Encas banane, yaourt et granola

Une banane écrasée dans un yaourt, c’est pas compliqué et c’est mon goûter favori ! D’habitude j’y ajoute un peu de cannelle et parfois quelques noix ou noix de pécan concassées pour l’énergie et le croquant. Et puis maman m’a offert ce gros paquet de granola au seigle et aux noisettes… Mmh, je me suis dit qu’il ferait sensation sur ma banane. Bingo, c’est un délice. Et avec un goûter comme ça, fini les coups de mou !

Encas banane, yaourt et granola

L’avantage avec ce genre de collations, c’est que : le fruit est interchangeable, on peut simplement y mettre quelques flocons d’avoine et des noix, remplacer le sirop d’érable par du miel ou du sirop d’agave, et même substituer le yaourt par du fromage blanc ou une crème dessert au soja. Voilà, j’espère que tout ça vous donnera de bonnes idées !

Lire la suite

Publicités

Moelleux diététique à la rhubarbe et aux amandes {sans beurre}

Moi qui pensais en avoir fini avec la rhubarbe cette année, voilà que l’une des mamies est venue avec un bon kilo de tiges du jardin ! L’essentiel est parti en compote (parce qu’avec Nom-de-code-chéri on aime vraiment ça) et pour le reste, j’ai cherché de quoi innover un peu… Ayant déjà tenté pas mal de trucs cette année (tiramisu, moelleux, tarte tatin…) j’ai tapé « idée recette rhubarbe » sur Google (ou quelque chose comme ça) et suis arrivée sur le blog Mes recettes healthy, que je ne connaissais pas. J’ai vite compris qu’Anaëlle et moi partagions plus que l’amour de la rhubarbe, par exemple l’idée que notre santé passe par l’assiette et une démarche vers le zéro déchet.

Ce moelleux à la rhubarbe sans beurre m’a immédiatement rappelé mon délicieux moelleux à la banane sans sucre, sans beurre, sans gluten… Faudrait vraiment que je le refasse celui-là ! Parce que j’avais beaucoup de rhubarbe à disposition, j’ai un peu augmenté la proportion de fruit, sans toucher aux autres ingrédients de la recette initiale. On a trouvé le résultat parfaitement sucré (il n’en fallait pas plus pour nous) et surtout extrêmement moelleux, du moins le jour même… Avec les températures et malgré qu’il soit (pueut-être pas assez bien emballé ?), le gâteau avait un peu séché dès le lendemain.

Moelleux diététique sans beurre à la rhubarbe et aux amandes

Je trouve maintenant une poudre d’amandes mondées, c’est-à-dire que leur petite peau brune a été conservée. Cette poudre est donc assez… brune. Elle est infiniment plus parfumée que la poudre que l’on trouve habituellement (d’amandes émondées, c’est-à-dire épluchées). En la battant avec les autres ingrédients, il m’est venu quelques effluves pralinées, mmh. Dans le moelleux avec la rhubarbe, son goût s’est quand même fait très discret.

Lire la suite

Pâte à tartiner noisette-chocolat de Clea

Je vous présentais l’hiver dernier ma pâte à tartiner choco-noisette express, une recette à laquelle j’étais parvenue en tâtonnant. Et puis je suis tombée sur le livre Mes pâtes à tartiner sucrées & salées de la célèbre Clea, du merveilleux blog qu’on ne présente plus, Clea Cuisine. J’ai été heureuse de constater qu’à peu de choses près, elle utilise les mêmes ingrédients que moi, sauf qu’elle y met plus de noisettes, plus de lait et plus de sucres. Les sucres, j’avais peur que ça soit trop, mais pas du tout.

Pour moi, c’est LA pâte à tartiner parfaite : elle est facile et rapide à préparer, avec peu d’ingrédients, le goût est parfaitement équilibré entre noisette et chocolat, elle se tartine facilement… et ai-je vraiment besoin de rappeler à quel point elle est plus saine et naturelle que tout ce qu’on peut trouver en magasin ?! Depuis plusieurs mois que je la fais, on ne s’en lasse pas, on en redemande ! Et même ma filleule et son frère, habitués au « Nut-est-là »* l’ont adoptée. Sur ce, je vous laisse avec la recette, moi je vais me faire une tartine !

Pâte à tartiner maison noisette chocolat
* « Nut-est-là », vraiment ? Je dirais plutôt que « Nut-est-pas-là », vu qu’il n’y a que 13 % de noisettes dedans. Ici c’est 40 %, et toc !
Lire la suite

Cake sucré-salé aux figues et au jambon Serrano {d’inspiration Cyril Lignac}

C’est une copine d’études qui m’a fait découvrir ce cake il y a bien longtemps… Sûrement quand le bouquin Génération Chef de Cyril Lignac est sorti en 2006. Je l’ai tellement aimé (le cake), lui ai tellement réclamé, que j’ai fini par photocopier sa recette. C’est pourtant la 1ère fois que je le prépare moi-même. Parce qu’il est des plats qu’on apprécie manger chez les autres, ils sont leur marque de fabrique, et à chacun ses spécialités. Alors pourquoi franchir la ligne 13 ans plus tard ? Parce que des figues sèches cristallisaient dans mon placard et que c’était un excellent moyen de les en sortir ! En été, profitez de figues fraîches pour vous lancer 😉

Mon cake s’est révélé aussi délicieux que dans mes souvenirs, mais le procédé pour y parvenir s’est lui, avéré un peu merdique ! La faute à Cyril. Il dit de verser la pâte dans le moule à cake, puis d’y enfoncer la garniture de figues et de jambon… C’est bien beau, mais voilà le tableau : une pâte hyper compacte tassée au fond du moule, et un volume astronomique de garniture à enfoncer dedans. J’ai essayé. Et puis j’ai tout ressorti du moule, tout re-mélangé et reversé le tout dans mon moule, qui n’était techniquement plus vraiment beurré ni fariné, en priant pour que ça ne colle pas. Bref, pour vous épargner la déconvenue, j’ai adapté le procédé ci-dessous. Sans offense Cyril, je n’ai certainement pas ton talent !

Cake sucré salé aux figues et au jambon Serrano

Lire la suite

Salade sucrée salée d’entre 2 saisons {avocat, tomate, pomme}

La saison des tomates et des pommes se croise 2 fois dans l’année en mai et en septembre… Mais c’est en plein été, en vacances l’année dernière, qu’on m’a fait goûter à cette curiosité sucrée salée. Si vous me suivez un peu, vous savez que j’adore les salades sucrées salées, voyez un peu ces quelques exemples : carottes-pomme, carottes-raisins secs, avocat-melon, avocat-pamplemousse rose, chou-rave-pamplemousse rose, endives-poires, céleri-branche-pomme Granny, fenouil-orange, tomates-kakis… Il y en a pour tous les goûts et toutes les saisons !

Pourtant ce mélange là, avocat-tomate-pomme, je ne m’y serais franchement jamais risquée. C’est au final une salade très fraîche et parfumée, un ensemble surprenant et agréable.

Salade sucrée salée à l'avocat, tomate et pomme

Lire la suite

Gâteau au chocolat et aux amaretti

À l’approche de Pâques, il est grand temps de vous poster une recette au chocolat ! Au chocolat, mais pas que… Si comme moi, vous êtes fans d’amaretti, ce petit macaron italien à l’amande amère, vous allez ADORER ce délicieux gâteau. Les amaretti réduits en poudre y remplacent la farine.

La 1ère fois que j’ai découvert ce gâteau, c’était lors d’un cours de cuisine, donné par une italienne. Ça fait bien longtemps et je n’ai malheureusement jamais pu remettre la main sur cette recette… L’avais-je seulement reçue un jour ?! Je me suis mise en quette d’une recette similaire sur internet, j’ai trouvé celle de Carole, sur son très joli blog Alter Gusto. Sa recette est sublime, meilleure que celle du cours du cuisine 😉 Le goût d’amande n’est ni trop discret, ni écœurant, il est parfaitement dosé avec le chocolat. La texture est moelleuse comme il faut, un délice !

Gâteau au chocolat et aux amaretti

Lire la suite

Spaghetti bolognaises vegan {aux lentilles, champignons et noix}

Beluga, c’est une variété de caviar, qui tient son nom de l’esturgeon qui les « pond »*. C’est aussi une variété de petites lentilles noires, et ça, je viens de l’apprendre grâce à cette recette du blog Del’s cooking twist. Une petite lentille bien ronde, plus dense et plus ferme que la lentille verte du Puy. Elle est du coup surnommée la lentille caviar, en référence à son homonyme l’esturgeon. Je vous en mets en déco sur les photos, comme ça vous les voyez.

Toute comparaison avec les œufs de poissons s’arrête là, puisque vous avez bien lu, il s’agit ici d’une recette 100 % végétalienne. Ce qui me plaît beaucoup avec cette sauce bolognaise végé, c’est bien sûr qu’elle est très bonne, c’est aussi que ça texture ressemble à s’y méprendre à une sauce carnée, et c’est enfin qu’elle est bourrée de protéines végétales. Les 3 invités de cette sauce super originale, à savoir les lentilles, les champignons et les noix, sont tous les 3 de bonnes sources en protéines. Les noix apportent en plus de bonnes graisses, les acides gras polyinsaturés.

Spaghetti bolognaises végétariennes vegan (lentilles, champignons, noix)

Bref, je ne vous tiens pas la jambe plus longtemps… Je précise encore seulement que plus la sauce mijote, meilleur ce sera. Les carottes, les lentilles et les branches de céleri sont restées un peu trop fermes à mon goût, alors prochaine fois, je verrai encore plus large sur le temps de cuisson. Je précise enfin que j’ai réduit la quantité de vin rouge de moitié par rapport à la recette originale de Delphine, parce que je l’ai trouvé trop présent.

Lire la suite