Purée de pommes de terre au gorgonzola

Vous êtes à la diète ? Alors passez votre chemin ! Mais comme ici on ne regarde pas à la dépense calorique, on s’est fait bien plaisir avec cette recette de purée pleine de fromage, de crème, de beurre… La totale !

J’ai piqué cette délicieuse recette sur le blog de ma copinaute Marie, du blog Not Parisienne. Elle n’avait pas quitté mon esprit depuis sa publication au printemps dernier. J’attendais que les températures dégringolent, pour avoir une excuse pour me réchauffer et mmh, si comme moi vous êtes fan de gorgonzola, foncez !!!

Purée de pommes de terre au gorgonzola

Lire la suite

Tajine de courge aux châtaignes, céleri-branche et épices douces

J’ai improvisé ce tajine de courge pour recevoir une copine en 2013. Cette fois là, j’y avais mis des lardons. Ça devait certainement être bon, mais mes habitudes ont tout simplement changé depuis. Quand je dis « improviser », oui et non, car certes c’était nouveau pour moi de cuisiner du potiron et des marrons sous forme de tajine, mais ce mélange d’épices, de citron confit et de branches de céleri, je le connais bien, d’une recette de tajine au poulet que je vous partagerai prochainement.

C’est typiquement le genre de recettes à faire à votre sauce : prenez du potiron ou toute autre courge, remplacez les châtaignes par des pois chiches ou de la patate douce, peut-être ajouter un peu de concentré de tomates s’il n’y a pas de marrons, choisissez les épices à votre goût… Et revenez me dire quelle formule a bien marché 😉

Tajine de potiron aux châtaignes et épices douces
Bien qu’un tajine traditionnel se mange sans, moi je l’accompagne de graine de couscous, ou même de quinoa pour changer. Je crois qu’il n’y a de toute façon rien de traditionnel dans cette recette !

Lire la suite

Cake salé aux blettes, roquefort et tomates séchées

Le jour où je vous ai partagé mes cannelloni aux blettes et ricotta (en me demandant si c’était encore de saison…) Nom-de-code-chéri est rentré les bras chargés de blettes du jardin ! Le clin d’œil est sans appel, c’était bien la saison, mais la dernière récolte de l’année. Ouf ! Parce que moi je n’aime toujours pas trop ça, les blettes, même si j’avoue, elles passaient pas mal dans les cannelloni 🙂

Bref, me revoilà en quête de la recette qui me les fera apprécier, et en grande fan de fromages bleus, j’ai justement pensé qu’un grand renfort de roquefort pourrait aider ! J’ai pioché cette recette sur le très joli blog Au fil du thym, duquel j’avais déjà tiré ce superbe moelleux à la rhubarbe. Ce qui est plutôt marrant, puisque les cardes roses de mes blettes me font souvent penser à de la rhubarbe 🙂 Mais revenons-en à ce cake : ultra moelleux et parfumé, j’ai aimé (presque malgré les bettes, c’est moche à dire mais c’est un fait). Bref, ceci m’encourage pour la saison prochaine à tester une autre recette du blog de Florence, les rostis de blettes !

Cake salé aux blettes, roquefort et tomates séchées

À la différence de la recette originale, je poêle les blettes plutôt que de les ébouillanter, et je remplace le beurre par de l’huile d’olive. Il n’en reste pas moins que Florence et moi avons exactement la même recette de base de cake salé !

Lire la suite

Dahl de lentilles corail aux patates douces

Il y a longtemps déjà, j’avais partagé avec vous ma recette de dahl de lentilles corail. En fait, « dahl » (ou dhal ou dal ou daal, parce qu’il y a une vingtaine de langues officielles et plus de 800 dialectes pratiqués en Inde, alors c’est parfois difficile de s’y retrouver !) signifie « légumineuse ». Ce mot désigne donc de nombreuses variétés de lentilles, de haricots et de pois, et par extension, c’est devenu le nom du plat qui accompagne presque tous les repas !

Pour Mini-biscuit et pour changer un peu du riz, j’y ai ajouté des patates douces, ce qui en fait un plat complet, rassasiant et équilibré. Mini-biscuit a A-DO-RÉ, et nous avec !

Dahl de lentilles corail aux patates douces

J’ai ici doublé les quantités de la recette originale qui m’ont toujours paru un peu justes.

Lire la suite

Quiche au fenouil, carottes et cumin

Je peux bien vous le dire : ça m’a pris comme une envie de pisser !!! Devant ces fenouils dans le rayon fruits-légumes, j’ai eu envie d’une quiche aux fenouils et aux carottes. C’est pourtant pas commun ! Mais je ne suis pas la 1ère à avoir l’idée… Ça, je m’en suis rendue compte en vérifiant après-coup.

Grand bien m’en a pris, parce que cette quiche, relevée de cumin, était vraiment excellente ! Croustillante, fondante, qui d’autre pour les rimes en -ante ?! Bref, même Mini-biscuit s’est régalé. C’est pour lui que j’ai pré-cuit les carottes à la vapeur, pour nous, je les aurais simplement poêlées avec le fenouil.

Quiche au fenouil, carottes et cumin

Lire la suite

Cannelloni aux feuilles de blettes et ricotta

Aïe, aïe, aïe, je vous délaisse ces derniers temps. C’est que tout se bouscule un peu… J’organise en même temps l’anniversaire de mon entreprise (30 ans), celui de Mini-biscuit (2 ans) et le mien (40 ans ! Mais ça, je vous en reparlerai !) Alors que ces çannelloni, je les ai fait en septembre, en rentrant de vacances. Je n’étais même pas sûre que les blettes soient encore de saison, je viens de vérifier, c’est la fin mais ça va encore !

Alors les blettes, vous savez que je n’aime pas du tout ça… Sauf que Nom-de-code-chéri adore et qu’il en a mis plein le jardin. J’ai d’abord essayé de les planquer dans cette tarte aux blettes et à la ricotta, Nom-de-code-chéri a beaucoup aimé, mais pas moi. Nouvelle tentative avec ces cannelloni et là, vous savez quoi ? On a tous apprécié, même moi, (presque) de quoi me réconcilier !

Cannelloni aux feuilles de blettes et ricotta

Lire la suite

Gratin de panais, carottes et pommes de terre au Roquefort

Lorsque j’ai emménagé chez Nom-de-code-chéri, j’ai eu la (bonne) surprise de découvrir des livres de recettes dans sa bibliothèque. Pas que j’en manque, j’en ai même un certain nombre… Mais j’étais heureuse de les parcourir (comme toujours) et d’en relever quelques unes. Ce gratin est donc tiré du petit livre Recettes végétariennes équilibrées & saines d’Orlando Murrin.

Ce qu’il y a d’assez drôle avec ce gratin, c’est que les légumes sont cuits à l’eau, puis poêlés, puis passés au four. On cumule à peu près tous les procédés de cuisson, ils sont pourtant restés bien fermes. Surtout, moi qui suis dingue de fromage bleu, j’ai adoré l’équilibre entre roquefort et panais. Les 2 sont forts et piquants à leur façon. La pomme de terre et la carotte apaise le tout. On s’est vraiment ré-ga-lés !

Gratin de panais, carottes et pommes de terre au roquefort

Lire la suite