Cocktail mimosa twisté à la clémentine et au Grand Marnier

Mimosa, c’est la fille le fils de Popeye. Mais c’est aussi un célèbre cocktail à base de champagne, de jus d’orange et de Cointreau. Si je ne suis habituellement pas fan des cocktails à base de champagne, parce que j’aime vraiment les bulles et qu’elles se suffisent à elles-mêmes, la trempette de mes tiramisu au pain d’épices m’a définitivement convaincue d’essayer de twister ce bon vieux mimosa (vieux parce qu’il remonterait à 1925 d’après eux), que je n’avais jamais goûté.

Truc rigolo, j’ai voulu checker les proportions dans mon petit guide Marabout des cocktails, une édition de 1960 ! Ma bibliothèque recèle des collectors, et celui-ci ferait le bonheur de Don Draper 😀 Bref, le seul mimosa connu au bataillon n’a strictement rien à voir : vermouth, gin, Vieille Cure et zestes de citron. J’ai dû googler « Vieille Cure » pour comprendre. Quant aux boissons répertoriées à base de champagne, aucune trace de jus d’orange… #%&@£§!

Cocktail Mimosa twisté à la clémentine et au Grand Marnier

Plutôt que du champagne, j’ai débouché une bouteille de mon fidèle crémant luxembourgeois. Et puisque c’est de saison, sachez que cette coupette accompagne très bien ma galette des rois à la frangipane !

Lire la suite

Burgers végétariens d’haricots rouges et blancs aux piquillos

Halte aux préjugés ! Les burgers végétariens, c’est facile et c’est vite fait —si l’on ne fait pas ses buns. Et c’est délicieux, est-il utile de le rappeler ? Lorsque mon cousin m’a envoyé ce message : je peux venir demain ? Tu me fais des burgers végétariens ? À vrai dire, ça ne tombait pas super bien… Sauf que 1. j’avais très envie de le voir et 2. très envie d’honorer sa commande. Me voici donc en cuisine à bidouiller la recette de mes 1ers burgers végés : haricots blancs plutôt que pois chiches, concentré de tomates à la place de l’œuf (il donne à la mixture la vraie couleur de la viande rouge, bluffant !) et surtout out l’Inde et son curry, bonjour Mexique et les épices du guacamole arribaaaa !

Burgers végétariens d’haricots rouges et blancs sauce piquillos

Je ne suis pas peu fière d’annoncer que ce burger s’est directement classé dans le top 3 du cousin, qui a pourtant fait la chasse aux meilleurs burgers depuis le Québec jusqu’en Californie ! Pas du tout sec comme l’était un peu mon 1er (à cause des pois chiches ? Ou grâce au concentré de tomates ?) il a même tendance à se barrer un peu du pain quand on l’écrase. Comme a dit cousin, la viande bleue fait pareil 😉

Lire la suite

Galette des rois aux pistaches et cerises amarena

Après la classique galette aux amandes, j’avais très envie de m’essayer aux pistaches ! Pour cette 1ère tentative, j’ai suivi les proportions de ma frangipane en substituant simplement les amandes par des pistaches. N’ayant pas trouvé de pistaches en poudre dans le commerce, je les ai achetées entières et une collègue a eu la gentillesse de les mixer avec son robot de compét’.

L’idée des cerises amarena me vient de La Cuisine de Bernard. Je suis folle de cette petite merveille italienne depuis que je l’ai découverte sur une panna cotta, puis sur une glace à la vanille. Pistaches-amarena me semblait être un heureux mélange. C’était bien senti mais le tout me semble un peu lourd et fort sucré… Peut-être le moment pour moi de jouer la modération 😉

Galette des rois aux pistaches et cerises amarena

Ne vous laissez pas impressionner par sa couleur de Shrek écrasé, c’est 100 % naturel !

Lire la suite

Galette des rois à la frangipane {d’inspiration Julie Andrieu}

Youpi, c’est l’Épiphanie ! Moi qui suis dingue de frangipane, il est permis de se faire plaisir aujourd’hui 🙂 Je refais ici la même galette que l’an passé, toujours inspirée de la recette de Julie Andrieu donc, mais j’ai laissé tomber ma pâte feuilletée. Pas que je me décourage, non, mais après 2 tentatives moyennement concluantes, je remets ça à plus tard. Réaction tout à fait saine et constructive !

J’ai donc employé une pâte feuilletée du commerce, mais attention, pas de la gnognotte aux huiles végétales, une vraie pur beurre aux ingrédients naturels. Comme je l’expliquais l’année dernière, ma pâte feuilletée maison (400 g) donnait une galette plus petite, pour 6 personnes, mais plus richement garnie et épaisse. Or ici, les rouleaux de pâte prêts à dérouler (230 g chacun) donnent une galette plus grande, pour 8 personnes, mais un peu plus fine.

Galette des rois à la frangipane 2017 d’inspiration Julie Andrieu

Dernière précision et non des moindres, contrairement aux frangipanes classiques, composées de crème d’amande ET de crème pâtissière, celle de Julie ne comporte QUE la crème d’amande. C’est tellement simple que vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas faire votre galette vous-mêmes ! C’est aussi plus fort en amandes, d’autant que je la surbooste à l’extrait d’amande amère 🙂

Galette des rois à la frangipane 2017 d’inspiration Julie Andrieu

Lire la suite

Tiramisu au pain d’épices et clémentines

Dernière gourmandise de fin d’année, et non des moindres, avant d’attaquer la galette ! Chargée d’apporter le dessert au réveillon du nouvel an, je voulais quelque chose de frais et dans l’esprit des fêtes. Venant tout juste d’éprouver mon super pain d’épices maison et le panier bio de la semaine débordant de clémentines… Épices et clémentines ont passé le casting du dessert avec succès !

Pour associer les 2, j’ai trouvé l’inspiration sur le blog Papilles et pupilles, dont je n’ai quasi pas modifié la recette. J’ai juste augmenté les proportions. Quel délice ! Dégustés peu de temps après minuit, ces merveilleux petits tiramisu nous ont fait glisser tout en douceur et en gourmandise dans la nouvelle année… Alors même s’ils sont un peu longs à préparer (surtout si on fait son pain d’épices), ça vaut tellement le coup ! Les tiramisu se préparant à l’avance, au mieux la veille, il suffit de s’organiser un peu. Pour ma part : le pain d’épices à J-2, le tiramisu à J-1, quant au jour J, il n’y avait plus qu’à fêter 😉

Tiramisu au pain d’épices et clémentines

Lire la suite

Purée de potimarron, marrons, gingembre et crumble pain d’épices {bouchées apéritives ou accompagnement}

Avant d’envoyer la purée (sinistre jeu de mots, je sais) laissez-moi vous souhaiter une très belle année 2017 ! Puisse-t-elle vous combler de joie, vous garder en bonne santé et satisfaire votre gourmandise 🙂

Sur ces bons vœux, j’entretiens l’esprit des fêtes avec cette bouchée apéritive aux saveurs de Noël. Je l’ai voulue légère mais gourmande… Pari gagné avec ce petit concentré de goûts, twisté par la fraîcheur du gingembre. Ma famille a beaucoup apprécié la picorer à l’apéritif, cette purée se marierait aussi très bien avec une volaille ou même du gibier. Moi, le gibier, ce n’est pas ma tasse de thé !

Purée potimarron, marrons, gingembre et crumble pain d’épices en bouchées apéritives ou accompagnement

Lire la suite

Déjà l’heure du bilan {top des recettes inside !}

Je cultive depuis quelques années un rituel auquel je suis attachée. À la fin de l’année, d’un séjour ou d’un cycle quelconque, j’aime demander à mes compagnons d’expérience ce qu’ils ont préféré, ce qu’ils en retiendront, voire ce qu’ils n’ont pas aimé.

La question, aussi anodine soit-elle, donne souvent lieu à un moment de sincérité rare. Surpris mais toujours heureux de partager son ressenti, chacun se prête volontiers à l’exercice de l’introspection puis à la l’échange ou au débat.

Or quel meilleur moment de l’année pour faire le point ?! Se poser quelques questions simples permet de faire un tri, d’ordonner ses pensées et de regarder plus loin. Je profite donc du dernier jour de 2016 (déjà !) pour me demander où en est le (presque) blog… Vous, n’hésitez pas à me laisser vos avis et commentaires ci-dessous 😉

bulle-coeur-jaune

1/ J’aurais pu mieux faire
– La qualité de mes photos me déçoit toujours. Plusieurs personnes de mon entourage m’affirment que c’est déjà mieux, je reste malgré tout une éternelle insatisfaite (ce qui me permet d’avancer 😉 !
– Il y a précisément 1 an je faisais à la suite de plusieurs événements ce qu’on appelle un « dosage IgG ». C’est une prise de sang supposée détecter des intolérances alimentaires… Bullshit ! Ça a juste fichu un bazar incommensurable dans mon équilibre alimentaire, ma cuisine, mon blog, ma vie. Vous trouverez plusieurs mises en garde sérieuses ici et .
– Le flop de l’année en cuisine, il est daté du 1er janvier, comme ça c’était fait ! Il s’agit de ma pâte feuilletée maison… Plutôt bonne en fait, mais pas très feuilletée. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir pris le temps !

2/ J’en suis fière
– De la nouvelle bouille du (presque) blog ! Son logo, ses petits cœurs de beurre, son univers à la fois girly et frais… Je le trouve tellement plus beau, plus pro. Celles et ceux qui ont raté cet épisode retrouveront le pourquoi du jaune moutarde ici 😉
– Je suis fière de vous, mes (presque) lecteurs ! Car vous êtes toujours plus nombreux. C’est bien simple, en ce mois de décembre on explose les compteurs avec plus de 4.870 visites. Il y en avait eu 2.112 en décembre 2015, 7 mois après la création du (presque) blog. Je n’ai qu’un seul mot : MERCI ! Même constat sur Facebook où vous êtes aujourd’hui 442 à liker ma page. Que d’encouragements !
– Niveau recettes, l’une des meilleures de l’année selon moi, elle n’est certes pas très photogénique mais se prépare en 2 secondes avec 2 ingrédients, c’est l’irrésistible crème glacée pralinée à base de banane congelée et de purée de noisettes ! Et mon n° 2 sucré ? L’encas yaourt aux abricots et Speculoos. Là encore, ce n’est pas très élaboré, mais les abricots ramenés du sud mmh, j’en salive encore.

Bilan 2016 du blog Mon top 2016

Pour les avoir toutes goûtées, ces recettes sont mes préférées de l’année !

Lire la suite