Fondant à la crème de marrons et au chocolat

J’ai beau savoir que la terre a dramatiquement besoin d’eau et que cette pluie est une bonne chose, le retour de l’automne et la grisaille ambiante me filent le bourdon. En pareille situation, rien de mieux que de trouver un peu de réconfort avec une raclette un bon gâteau.

Fondant à la crème de marrons et au chocolat

Pour réaliser ce joli gâteau au chocolat et à la crème de marrons, je me suis inspirée de la recette de Lumir, du très joli blog Voyage Gourmand. J’ai personnellement réduit la quantité de marrons (400 g plutôt que 500 g) car j’utilise une très bonne crème artisanale, bio et peu sucrée. Moins de sucre = plus de marrons, j’ai donc pensé qu’il y aurait besoin de moins pour goûter la même intensité de marrons. En définitive, avec 400 g, la texture du gâteau est parfaite : une petite croûte craquelée et cuite à point, un cœur absolument fondant. Mais question goût, la châtaigne est subtile. On la sent, bien sûr, mais le chocolat prend le dessus. Pas sûre qu’une boîte de 500 g du supermarché aide à rééquilibrer les saveurs, mais j’essayerai, parce qu’il vaut le coup !

Lire la suite

Publicités

Moelleux diététique à la rhubarbe et aux amandes {sans beurre}

Moi qui pensais en avoir fini avec la rhubarbe cette année, voilà que l’une des mamies est venue avec un bon kilo de tiges du jardin ! L’essentiel est parti en compote (parce qu’avec Nom-de-code-chéri on aime vraiment ça) et pour le reste, j’ai cherché de quoi innover un peu… Ayant déjà tenté pas mal de trucs cette année (tiramisu, moelleux, tarte tatin…) j’ai tapé « idée recette rhubarbe » sur Google (ou quelque chose comme ça) et suis arrivée sur le blog Mes recettes healthy, que je ne connaissais pas. J’ai vite compris qu’Anaëlle et moi partagions plus que l’amour de la rhubarbe, par exemple l’idée que notre santé passe par l’assiette et une démarche vers le zéro déchet.

Ce moelleux à la rhubarbe sans beurre m’a immédiatement rappelé mon délicieux moelleux à la banane sans sucre, sans beurre, sans gluten… Faudrait vraiment que je le refasse celui-là ! Parce que j’avais beaucoup de rhubarbe à disposition, j’ai un peu augmenté la proportion de fruit, sans toucher aux autres ingrédients de la recette initiale. On a trouvé le résultat parfaitement sucré (il n’en fallait pas plus pour nous) et surtout extrêmement moelleux, du moins le jour même… Avec les températures et malgré qu’il soit (pueut-être pas assez bien emballé ?), le gâteau avait un peu séché dès le lendemain.

Moelleux diététique sans beurre à la rhubarbe et aux amandes

Je trouve maintenant une poudre d’amandes mondées, c’est-à-dire que leur petite peau brune a été conservée. Cette poudre est donc assez… brune. Elle est infiniment plus parfumée que la poudre que l’on trouve habituellement (d’amandes émondées, c’est-à-dire épluchées). En la battant avec les autres ingrédients, il m’est venu quelques effluves pralinées, mmh. Dans le moelleux avec la rhubarbe, son goût s’est quand même fait très discret.

Lire la suite

Inspiration de saison : 35 recettes sans cuisson !

Vous ai-je déjà dit que j’habite sous les toits, et que notre appartement, aussi charmant soit-il, tourne à la fournaise au moindre rayon de soleil ? Autant vous dire que, avec la canicule qui démarre, je n’ai surtout pas envie d’allumer quoi que ce soit en cuisine, ni d’y passer du temps. La seule chose que j’espère, c’est un filet d’air pour m’installer à l’ombre de la terrasse, y grignoter quelque chose d’aussi frais que léger !

J’ai donc refait le tour du (presque) blog avec l’œil moite de celle qui a chaud pour y dénicher les plats « sans cuisson » ! Voici ma sélection de 35 recettes : des tartines, des salades, des boissons, des desserts… Il n’y a plus qu’à faire vos choix !

Taboulé frais à la menthe
L’incontournable de l’été, mon taboulé très frais à la menthe

Lire la suite

Tiramisu à la rhubarbe et aux Speculoos

En fait, j’ai des phases. Par exemple des phases où je me nourris de courgettes, ou des phases où je me fixe sur la rhubarbe. Vous l’aviez sûrement remarqué. Le chocolat, c’est différent, c’est tout le temps 🙂

Bon, mes phases sont surtout imposées par le cycle des saisons et les récoltes des potagers familiaux, qui ont encore donné de belles tiges de rhubarbe. Je poursuis donc mes expérimentations après le crumble, le moelleux, le trifle et la tarte tatin et m’arrête aujourd’hui sur LE dessert italien parmi tous. J’aime tellement le tiramisu, que je n’ai jamais osé me mesurer au « vrai » : biscuits à la cuillère, café, Amaretto… Mais j’y viendrai ! Pour l’instant j’explore des variantes fruitées : clémentine, banane, et maintenant rhubarbe !

Tiramisu à la rhubarbe et aux Speculoos

Le potager ne m’a donné que 400 g de rhubarbe cette fois, c’était un peu juste. Je n’ai donc pas utilisé toute la mousse au mascarpone… qui a fini dans 2 petits tiramisu banane Speculoos ! J’ai adapté les quantités ci-dessous pour que vous n’ayez pas ce « problème ». Si tant est que 2 tiramisu banane soient des « problèmes ».

Lire la suite

Tarte tatin feuilletée à la rhubarbe

Encore de la rhubarbe, me direz vous… Bien c’est-à-dire que c’est la pleine saison, et que cette saison ne dure pas si longtemps, alors j’en profite ! Cette année, j’en profite surtout pour étendre mon répertoire classique (tarte, crumble, compote) et m’essayer à quelques nouveautés. Alors après ce délicieux moelleux et le très mignon baby trifle, j’ai eu très envie de tester la tarte tatin de Sophie, du célèbre blog Turbigo Gourmandises.

Il s’avère que j’ai rencontré plusieurs problèmes en la réalisant : d’abord, un effet soufflet à la cuisson. La pâte s’est tellement levée que je lui ai mis un coup de couteau. C’est ensuite totalement rentré dans l’ordre, comme on laisse la tarte reposer 5 minutes avant de la démouler. Sauf que nouveau problème au démoulage : une partie de la rhubarbe est restée collée au moule, et en la grattant pour la récupérer, elle est tombée en compote. J’aurais peut-être dû faire des tronçons plus longs. Il n’empêche que cette tarte est croustillante dessous, super juteuse dessus et qu’on s’est totalement régalés.

Tarte tatin feuilletée à la rhubarbe

Lire la suite

Moelleux à la rhubarbe et aux amandes

Lorsqu’elles sont venues fêter le « moiniversaire » de Mini-biscuit, les 2 mamies sont chacune venues les bras chargés de rhubarbe de leurs jardins respectifs. Ce qui tombe parfaitement bien puisque j’adore la rhubarbe et Nom-de-code-chéri aussi ! Habituée à la préparer sous forme de tarte, de crumble ou de compote, j’avais cette fois assez de tiges pour tout cuisiner à la fois. C’était bien l’occasion de tester une nouveauté 😉

En cherchant l’inspiration sur internet, je suis arrivée sur le très joli blog Au Fil du Thym, une chouette découverte. Florence (qui semble aimer la rhubarbe autant que moi) y propose ce moelleux, qui porte tellement bien son nom. Car de ma vie, je ne crois pas avoir mordu dans un gâteau AUSSI moelleux… incroyable !

Moelleux à la rhubarbe et aux amandes

Lire la suite

Piranhacake au chocolat {gâteau poisson}

Après le « Diplodocake » préparé pour le 1er anniversaire de Mini-biscuit, voici le « Piranhacake » avec lequel nous avons fêté ses 18 mois !

Les gâteaux poissons abondent sur le web (tapez un peu « gâteau poisson » sur Google Images et vous verrez !) Le concept est on ne peut plus simple : prélever une part du gâteau et la positionner pour en faire une queue, alors que le vide laissé représente la bouche. Le 1er que j’ai vu sur Pinterest est celui du blog Les Recettes de Maud, qui semble avoir inspiré beaucoup d’autres blogueuses. Je me suis vite prise au jeu et j’ai cherché à sophistiquer un tout petit peu mon poisson, en lui découpant un sourire plutôt qu’une simple part, en lui faisant des dents de piranha en Chamallows et en profitant que mon gâteau soit coupé en 2 dans l’épaisseur (pour le garnir de chocolat) pour faire des 2 couches une queue ET une nageoire !

Piranhacake gâteau poisson au chocolat

Pour la recette elle-même, j’ai comme d’habitude pioché dans les classiques familiaux. Vous pouvez d’ailleurs suivre cette recette pour faire un gâteau classique, qui n’ait rien d’un poisson ! C’est une ganache au chocolat classique, celle-là même qui sert dans ma tarte au chocolat (les proportions sont ici réduites de moitié) sous laquelle se cache un biscuit assez proche d’une génoise, mais plus facile à faire. Alors qu’une génoise se monte au bain-marie à une certaine température, ce biscuit gagne en volume grâce aux blancs d’œufs battus en neige.

Lire la suite