Mousse au chocolat vegan sans œuf

Cet ovni culinaire m’a vraiment interrogé lorsqu’il a enflammé la blogosphère au printemps dernier. Une mousse au chocolat sans œuf (1ère bizarrerie) et accrochez-vous, réalisée à base de jus de pois chiches ! Ce jus un peu dégoûtant trouble dans lequel baignent les pois chiches en conserve ?!! Alors là, non, je n’en croyais pas ma souris !

Mon scepticisme mêlé de curiosité m’ont poussés à creuser la question… Lilo du blog Cuisine Campagne explique photos à l’appui qu’en le battant, le jus de conservation des légumineuses mousse jusqu’à devenir semblable à des blancs d’œufs montés en neige. Son expérience me rassure aussi sur la neutralité du goût et la digestibilité de la chose.

Mousse au chocolat vegan sans œuf

Lire la suite

Le (presque) blog a 6 mois !

Happy blogiversaire to (presque) !!!

C’est peut-être un peu prématuré, mais je crois que toutes les occasions sont bonnes à célébrer, surtout en ce moment. Les 6 mois du (presque) blog justifiaient donc parfaitement la préparation d’un gâteau d’anniversaire.

J’avais depuis longtemps envie de goûter au banana bread, ce cake à la banane dont raffolent les australiens. Certains l’aiment nature, d’autres ajoutent des noix, de la cannelle, de la vanille ou des pépites de chocolat.

Lire la suite

Curry de potimarron à la coco et semoule

J’avais cette idée dans un coin de ma tête (et le potimarron dans un coin du congél’) depuis cette mêlée de légumes d’automne. Ne cherchez aucune logique dans le curry ci-dessous, il s’agit d’un melting pot indo-exotico-oriental dont la seule origine est ma curiosité !

Finalement elle ne fait pas trop mal les choses, ma curiosité. Ce curry tout doux et crémeux est relevé par la fraîcheur du gingembre et de la coriandre, et surtout, par le parfum des épices. Le garam masala, littéralement « mélange d’épices » contient traditionnellement des graines de coriandre, du cumin, du poivre noir, de la casse, du gingembre sec, des feuilles de fenugrec, de la cardamome, du piment jaune, des clous de girofles, de la noix et des fleurs de muscade, le tout moulu. Oui, avec tout ça, on en prend plein la truffe et les papilles !

Certains préféreront assortir le curry de riz basmati, et ajouter un oignon rouge, à faire dorer en tout début de cuisson avec le gingembre 😉

Curry de potimarron à la coco et semoule

Lire la suite

Penne au citron comme Alain Ducasse

Je tiens cette recette d’une fiche Elle du début des années 2000. C’est bien simple, il est noté au bas d’accompagner les pâtes d’un chardonnay « dans un millésime jeune (année 2000) ». Eh oui, quand même ! C’est dire si je l’ai éprouvée, cette recette. Il faut avouer qu’elle a sauvé plus d’une situation. Elle est ultra rapide, ultra simple et fait toujours son petit effet. Il suffit d’avoir un citron, un peu de crème et le tour est joué. Parce que des pâtes, on en a toujours au placard et du parmesan, au congél’. Je vous vois tiquer ? Tttt… Les plus assidus d’entre vous se souviennent de l’astuce livrée avec le crumble de chou-fleur à la noisette. Lassée de balancer des paquets de parmesan à peine entamés mais moisis, une amie m’a conseillé de le congeler. Ainsi il répond toujours présent, il suffit de lui gratter le nez à la fourchette.

C’est néanmoins un parmesan bien parfumé et bien frais que j’ai employé cette fois. Plutôt que son aspect pratique c’est l’intérêt énergétique du plat qui comptait. Mon ami-super-héros venait affronter les Monstroplantes de mon petit jardin. J’ai donc chargé ses batteries à bloc en sucres lents. En sucres lents oui, en graisse non. Je dis « comme Alain Ducasse » car pas exactement. Je réduis sensiblement la quantité de beurre et de crème. Ces pâtes au citron n’en restent pas moins crémeuses à souhait et délicatement acidulées. Bilan : ami-super-héros 1 – 0 Monstroplantes !

Penne au citron comme Alain Ducasse

Lire la suite

Quiche au roquefort et aux poires

Depuis quelques temps que vous me suivez, vous savez maintenant qu’un régime sans lactose, a fortiori sans fromage, me rendrait malheureuse… Après avoir goûté à cette quiche, j’affirme que ce serait un supplice !

Qu’on se le dise, la recette que vous vous apprêtez à découvrir se résume en 2 mots : tuerie absolue. Parce qu’une photo vaut mieux qu’un long discours et parce que les mots ne seraient pas à la hauteur, je n’en dis pas davantage 😀

Quiche au roquefort et aux poires

Lire la suite

Bowl cake à la banane et à la cannelle

Sauter le petit-déjeuner ? Impensable ! Il est depuis toujours mon repas préféré. C’est pourquoi j’ai choisi d’y consacrer la 50ème recette du blog. Oui, la 50ème. Et puis il me fallait bien tester cette « bowl mania » qui agite la blogosphère 😉

Même s’il me coûte de m’extirper de sous la couette, j’aime prendre le temps de déjeuner tranquillement, de savourer les premières minutes du jour, instant de calme avant la tempête. Comme l’explique si bien Elise du blog And so we cook, chaque réveil est la promesse d’un renouveau, d’une page blanche où tout redevient possible.

Paix, douceur, amour, sécurité, bienveillance et bien vivre ensemble…
Voilà quelques uns des vœux que je formule ce matin.

Cette recette ultra-rassasiante est semble-t-il inspirée d’une version WW qui n’emploie que le blanc d’œuf. À vos bols et à vos rêves mes amis !

Bowl cake à la banane et à la cannelle

Lire la suite

Omelette au munster et au cumin

Voici une assiette rustique et roborative qui célèbre le retour du froid et du brouillard. Elle met à l’honneur des produits de mon terroir bien-aimé, peu réputés pour leur légèreté (no comment) mais pour leur générosité et leur chaleur, dirons-nous avec pudeur ❤

J’aime mon omelette bien cuite. J’ai également déjà testé la brouillade au munster… Bien cuite. Mais là n’est pas l’important. Toute la finesse de ce plat tient dans le cumin. Si, si, on peut parler de finesse et de munster dans la même phrase, regardez un peu. Employant du cumin moulu, on ne le voit pas venir, et pourtant !

Omelette au munster et au cumin

Lire la suite

Boulghour des jours de flemme {sauce rapide tahini soja}

Vos dernières courses ne sont qu’un lointain souvenir ? Pas le temps ou simplement pas l’envie ? L’idée du jour est faites pour vous, du moins pour ces moments-là ! Il s’agit d’une petite sauce savoureuse, prête en 2 coups de cuiller à pot (littéralement) qui relèvera, au feeling, une assiette de boulghour, de riz, de semoule, de blé ou de nouilles chinoises.

Le tahini (dont nous avons déjà parlé dans la mêlée de légumes d’automne et châtaignes et sa petite sauce au sésame, citron et cumin) est un must-have qui se conserve des années au frigo. Il est au sésame ce que le beurre de cacahuètes est aux… Arachides ! Haha, je vous ai eu ! Le tahini est heureusement moins sucré.

Bref, je profite aujourd’hui de la toute fin des brocolis pour mettre de la couleur (fluo) et des vitamines dans ma paresse. On aurait aussi pu y ajouter une carotte, des pois mange-tout, quelques crevettes, du gingembre, de la coriandre fraîche… Mais je vous rappelle la flemme, les courses, tout ça. D’ailleurs, une paire de légumes surgelés auraient aussi sauvé la mise 😉

Boulghour des jours de flemme {sauce rapide tahini soja}

Lire la suite

Salade d’automne aux endives, poires et roquefort

Qu’on les appelle endives ou chicons, c’est officiellement la saison ! Je les préfère crues et croquantes, d’autant que le soleil qui brille ce week-end (youpi !) me donne envie de fraîcheur. C’est donc en salade et (sans surprise) avec du roquefort que je vous les présente aujourd’hui. Un classique de saison qui joue une nouvelle fois la carte du sucré salé, l’amertume en plus 😉

Pour se familiariser avec l’endive (légume qui n’existe pas dans la nature !) cette chouette BD nous raconte sa vie de façon rigolote. Notez en plus que, comme la poire, l’endive est source de vitamine C et de zinc, cocktail qui booste notre système immunitaire. Pas mal vu le climat changeant.

Les quelques grains de raisin noir apportent un peu de couleur, ce qu’on pourrait également faire en panachant endives blanches et rouges.

Salade d'automne aux endives, poires et roquefort

Lire la suite

Salade sucrée salée aux kakis

Simple et rapide à réaliser, cette salade est aussi originale qu’elle est colorée ! La recette est tirée du très beau livre d’Erin Gleeson, Un festin de nature, dont j’ai furieusement envie de dévorer toutes les pages. Jetez donc un œil à son blog, le cadre est charmant et vous y trouverez de nombreuses recettes saines et créatives.

Pour obtenir un plat un chouïa moins fruité, j’ai pris la liberté de remplacer les arilles de grenade par des tomates cerises (elles aussi vêtues de rouge !) et de supprimer le jus d’orange. Le résultat est top, sucré (mais pas trop) et acidulé.

Très répandu en Asie, le kaki est un fruit à la fois doux et tannique, dont la saison se concentre de septembre à décembre. Il est source de vitamine C, de potassium, de carotène et de fibres. Et depuis qu’on se connait, lui et moi on s’aime ❤

Salade sucrée salée aux kakis

Lire la suite