Cake sucré-salé aux figues et au jambon Serrano {d’inspiration Cyril Lignac}

C’est une copine d’études qui m’a fait découvrir ce cake il y a bien longtemps… Sûrement quand le bouquin Génération Chef de Cyril Lignac est sorti en 2006. Je l’ai tellement aimé (le cake), lui ai tellement réclamé, que j’ai fini par photocopier sa recette. C’est pourtant la 1ère fois que je le prépare moi-même. Parce qu’il est des plats qu’on apprécie manger chez les autres, ils sont leur marque de fabrique, et à chacun ses spécialités. Alors pourquoi franchir la ligne 13 ans plus tard ? Parce que des figues sèches cristallisaient dans mon placard et que c’était un excellent moyen de les en sortir ! En été, profitez de figues fraîches pour vous lancer 😉

Mon cake s’est révélé aussi délicieux que dans mes souvenirs, mais le procédé pour y parvenir s’est lui, avéré un peu merdique ! La faute à Cyril. Il dit de verser la pâte dans le moule à cake, puis d’y enfoncer la garniture de figues et de jambon… C’est bien beau, mais voilà le tableau : une pâte hyper compacte tassée au fond du moule, et un volume astronomique de garniture à enfoncer dedans. J’ai essayé. Et puis j’ai tout ressorti du moule, tout re-mélangé et reversé le tout dans mon moule, qui n’était techniquement plus vraiment beurré ni fariné, en priant pour que ça ne colle pas. Bref, pour vous épargner la déconvenue, j’ai adapté le procédé ci-dessous. Sans offense Cyril, je n’ai certainement pas ton talent !

Cake sucré salé aux figues et au jambon Serrano

Lire la suite

Publicités

Salade sucrée salée d’entre 2 saisons {avocat, tomate, pomme}

La saison des tomates et des pommes se croise 2 fois dans l’année en mai et en septembre… Mais c’est en plein été, en vacances l’année dernière, qu’on m’a fait goûter à cette curiosité sucrée salée. Si vous me suivez un peu, vous savez que j’adore les salades sucrées salées, voyez un peu ces quelques exemples : carottes-pomme, carottes-raisins secs, avocat-melon, avocat-pamplemousse rose, chou-rave-pamplemousse rose, endives-poires, céleri-branche-pomme Granny, fenouil-orange, tomates-kakis… Il y en a pour tous les goûts et toutes les saisons !

Pourtant ce mélange là, avocat-tomate-pomme, je ne m’y serais franchement jamais risquée. C’est au final une salade très fraîche et parfumée, un ensemble surprenant et agréable.

Salade sucrée salée à l'avocat, tomate et pomme

Au marché
En entrée pour 2 personnes :
– 1 avocat
– 2 tomates mûres à point
– 1 pomme à croquer
– 1 citron jaune
– 1 petite poignée de noix*
– 1 petite CS de grains de sésame
– 1 petite poignée de raisins secs blonds
– de la fleur de sel et du poivre
* des noix de cajou iraient aussi très bien

À la cuisine
On commence par faire dorer les grains de sésame dans une petite poêle sèche et par hacher grossièrement les cerneaux de noix.

On rince les tomates, l’avocat et la pomme. On coupe les tomates en tranches. On coupe ensuite l’avocat en lamelles. Perso je « hachure » le ½ avocat dans sa peau puis le « démoule » à la grande cuillère, ça va tout seul ! On l’arrose de suite avec un trait de citron.

Même chose avec la pomme, on la pèle, on retire le trognon et on la coupe en tranches qu’on arrose de suite avec un trait de citron.

Il ne reste plus qu’à présenter les tranches en alternant tomate, avocat et pomme. On arrose généreusement de jus de citron, on parsème de noix hachées, de raisins secs, de sésame doré, de fleur de sel, on poivre et on déguste !

Salade sucrée salée à l'avocat, tomate et pomme

Une autre façon de goûter l’avocat ? Succombez à mes tartines à l’avocat, Fourme d’Ambert et noix !

Salade sucrée salée à l'avocat, tomate et pomme

Ne perdez plus une miette du (presque) blog ! Recevez chaque recette par mail en vous inscrivant en haut à droite de cette page et suivez-le sur Facebook, Pinterest, Les Influenceuses, Recettes de cuisine et j’ai désormais la ferme intention de me mettre sur Instagram !

Gâteau au chocolat et aux amaretti

À l’approche de Pâques, il est grand temps de vous poster une recette au chocolat ! Au chocolat, mais pas que… Si comme moi, vous êtes fans d’amaretti, ce petit macaron italien à l’amande amère, vous allez ADORER ce délicieux gâteau. Les amaretti réduits en poudre y remplacent la farine.

La 1ère fois que j’ai découvert ce gâteau, c’était lors d’un cours de cuisine, donné par une italienne. Ça fait bien longtemps et je n’ai malheureusement jamais pu remettre la main sur cette recette… L’avais-je seulement reçue un jour ?! Je me suis mise en quette d’une recette similaire sur internet, j’ai trouvé celle de Carole, sur son très joli blog Alter Gusto. Sa recette est sublime, meilleure que celle du cours du cuisine 😉 Le goût d’amande n’est ni trop discret, ni écœurant, il est parfaitement dosé avec le chocolat. La texture est moelleuse comme il faut, un délice !

Gâteau au chocolat et aux amaretti

Lire la suite

Spaghetti bolognaises vegan {aux lentilles, champignons et noix}

Beluga, c’est une variété de caviar, qui tient son nom de l’esturgeon qui les « pond »*. C’est aussi une variété de petites lentilles noires, et ça, je viens de l’apprendre grâce à cette recette du blog Del’s cooking twist. Une petite lentille bien ronde, plus dense et plus ferme que la lentille verte du Puy. Elle est du coup surnommée la lentille caviar, en référence à son homonyme l’esturgeon. Je vous en mets en déco sur les photos, comme ça vous les voyez.

Toute comparaison avec les œufs de poissons s’arrête là, puisque vous avez bien lu, il s’agit ici d’une recette 100 % végétalienne. Ce qui me plaît beaucoup avec cette sauce bolognaise végé, c’est bien sûr qu’elle est très bonne, c’est aussi que ça texture ressemble à s’y méprendre à une sauce carnée, et c’est enfin qu’elle est bourrée de protéines végétales. Les 3 invités de cette sauce super originale, à savoir les lentilles, les champignons et les noix, sont tous les 3 de bonnes sources en protéines. Les noix apportent en plus de bonnes graisses, les acides gras polyinsaturés.

Spaghetti bolognaises végétariennes vegan (lentilles, champignons, noix)

Bref, je ne vous tiens pas la jambe plus longtemps… Je précise encore seulement que plus la sauce mijote, meilleur ce sera. Les carottes, les lentilles et les branches de céleri sont restées un peu trop fermes à mon goût, alors prochaine fois, je verrai encore plus large sur le temps de cuisson. Je précise enfin que j’ai réduit la quantité de vin rouge de moitié par rapport à la recette originale de Delphine, parce que je l’ai trouvé trop présent.

Lire la suite

Quiche au butternut et aux noix

Vous savez comme j’aime les quiches et tartes salées… Celle que je vous propose aujourd’hui est un peu plus sophistiquée que d’habitude, je trouve. L’effet butternut, j’imagine. Je me suis inspirée de la recette du joli blog Je peux lécher la cuillère ? tout en gardant mes fondamentaux : ma pâte brisée, mon appareil à quiche (je suis lorraine, mince alors !) et du butternut rôti au four, parce que j’estime que c’est la meilleure façon d’exhaler ses saveurs (ce qui nous épargne en plus le risque de détremper notre quiche).

Nom-de-code-chéri y aurait bien ajouté un peu de fromage bleu… J’aurais personnellement eu peur qu’il domine totalement le goût subtil de la courge, et j’ai trouvé mon Comté au lait cru déjà bien parfumé, mais sentez-vous libre d’essayer 😉

Quiche au butternut et aux noix

Lire la suite

Ma pâte à tartiner choco-noisette express

Pour planter le décor : Nom-de-code-chéri et moi-même sommes grands consommateurs de pâte à tartiner. Or, même en choisissant de bonnes pâtes à tartiner bio, c’est-à-dire celles affichant la plus haute proportion possible de noisettes, elles contiennent encore beaucoup trop de sucres et de matières grasses. Dans certains produits, les noisettes et le cacao ne comptent QUE pour 15 % des ingrédients… beurk.

J’ai pourtant longtemps tergiversé avant de réellement décider d’arrêter tout achat, pour ne réaliser que ma propre production maison. Les recettes que je voyais passer demandaient souvent de torréfier ses noisettes puis de les mixer. Ce doit être délicieux, mais je n’ai ni le temps, ni le mixer adéquat. Et puis l’idée qu’un jour prochain, mon Mini-biscuit voudrait lui aussi goûter à nos tartines brunes m’a décidée. Je me suis lancée dans quelques tests pour mettre au point une pâte à tartiner qui soit à la fois bonne, facile à tartiner et rapide à préparer. Bingo ! Elle remplit ces 3 critères et surtout : je sais EXACTEMENT ce qu’il y a dedans 😉

Pâte à tartiner choco noisettes facile

Ce pot de 155 g nous fait la semaine, je ne le conserve pas au frigo, la pâte reste alors facilement tartinable. Si vous en faite une consommation plus lente, préparez une plus petite quantité ou conservez votre pot au frigo et toastez un peu votre pain, sa chaleur fera « fondre » la pâte.

Lire la suite

Rôti de porc aux pruneaux {d’inspiration Julie Andrieu}

Cette recette, je la tiens du livre « La cuisine de Julie » qui doit être l’un de mes 1ers livres de cuisine. Voyez comme Julie est jeune sur la couverture (pas qu’elle soit vieille maintenant, je la trouve toujours aussi pimpante !) c’est dire le temps depuis lequel j’éprouve ce fidèle rôti de porc aux pruneaux sur un tas de grandes tablées !

Moi qui cuisine habituellement très peu de viande, ce plat figure parmi mes classiques quand je reçois du monde. Pourquoi ? D’abord parce qu’il est excellent ! Accompagné de spätzles poêlés ou d’une purée de pommes de terre maison (dans lesquels la sauce fait merveille) ce plat chaleureux rencontre toujours un franc succès. Ensuite parce que question pratique, on fait rarement plus commode… La cocotte peut s’oublier sur le feu ralenti toute la matinée, ou encore mieux, on la prépare la veille. Le rôti réchauffé le lendemain est encore meilleur, la sauce encore plus sirupeuse et parfumée.

Rôti de porc aux oignons et aux pruneaux de Julie Andrieu

Lire la suite