Tajine de potimarron et patates douces aux pommes et pruneaux

Mon bœuf bourguignon à moi, c’est une tajine végétarienne. Quooâââ ?! Qu’est-ce qu’elle dit ?! Non, je ne déraille pas ! Je dis juste que les plats de viande si chers à notre culture culinaire m’ont toujours fait grimacer. Petite, j’avais la hantise des invitations à dîner. Que ce soit chez les parents d’une copine ou chez les amis de mes parents, j’avais cette crainte de tomber face à une blanquette de veau… Beurk ! Je ne renie rien des recettes traditionnelles qui font la réputation de mon pays −j’aime la cuisine française ! Je dis juste qu’au rayon des plats mijotés, mon kif à moi c’est des légumes fondants et juteux, des épices et d’autres condiments que le monde entier a à nous offrir.

Alors quand j’ai vu passer cette recette de tajine d’automne sur le blog Marmotte cuisine… veggie ! j’ai sauté dessus ! Des tajines, j’en fais souvent (rapport au fait que c’est mon bœuf bourguignon à moi). Mais je n’avais jamais songé à y mettre des pommes. En réalité, Marion y met des coings, mais moi j’ai plein de pommes… Bref, coings, pommes ou scoubidou, le sucré-salé est toujours ma tasse de thé. Clin d’œil aux amateurs du canard à l’orange 😉

Tajine de potimarron et patates douces aux pommes et pruneaux

Et tiens, en parlant cuisine traditionnelle, pruneaux, tout ça… Il y a un plat bien franchouillard que j’adore : le rôti de porc aux pruneaux ! Miam, et hop, j’ai le droit de garder mon passeport 😀

Lire la suite

Curry de chou-fleur, patate douce et pomme

Au fil de mes pérégrinations, je suis tombée sur une recette de purée pour bébé à base de chou-fleur et de pomme. L’association des 2 m’a intriguée (vous savez maintenant combien j’aime le sucré salé) et devait a priori fonctionner dans plat pour adultes. De fil en aiguille, cette recette surgit, puis je me remémore mon gobi chana masala (comprenez chou-fleur et pois chiches à l’indienne)… Après une petite improvisation, me voilà parvenue à ce délicieux curry !

J’ai adoré ce plat sucré salé, aussi doux qu’il est parfumé. Pour changer je l’ai accompagné de millet. J’ai bien apprécié mais Nom-de-code-chéri a émis quelques réserves… Le millet est un peu sec à son goût. Sentez-vous libre de le remplacer par du riz ou du quinoa. N’hésitez pas non plus à remplacer la crème végétale par de la crème fraîche liquide.

Curry de chou-fleur, patate douce et pomme fruit

Lire la suite

Tajine de poulet aux fruits secs {pruneaux, abricots secs, épices douces}

Vous savez que je cuisine très peu de viande… Ça a toujours été le cas, par goût, et avant même de vivre avec un végétarien. Mais quand je reçois de grandes tablées, j’ai 2 fidèles recettes : mon rôti de porc aux pruneaux, piqué à Julie Andrieu et ce délicieux tajine de poulet aux fruits secs, gardée d’un magazine dont je suis incapable de retrouver le nom, ça n’apparaît pas sur ma vieille photocopie… En vous écrivant ceci, je réalise qu’il y a des pruneaux dans ces 2 recettes ! Ce qui confirme à quel point j’apprécie le sucré-salé !

J’aime le préparer à l’avance, voire la veille. Je laisse les saveurs se développer dans la cocotte et le réchauffe le moment venu. D’une, c’est encore meilleur et de 2, ça facilite l’organisation quand on invite ! Et même si je sais que ça n’est pas traditionnel, j’accompagne ce plat de graine de couscous (60 g par personne). Mmh, la sauce si parfumée et doucement épicée s’y fond à merveille !

Tajine de poulet aux pruneaux et abricots secs

La recette est normalement à base d’épaule d’agneau (1,2 kg) mais je l’ai toujours faite avec du poulet. Je vous mets les proportions pour un petit poulet fermier. Moi cette fois, pour 8 personnes, j’ai fait un poulet + 4 cuisses et j’ai doublé tout le reste : légumes, assaisonnement… J’y ai aussi glissé du seitan pour Nom-de-code-chéri, qui s’est lui aussi régalé.

Lire la suite

Tajine végétarienne aux carottes, pois chiches et épices douces

Un jour, l’une des mes (nombreuses) tantes a dit qu’être bonne cuisinière, c’est savoir improviser un bon repas « juste avec ce qu’on a ». Cette phrase m’est toujours restée gravée… C’est assez vrai. C’est à la portée de tout le monde de faire des courses dans l’optique de faire une recette précise, mais c’est autre chose de contenter sa famille avec un fond de placard. Cette période de confinement met justement nos talents de cuisinier.ère à l’épreuve ! J’espace mes courses au maximum (j’ai tenu 13 jours la dernière fois !) donc arrive un moment où il faut faire « juste avec ce qu’on a » 🙂 Heureusement, j’ai un peu d’imagination, des légumes secs et des carottes. Parce que les carottes ça se garde au top (et que Mini-biscuit adore ça).

J’ai beaucoup aimé ce plat, comme toutes les tajines douces et parfumées, qui m’a fait oublier qu’il n’y avait pas grand chose dedans 😉 Si de votre côté vous avez d’autres légumes à y glisser comme du fenouil, des navets, des courgettes, ou des courges selon la saison, allez-y gaiement !

Tajine végétarienne aux carottes et pois chiches

Mon imagination s’est un peu aidé de cette recette là, aussi.

Lire la suite

Orge perlé aux lentilles corail épicées

Après mon riz épicé aux lentilles blondes, voici un nouveau plat « du placard », cette fois avec des lentilles corail ! À la place du riz, l’orge perlé est ici à l’honneur. Connaissez-vous l’orge perlé ? J’y ai goûté pour la 1ère fois assez récemment, mixé dans une soupe où il apportait texture et consistance (mes recettes batch cooking). Mais je n’ai vérifié qu’aujourd’hui si l’orge de mon placard était perlé ou mondé ou quoi que ce soit… Parce que là où je vis, il s’appelle surtout Gerste (et ça me fait une belle jambe). Heureusement on s’y retrouve grâce au temps de cuisson : plus court quand c’est perlé (sans le son) que mondé (complet).

J’ai trouvé cette recette dans les archives de ma copinaute Marie, du blog Not Parisienne. Elle prend le temps de cuire tous les ingrédients ensemble, façon pilaf. Sauf que je n’avais pas 1 heure devant moi et que d’après ma 1ère expérience du Gerste, il ne requiert (que) 30 minutes de cuisson. Au diable le pilaf ! J’ai splité mes préparatifs dans 2 casseroles, super efficace et néanmoins super bon 😉 Même Mini-biscuit a aimé et ça, et ce n’est pas peu dire.

Orge perlé aux lentilles corail épicées

C’est un plat très sain et très nourrissant. On l’a mangé seul (dans ce cas les proportions ci-dessous conviennent pour 2,5 personnes). Vous pouvez aussi le servir en accompagnement d’un légume ou d’une viande grillée (auquel cas les quantités doivent coller pour 4). Si vous n’avez pas d’orge à proximité, je suis certaine que vous pouvez le substituer par du riz, du sarrasin, du quinoa ou toute céréale du genre !

Lire la suite

Riz aux lentilles façon Mujaddara libanais

Dès que j’ai vu passer cette recette sur le super blog La cuisine d’Adeline, je me suis dit : tiens, je n’ai pas souvenir de ce plat au restau libanais, ça a pourtant l’air délicieux, en plus ça tombe à pic en période de confinement, parce que du riz et des lentilles, mon placard en a ! J’ai d’ailleurs profité pour exhumer un paquet de « lentilles de montagne » qui semblent plutôt blondes et qui se sont merveilleusement prêtés à ce Mujaddara.

Ce plat est succulent, il a délicieusement parfumé l’appartement et on a tous les trois adoré ! On l’a mangé seul, en plat principal (dans ce cas les quantités ci-dessous sont pour 2,5 personnes) ou en accompagnement d’un légume ou d’une viande grillée (auquel cas les proportions doivent coller pour 4). Dans tous les cas, ne faites pas l’impasse sur la sauce au yaourt, elle apporte vraiment en fraîcheur et en goût !

Riz aux lentilles à la libanaise

Si vous ne connaissais pas Adeline, je vous invite à visiter son blog ! Elle est alsacienne (une voisine pour la lorraine que je suis !), elle voyage beaucoup et partage ses conseils zéro déchet, bref, elle a tout pour plaire !

Lire la suite

Tajine de courge aux châtaignes, céleri-branche et épices douces

J’ai improvisé ce tajine de courge pour recevoir une copine en 2013. Cette fois là, j’y avais mis des lardons. Ça devait certainement être bon, mais mes habitudes ont tout simplement changé depuis. Quand je dis « improviser », oui et non, car certes c’était nouveau pour moi de cuisiner du potiron et des marrons sous forme de tajine, mais ce mélange d’épices, de citron confit et de branches de céleri, je le connais bien, d’une recette de tajine au poulet que je vous partagerai prochainement.

C’est typiquement le genre de recettes à faire à votre sauce : prenez du potiron ou toute autre courge, remplacez les châtaignes par des pois chiches ou de la patate douce, peut-être ajouter un peu de concentré de tomates s’il n’y a pas de marrons, choisissez les épices à votre goût… Et revenez me dire quelle formule a bien marché 😉

Tajine de potiron aux châtaignes et épices douces
Bien qu’un tajine traditionnel se mange sans, moi je l’accompagne de graine de couscous, ou même de quinoa pour changer. Je crois qu’il n’y a de toute façon rien de traditionnel dans cette recette !

Lire la suite

Dahl de lentilles corail aux patates douces

Il y a longtemps déjà, j’avais partagé avec vous ma recette de dahl de lentilles corail. En fait, « dahl » (ou dhal ou dal ou daal, parce qu’il y a une vingtaine de langues officielles et plus de 800 dialectes pratiqués en Inde, alors c’est parfois difficile de s’y retrouver !) signifie « légumineuse ». Ce mot désigne donc de nombreuses variétés de lentilles, de haricots et de pois, et par extension, c’est devenu le nom du plat qui accompagne presque tous les repas !

Pour Mini-biscuit et pour changer un peu du riz, j’y ai ajouté des patates douces, ce qui en fait un plat complet, rassasiant et équilibré. Mini-biscuit a A-DO-RÉ, et nous avec !

Dahl de lentilles corail aux patates douces

J’ai ici doublé les quantités de la recette originale qui m’ont toujours paru un peu justes.

Lire la suite

Baby riz cantonais aux pois mange-tout dès 12 mois

Qu’on l’appelle pois mange-tout ou pois gourmand, sa saison est courte et c’est maintenant ! J’en ai reçu une petite poignée du potager d’une des mamies, trop peu pour en cuisiner vraiment pour nous, mais bien assez pour les glisser à la place des petits-pois dans un baby riz cantonais à ma façon !

Mini-biscuit a apprécié toutes les couleurs et les petits morceaux, faciles à attraper tout seul, à la cuillère ou directement avec les doigts ^^ Il s’est régalé !

Baby riz cantonais aux pois mange-tout dès 12 mois

Lire la suite

Velouté zéro déchet de feuilles et trognon de chou-fleur, coco et curry

Il y a quelques mois, j’ai reçu pour mon anniversaire le livre La cuisine zéro déchet de Stéphanie Faustin. Alors que je commençais à préparer mon fidèle chou-fleur rôti aux épices, je me suis demandée s’il y aurait par hasard quelque chose à faire avec ces feuilles de chou… Eh bien oui !

J’avoue qu’un « velouté de feuilles et trognon » n’est pas des plus attirants au 1er abord… Mais croyez bien que je mets quiconque au défi de déceler au goût qu’il s’agit de « feuilles et trognon » ! Amusez-vous d’ailleurs à tester votre entourage sans rien révéler des ingrédients de la soupelette et on verra ! Ensuite j’ai éprouvé une satisfaction étonnante à TOUT utiliser de ce légume, le même plaisir que l’on prend à faire un grand ménage de printemps. Ajoutez à cela des patates germées et un morceau de gingembre desséché et je me sens comme la Marie Kondo du potage hahaha 😀

Je vous rappelle que j’utilise une « machine à soupe », un petit appareil dans lequel vous placez tous vos ingrédients et qui bosse pour vous. En 20 minutes chrono, elle cuit, mixe, puis vous vous régalez. Bien sûr, la recette fonctionne sans !

Velouté zéro déchet de feuilles et trognon de chou-fleur, coco et curry

Si vous préférez tester une recette plus conventionnelle, je vous traiterais de petit joueur, rmh je vous inviterais à découvrir mon velouté de chou-fleur, pois chiches, coco et curry 😉

Lire la suite