Construction cake au chocolat {gâteau chantier}

Je ne crois pas avoir jamais orienté Mini-biscuit à s’intéresser aux engins de chantier, et pourtant, il leur voue un véritable culte ! En fait, il a commencé à admirer les camions poubelles et les balayeuses, puis toute la panoplie des engins de chantier, et plus récemment les tracteurs, les camions de pompier et les trains. Je crois qu’il y a quelque chose d’universel à ce que les petits garçons se passionnent pour les véhicules en tout genre, ceux de chantier en particulier.

Digger cake au chocolat

« Quel bonheur de voir sa mine réjouie, ses yeux brillants et son sourire intimidé »

Pour son 2ème anniversaire, et pour lui faire le plus grand plaisir possible, j’ai voulu lui préparer un gâteau « chantier ». Je me suis alors mise en quête d’inspiration, en collectant un grand nombre de photos dans mon album Pinterest, que je vous invite à découvrir. À force de voir passer ces dizaines de gâteaux et de m’en imprégner, j’ai imaginé ce modèle unique, pour mon Mini-biscuit, qui compile ce qui me semblait à la fois mignon et dans mes cordes :
– Un balisage jaune et orange en M&M’s, des gravas en Maltesers et quelques engins plus que réalistes
– Son âge au pochoir, ici avec des Oreo écrasés façon graviers
– Un coin du gâteau est réellement en chantier, puisqu’il a été prélevé par la pelleteuse. Les anglo-saxon parlent d’un « digger cake », digger signifiant pelleteuse en anglais

Question recettes, je me suis à la fois inspirée :
– D’une base de Molly cake au cacao trouvé sur le blog Pompons et macarons. L’avantage du Molly cake, c’est que le beurre y est remplacé par de la crème fouettée. Du coup, pas de culpabilité à en mettre un peu dans le glaçage 🙂
– Du glaçage au cream cheese du blog Sally’s baking addiction
De ces 2 recettes, j’ai drastiquement réduit la quantité de sucre. Question de goût, et ça n’est juste pas possible pour moi d’en mettre autant. Honnêtement, tout le monde a apprécié comme ça.

Gâteau chantier au cacao

« Vous pouvez suivre la même recette pour faire un gâteau classique, ou pour imaginer une autre mise en scène, du goût de votre Biscuit à vous ! »

Quel bonheur ça a été de voir la mine réjouie de mon Mini-biscuit, ses yeux brillants, son sourire intimidé, sa joie de souffler et de faire rallumer ses bougies ♥ Dès les roues des engins débarrassées de leur boue en chocolat, quel bonheur pour lui de jouer avec, à grand renfort de « vrrrr » et de « tut tut ». Beaucoup plus intéressant que de goûter au gâteau lui-même, il n’y a pas touché !

Lire la suite

Cake salé aux blettes, roquefort et tomates séchées

Le jour où je vous ai partagé mes cannelloni aux blettes et ricotta (en me demandant si c’était encore de saison…) Nom-de-code-chéri est rentré les bras chargés de blettes du jardin ! Le clin d’œil est sans appel, c’était bien la saison, mais la dernière récolte de l’année. Ouf ! Parce que moi je n’aime toujours pas trop ça, les blettes, même si j’avoue, elles passaient pas mal dans les cannelloni 🙂

Bref, me revoilà en quête de la recette qui me les fera apprécier, et en grande fan de fromages bleus, j’ai justement pensé qu’un grand renfort de roquefort pourrait aider ! J’ai pioché cette recette sur le très joli blog Au fil du thym, duquel j’avais déjà tiré ce superbe moelleux à la rhubarbe. Ce qui est plutôt marrant, puisque les cardes roses de mes blettes me font souvent penser à de la rhubarbe 🙂 Mais revenons-en à ce cake : ultra moelleux et parfumé, j’ai aimé (presque malgré les bettes, c’est moche à dire mais c’est un fait). Bref, ceci m’encourage pour la saison prochaine à tester une autre recette du blog de Florence, les rostis de blettes !

Cake salé aux blettes, roquefort et tomates séchées

À la différence de la recette originale, je poêle les blettes plutôt que de les ébouillanter, et je remplace le beurre par de l’huile d’olive. Il n’en reste pas moins que Florence et moi avons exactement la même recette de base de cake salé !

Lire la suite

Dahl de lentilles corail aux patates douces

Il y a longtemps déjà, j’avais partagé avec vous ma recette de dahl de lentilles corail. En fait, « dahl » (ou dhal ou dal ou daal, parce qu’il y a une vingtaine de langues officielles et plus de 800 dialectes pratiqués en Inde, alors c’est parfois difficile de s’y retrouver !) signifie « légumineuse ». Ce mot désigne donc de nombreuses variétés de lentilles, de haricots et de pois, et par extension, c’est devenu le nom du plat qui accompagne presque tous les repas !

Pour Mini-biscuit et pour changer un peu du riz, j’y ai ajouté des patates douces, ce qui en fait un plat complet, rassasiant et équilibré. Mini-biscuit a A-DO-RÉ, et nous avec !

Dahl de lentilles corail aux patates douces

J’ai ici doublé les quantités de la recette originale qui m’ont toujours paru un peu justes.

Lire la suite

Quiche au fenouil, carottes et cumin

Je peux bien vous le dire : ça m’a pris comme une envie de pisser !!! Devant ces fenouils dans le rayon fruits-légumes, j’ai eu envie d’une quiche aux fenouils et aux carottes. C’est pourtant pas commun ! Mais je ne suis pas la 1ère à avoir l’idée… Ça, je m’en suis rendue compte en vérifiant après-coup.

Grand bien m’en a pris, parce que cette quiche, relevée de cumin, était vraiment excellente ! Croustillante, fondante, qui d’autre pour les rimes en -ante ?! Bref, même Mini-biscuit s’est régalé. C’est pour lui que j’ai pré-cuit les carottes à la vapeur, pour nous, je les aurais simplement poêlées avec le fenouil.

Quiche au fenouil, carottes et cumin

Lire la suite

Cannelloni aux feuilles de blettes et ricotta

Aïe, aïe, aïe, je vous délaisse ces derniers temps. C’est que tout se bouscule un peu… J’organise en même temps l’anniversaire de mon entreprise (30 ans), celui de Mini-biscuit (2 ans) et le mien (40 ans ! Mais ça, je vous en reparlerai !) Alors que ces çannelloni, je les ai fait en septembre, en rentrant de vacances. Je n’étais même pas sûre que les blettes soient encore de saison, je viens de vérifier, c’est la fin mais ça va encore !

Alors les blettes, vous savez que je n’aime pas du tout ça… Sauf que Nom-de-code-chéri adore et qu’il en a mis plein le jardin. J’ai d’abord essayé de les planquer dans cette tarte aux blettes et à la ricotta, Nom-de-code-chéri a beaucoup aimé, mais pas moi. Nouvelle tentative avec ces cannelloni et là, vous savez quoi ? On a tous apprécié, même moi, (presque) de quoi me réconcilier !

Cannelloni aux feuilles de blettes et ricotta

Lire la suite

Crackers de houmous aux herbes

Vous connaissiez l’homme qui tombe à pic ? Je vous présente la recette qui tombe à pic ! Amélie du blog Cuillère et saladier, que j’ai plaisir à suivre depuis des années, a publié cette recette de crackers à base de « reste de houmous », alors que j’avais justement un reste de houmous au frigo !

Un reste de houmous ? Comment est-ce possible d’en laisser, me demanderez-vous ? Exactement comme Amélie, il n’était pas de moi, et pas spécialement à mon goût… Beaucoup trop d’ail ! Alors que cet assaisonnement « musclé » s’est révélé tout à fait opportun dans ces crackers dorés et croustillants 🙂 Même Mini-biscuit en a redemandé !

Crackers de houmous aux herbes

Si ces crackers vous font envie mais que vous n’avez ni houmous à disposition, ni franchement envie d’en préparer exprès, vous serez heureux de vous rabattre sur mes crackers à la farine de pois chiches et au cumin !

Lire la suite

Gratin de panais, carottes et pommes de terre au Roquefort

Lorsque j’ai emménagé chez Nom-de-code-chéri, j’ai eu la (bonne) surprise de découvrir des livres de recettes dans sa bibliothèque. Pas que j’en manque, j’en ai même un certain nombre… Mais j’étais heureuse de les parcourir (comme toujours) et d’en relever quelques unes. Ce gratin est donc tiré du petit livre Recettes végétariennes équilibrées & saines d’Orlando Murrin.

Ce qu’il y a d’assez drôle avec ce gratin, c’est que les légumes sont cuits à l’eau, puis poêlés, puis passés au four. On cumule à peu près tous les procédés de cuisson, ils sont pourtant restés bien fermes. Surtout, moi qui suis dingue de fromage bleu, j’ai adoré l’équilibre entre roquefort et panais. Les 2 sont forts et piquants à leur façon. La pomme de terre et la carotte apaise le tout. On s’est vraiment ré-ga-lés !

Gratin de panais, carottes et pommes de terre au roquefort

Lire la suite