Fondant à la crème de marrons et au chocolat

J’ai beau savoir que la terre a dramatiquement besoin d’eau et que cette pluie est une bonne chose, le retour de l’automne et la grisaille ambiante me filent le bourdon. En pareille situation, rien de mieux que de trouver un peu de réconfort avec une raclette un bon gâteau.

Fondant à la crème de marrons et au chocolat

Pour réaliser ce joli gâteau au chocolat et à la crème de marrons, je me suis inspirée de la recette de Lumir, du très joli blog Voyage Gourmand. J’ai personnellement réduit la quantité de marrons (400 g plutôt que 500 g) car j’utilise une très bonne crème artisanale, bio et peu sucrée. Moins de sucre = plus de marrons, j’ai donc pensé qu’il y aurait besoin de moins pour goûter la même intensité de marrons. En définitive, avec 400 g, la texture du gâteau est parfaite : une petite croûte craquelée et cuite à point, un cœur absolument fondant. Mais question goût, la châtaigne est subtile. On la sent, bien sûr, mais le chocolat prend le dessus. Pas sûre qu’une boîte de 500 g du supermarché aide à rééquilibrer les saveurs, mais j’essayerai, parce qu’il vaut le coup !

Lire la suite

Publicités

Pâte à tartiner noisette-chocolat de Clea

Je vous présentais l’hiver dernier ma pâte à tartiner choco-noisette express, une recette à laquelle j’étais parvenue en tâtonnant. Et puis je suis tombée sur le livre Mes pâtes à tartiner sucrées & salées de la célèbre Clea, du merveilleux blog qu’on ne présente plus, Clea Cuisine. J’ai été heureuse de constater qu’à peu de choses près, elle utilise les mêmes ingrédients que moi, sauf qu’elle y met plus de noisettes, plus de lait et plus de sucres. Les sucres, j’avais peur que ça soit trop, mais pas du tout.

Pour moi, c’est LA pâte à tartiner parfaite : elle est facile et rapide à préparer, avec peu d’ingrédients, le goût est parfaitement équilibré entre noisette et chocolat, elle se tartine facilement… et ai-je vraiment besoin de rappeler à quel point elle est plus saine et naturelle que tout ce qu’on peut trouver en magasin ?! Depuis plusieurs mois que je la fais, on ne s’en lasse pas, on en redemande ! Et même ma filleule et son frère, habitués au « Nut-est-là »* l’ont adoptée. Sur ce, je vous laisse avec la recette, moi je vais me faire une tartine !

Pâte à tartiner maison noisette chocolat
* « Nut-est-là », vraiment ? Je dirais plutôt que « Nut-est-pas-là », vu qu’il n’y a que 13 % de noisettes dedans. Ici c’est 40 %, et toc !
Lire la suite

Piranhacake au chocolat {gâteau poisson}

Après le « Diplodocake » préparé pour le 1er anniversaire de Mini-biscuit, voici le « Piranhacake » avec lequel nous avons fêté ses 18 mois !

Les gâteaux poissons abondent sur le web (tapez un peu « gâteau poisson » sur Google Images et vous verrez !) Le concept est on ne peut plus simple : prélever une part du gâteau et la positionner pour en faire une queue, alors que le vide laissé représente la bouche. Le 1er que j’ai vu sur Pinterest est celui du blog Les Recettes de Maud, qui semble avoir inspiré beaucoup d’autres blogueuses. Je me suis vite prise au jeu et j’ai cherché à sophistiquer un tout petit peu mon poisson, en lui découpant un sourire plutôt qu’une simple part, en lui faisant des dents de piranha en Chamallows et en profitant que mon gâteau soit coupé en 2 dans l’épaisseur (pour le garnir de chocolat) pour faire des 2 couches une queue ET une nageoire !

Piranhacake gâteau poisson au chocolat

Pour la recette elle-même, j’ai comme d’habitude pioché dans les classiques familiaux. Vous pouvez d’ailleurs suivre cette recette pour faire un gâteau classique, qui n’ait rien d’un poisson ! C’est une ganache au chocolat classique, celle-là même qui sert dans ma tarte au chocolat (les proportions sont ici réduites de moitié) sous laquelle se cache un biscuit assez proche d’une génoise, mais plus facile à faire. Alors qu’une génoise se monte au bain-marie à une certaine température, ce biscuit gagne en volume grâce aux blancs d’œufs battus en neige.

Lire la suite

Gâteau au chocolat et aux amaretti

À l’approche de Pâques, il est grand temps de vous poster une recette au chocolat ! Au chocolat, mais pas que… Si comme moi, vous êtes fans d’amaretti, ce petit macaron italien à l’amande amère, vous allez ADORER ce délicieux gâteau. Les amaretti réduits en poudre y remplacent la farine.

La 1ère fois que j’ai découvert ce gâteau, c’était lors d’un cours de cuisine, donné par une italienne. Ça fait bien longtemps et je n’ai malheureusement jamais pu remettre la main sur cette recette… L’avais-je seulement reçue un jour ?! Je me suis mise en quette d’une recette similaire sur internet, j’ai trouvé celle de Carole, sur son très joli blog Alter Gusto. Sa recette est sublime, meilleure que celle du cours du cuisine 😉 Le goût d’amande n’est ni trop discret, ni écœurant, il est parfaitement dosé avec le chocolat. La texture est moelleuse comme il faut, un délice !

Gâteau au chocolat et aux amaretti

Lire la suite

Ma pâte à tartiner choco-noisette express

Pour planter le décor : Nom-de-code-chéri et moi-même sommes grands consommateurs de pâte à tartiner. Or, même en choisissant de bonnes pâtes à tartiner bio, c’est-à-dire celles affichant la plus haute proportion possible de noisettes, elles contiennent encore beaucoup trop de sucres et de matières grasses. Dans certains produits, les noisettes et le cacao ne comptent QUE pour 15 % des ingrédients… beurk.

J’ai pourtant longtemps tergiversé avant de réellement décider d’arrêter tout achat, pour ne réaliser que ma propre production maison. Les recettes que je voyais passer demandaient souvent de torréfier ses noisettes puis de les mixer. Ce doit être délicieux, mais je n’ai ni le temps, ni le mixer adéquat. Et puis l’idée qu’un jour prochain, mon Mini-biscuit voudrait lui aussi goûter à nos tartines brunes m’a décidée. Je me suis lancée dans quelques tests pour mettre au point une pâte à tartiner qui soit à la fois bonne, facile à tartiner et rapide à préparer. Bingo ! Elle remplit ces 3 critères et surtout : je sais EXACTEMENT ce qu’il y a dedans 😉

Pâte à tartiner choco noisettes facile

Depuis la publication de cette recette, j’ai découvert et publié cette autre pâte à tartiner choco-noisette qui a aujourd’hui notre préférence à la maison 😉

Lire la suite

Blondies {comme les brownies, mais au chocolat blanc}

Si l’immense majorité des gourmands connait les brownies, peu connaissent sa petite sœur, les blondies. Les 2 gâteaux nous viennent tout droit d’outre-Atlantique et se servent en parts carrées, à la différence que le « brown » (ou brun) tient sa couleur du chocolat, tandis que le « blond » doit sa couleur au sucre roux.

On trouve sur internet plusieurs écoles en matière de blondies… Comme d’habitude, les recettes vivent et se transforment au fil des habitudes et des préférences de chacun. On en trouve au chocolat blanc ou avec des pépites de chocolat noir, avec des noix, des noix de pécan ou de macadamia, et le plus souvent avec une touche de vanille. Pour mettre au point ma recette, je me suis en partie inspirée de celle d’Anne-Sophie, du joli blog Fashion Cooking. Je l’ai voulue raisonnablement sucrée, car le chocolat blanc apporte déjà une bonne dose de douceur.

Gâteau blondies au chocolat blanc et noix

Lire la suite

Gâteau fondant au chocolat

Après le gâteau dinosaure « Diplodocake » mis au point pour le 1er anniversaire de Mini-biscuit, je vous repropose la même recette de gâteau au chocolat, dans un format beaucoup plus classique. Parce qu’il serait trop dommage de passer à côté de cet excellent gâteau, sous prétexte que la forme dinosaure n’est pas pour vous !

Son secret ? Les blancs d’œufs sont battus en neige ! Résultat, un fondant généreux mais néanmoins aéré, et un gâteau bien monté, sans un gramme de levure ou de bicarbonate. Quant à son glaçage au chocolat, haaa, c’est l’arme fatale à laquelle aucun gourmand ne peut résister !

Gâteau fondant au chocolat

Depuis les décennies qu’on fait ce gâteau au chocolat dans ma famille, on a toujours doublé les proportions, ici dans un moule de 26,5 cm de diamètre. La recette originale, publiée dans un Madame Figaro, probablement des 90’s, indiquait la moitié des ingrédients pour un moule à manqué de 20 cm de diamètre.

Lire la suite