de repas végétariens, bio et de saison, faites vite un tour sur mes pages InstagramFacebook et Pinterest… A très vite !

Pâte à tartiner choco amandes

Construction cake au chocolat {gâteau chantier}

Je ne crois pas avoir jamais orienté Mini-biscuit à s’intéresser aux engins de chantier, et pourtant, il leur voue un véritable culte ! En fait, il a commencé à admirer les camions poubelles et les balayeuses, puis toute la panoplie des engins de chantier, et plus récemment les tracteurs, les camions de pompier et les trains. Je crois qu’il y a quelque chose d’universel à ce que les petits garçons se passionnent pour les véhicules en tout genre, ceux de chantier en particulier.

Digger cake au chocolat

« Quel bonheur de voir sa mine réjouie, ses yeux brillants et son sourire intimidé »

Pour son 2ème anniversaire, et pour lui faire le plus grand plaisir possible, j’ai voulu lui préparer un gâteau « chantier ». Je me suis alors mise en quête d’inspiration, en collectant un grand nombre de photos dans mon album Pinterest, que je vous invite à découvrir. À force de voir passer ces dizaines de gâteaux et de m’en imprégner, j’ai imaginé ce modèle unique, pour mon Mini-biscuit, qui compile ce qui me semblait à la fois mignon et dans mes cordes :
– Un balisage jaune et orange en M&M’s, des gravas en Maltesers et quelques engins plus que réalistes
– Son âge au pochoir, ici avec des Oreo écrasés façon graviers
– Un coin du gâteau est réellement en chantier, puisqu’il a été prélevé par la pelleteuse. Les anglo-saxon parlent d’un « digger cake », digger signifiant pelleteuse en anglais

Question recettes, je me suis à la fois inspirée :
– D’une base de Molly cake au cacao trouvé sur le blog Pompons et macarons. L’avantage du Molly cake, c’est que le beurre y est remplacé par de la crème fouettée. Du coup, pas de culpabilité à en mettre un peu dans le glaçage 🙂
– Du glaçage au cream cheese du blog Sally’s baking addiction
De ces 2 recettes, j’ai drastiquement réduit la quantité de sucre. Question de goût, et ça n’est juste pas possible pour moi d’en mettre autant. Honnêtement, tout le monde a apprécié comme ça.

Gâteau chantier au cacao

« Vous pouvez suivre la même recette pour faire un gâteau classique, ou pour imaginer une autre mise en scène, du goût de votre Biscuit à vous ! »

Quel bonheur ça a été de voir la mine réjouie de mon Mini-biscuit, ses yeux brillants, son sourire intimidé, sa joie de souffler et de faire rallumer ses bougies ♥ Dès les roues des engins débarrassées de leur boue en chocolat, quel bonheur pour lui de jouer avec, à grand renfort de « vrrrr » et de « tut tut ». Beaucoup plus intéressant que de goûter au gâteau lui-même, il n’y a pas touché !

Lire la suite

Fondant à la crème de marrons et au chocolat

J’ai beau savoir que la terre a dramatiquement besoin d’eau et que cette pluie est une bonne chose, le retour de l’automne et la grisaille ambiante me filent le bourdon. En pareille situation, rien de mieux que de trouver un peu de réconfort avec une raclette un bon gâteau.

Fondant à la crème de marrons et au chocolat

Pour réaliser ce joli gâteau au chocolat et à la crème de marrons, je me suis inspirée de la recette de Lumir, du très joli blog Voyage Gourmand. J’ai personnellement réduit la quantité de marrons (400 g plutôt que 500 g) car j’utilise une très bonne crème artisanale, bio et peu sucrée. Moins de sucre = plus de marrons, j’ai donc pensé qu’il y aurait besoin de moins pour goûter la même intensité de marrons. En définitive, avec 400 g, la texture du gâteau est parfaite : une petite croûte craquelée et cuite à point, un cœur absolument fondant. Mais question goût, la châtaigne est subtile. On la sent, bien sûr, mais le chocolat prend le dessus. Pas sûre qu’une boîte de 500 g du supermarché aide à rééquilibrer les saveurs, mais j’essayerai, parce qu’il vaut le coup !

Lire la suite

Pâte à tartiner noisette-chocolat de Clea

Je vous présentais l’hiver dernier ma pâte à tartiner choco-noisette express, une recette à laquelle j’étais parvenue en tâtonnant. Et puis je suis tombée sur le livre Mes pâtes à tartiner sucrées & salées de la célèbre Clea, du merveilleux blog qu’on ne présente plus, Clea Cuisine. J’ai été heureuse de constater qu’à peu de choses près, elle utilise les mêmes ingrédients que moi, sauf qu’elle y met plus de noisettes, plus de lait et plus de sucres. Les sucres, j’avais peur que ça soit trop, mais pas du tout.

Pour moi, c’est LA pâte à tartiner parfaite : elle est facile et rapide à préparer, avec peu d’ingrédients, le goût est parfaitement équilibré entre noisette et chocolat, elle se tartine facilement… et ai-je vraiment besoin de rappeler à quel point elle est plus saine et naturelle que tout ce qu’on peut trouver en magasin ?! Depuis plusieurs mois que je la fais, on ne s’en lasse pas, on en redemande ! Et même ma filleule et son frère, habitués au « Nut-est-là »* l’ont adoptée. Sur ce, je vous laisse avec la recette, moi je vais me faire une tartine !

Pâte à tartiner maison noisette chocolat
* « Nut-est-là », vraiment ? Je dirais plutôt que « Nut-est-pas-là », vu qu’il n’y a que 13 % de noisettes dedans. Ici c’est 40 %, et toc !
Lire la suite

Piranhacake au chocolat {gâteau poisson}

Après le « Diplodocake » préparé pour le 1er anniversaire de Mini-biscuit, voici le « Piranhacake » avec lequel nous avons fêté ses 18 mois !

Les gâteaux poissons abondent sur le web (tapez un peu « gâteau poisson » sur Google Images et vous verrez !) Le concept est on ne peut plus simple : prélever une part du gâteau et la positionner pour en faire une queue, alors que le vide laissé représente la bouche. Le 1er que j’ai vu sur Pinterest est celui du blog Les Recettes de Maud, qui semble avoir inspiré beaucoup d’autres blogueuses. Je me suis vite prise au jeu et j’ai cherché à sophistiquer un tout petit peu mon poisson, en lui découpant un sourire plutôt qu’une simple part, en lui faisant des dents de piranha en Chamallows et en profitant que mon gâteau soit coupé en 2 dans l’épaisseur (pour le garnir de chocolat) pour faire des 2 couches une queue ET une nageoire !

Piranhacake gâteau poisson au chocolat

Pour la recette elle-même, j’ai comme d’habitude pioché dans les classiques familiaux. Vous pouvez d’ailleurs suivre cette recette pour faire un gâteau classique, qui n’ait rien d’un poisson ! C’est une ganache au chocolat classique, celle-là même qui sert dans ma tarte au chocolat (les proportions sont ici réduites de moitié) sous laquelle se cache un biscuit assez proche d’une génoise, mais plus facile à faire. Alors qu’une génoise se monte au bain-marie à une certaine température, ce biscuit gagne en volume grâce aux blancs d’œufs battus en neige.

Lire la suite

Gâteau au chocolat et aux amaretti

À l’approche de Pâques, il est grand temps de vous poster une recette au chocolat ! Au chocolat, mais pas que… Si comme moi, vous êtes fans d’amaretti, ce petit macaron italien à l’amande amère, vous allez ADORER ce délicieux gâteau. Les amaretti réduits en poudre y remplacent la farine.

La 1ère fois que j’ai découvert ce gâteau, c’était lors d’un cours de cuisine, donné par une italienne. Ça fait bien longtemps et je n’ai malheureusement jamais pu remettre la main sur cette recette… L’avais-je seulement reçue un jour ?! Je me suis mise en quette d’une recette similaire sur internet, j’ai trouvé celle de Carole, sur son très joli blog Alter Gusto. Sa recette est sublime, meilleure que celle du cours du cuisine 😉 Le goût d’amande n’est ni trop discret, ni écœurant, il est parfaitement dosé avec le chocolat. La texture est moelleuse comme il faut, un délice !

Gâteau au chocolat et aux amaretti

Lire la suite