Pâte à tartiner choco-amandes

Et vous, vous petit-déjeunez quoi les week-ends ?! Depuis que je fais ma pâte à tartiner maison, j’ai tellement pris le pli que je n’envisagerais plus mes tartines autrement !

La dernière fois que Nom-de-code-chéri a fait les courses, il n’a pas vu qu’au lieu de refaire notre stock de purée de noisettes, il avait pris une purée d’amandes… Qu’à cela ne tienne, choco-amandes, ça ne pouvait être que bon ! J’ai repris ma recette choco-noisettes à la lettre, et j’ai poussé jusqu’à utiliser du lait d’amandes. Entre nous, c’est un peu accessoire, car le chocolat prend facilement le dessus sur le subtil de l’amande. Il n’en reste pas moins qu’avec cette pâte à tartiner, vous vous ferez des tartines de compet’ !!!

Pâte à tartiner aux amandes

Pour 1 pot d’environ 350 g :
– 160 g de purée d’amandes*
– 80 g de chocolat noir**
– 80 g (ou 8 cl) de lait d’amandes
– 40 g de sucre brut
– 40 g de sirop d’agave
* ou noyaux d’abricots et amandes si vous trouvez, c’est encore plus parfumé !
** peut-être que du chocolat au lait, en tout ou partie, révélerait encore mieux l’amande !

À la cuisine
Il nous faut 2 petites casseroles. Dans la 1ère, on fait doucement fondre le chocolat. Dans la 2ème, on fait fondre le sucre et le sirop d’agave dans le lait d’amandes. On assemble les 2, on mélange, et hors du feu, on ajoute la purée d’amandes. On mixe le tout avec un mixeur plongeant, pour bien l’incorporer.

Votre pâte à tartiner est prête ! Il suffit de la transférer dans un pot en verre qui ferme bien, de la taille d’un pot de confiture type Bonne Maman, en s’aidant d’une maryse ou d’un doigt pour ne rien perdre 😉

À consommer dans la semaine pour la conserver à température ambiante, sinon la garder au frigo et penser à la sortir 10 minutes avant de tartiner. Ou toastez un peu votre pain, sa chaleur fera « fondre » la pâte.

Pâte à tartiner choco amandes

Cette recette vous plaît ? Recevez-les toutes, directement dans votre boîte mail, en vous inscrivant en haut à droite de cette page ! Et pour piocher d’autres idées de repas végétariens, bio et de saison, faites vite un tour sur mes pages InstagramFacebook et Pinterest… A très vite !

Pâte à tartiner choco amandes

Potage épais de topinambours et persil tubéreux, croquant de noisettes et figues

J’ai beau m’être absentée du blog une paire de semaines, mon année culinaire a démarré sur les chapeaux de roue ! Des recettes en pagaille, mes 1ères sessions de batch cooking (je vous en parlerai bientôt !) et un fabuleux repas dans un 2* Michelin… Mais voilà que je reprends le clavier pour vous souhaiter…

une fabuleuse année 2020, une santé au top, une vie qui pétille
et de bons petits plats à partager avec vos proches ♥

Pour cette 1ère recette de l’année, j’ai choisi un plat sain et léger, une recette tirée d’un livre que le père Noël m’a offert, Cuisine de la terre – Les 4 saisons de Valérie Mostert, une belge passionnée de « biogastronomie ». Voilà qui se pose là !

Potage épais de topinambours et persil tubéreux, topping noisettes et figues

Alors connaissez-vous la racine de persil ? J’ignorais tout de ce légume oublié le mois dernier, mais suis tombée coup sur coup sur 2 recettes l’employant… Il me fallait le découvrir ! Le persil racine ou persil tubéreux ressemble fort au panais en apparence, bien que j’ai trouvé sa chair plus blanche, mais son odeur (et naturellement son goût) sont tout à fait différent : plus doux, plus… comme du persil !

Je prépare comme toujours mes potages avec mon fidèle appareil à soupe, raison pour laquelle j’ai un peu augmenté les quantités, mais vous indique néanmoins la recette sans blender chauffant.

Lire la suite

Stollen au massepain

Autant dans ma Moselle natale que dans mon Luxembourg d’adoption, les fêtes de Noël ont immanquablement un petit goût de stollen. Normal, le stollen est originaire d’Allemagne, et n’en déplaise à certains, mon coin est très fortement imprégné de culture germanique.

Donc perso, pour réussir le petit-déjeuner de Noël, il me faut : les gens que j’aime, des chants de Noël, mon mug Noël (motif bonshommes de neige) et une belle tranche de Stollen à tremper dedans. Mais attention, pas n’importe quel stollen… Celui avec du massepain dedans !

Stollen au massepain

Lire la suite

Salade orientale de carottes aux dattes, raisins secs et à la menthe

En pleine saison de la carotte, et alors qu’on profite des peut-être-derniers beaux jours de l’été pour d’ultimes barbecue, je profite de les accompagner de nouvelles variantes de salades sucrées salées et pleine d’originalité ! Cette version à tendance orientale est très proche de ma salade de carottes aux noix et raisins secs, à la différence que les noix sont remplacées par des dattes, qu’on ajoute de la menthe et des épices. Enfin quand on oublie pas les épices… Rmh.

Ce week-end nous étions 12 à table, c’est pourquoi j’ai préparé des quantités assez astronomiques : 16 carottes, 2 oranges, etc. Je vous ai divisé toutes les proportions par 2 ci-dessous et vous serez encore large pour 6 ou 7 personnes. À noter que s’il vous en reste, le lendemain les dattes ont eu le temps de « libérer » leur sucre dans les carottes qui se sont alors révélées fort sucrées. Conseil : préparez-là pour le jour J, si vous devez vous y prendre à l’avance, réduisez un peu la quantité de dattes et de raisins. En tout cas, on s’est vraiment tous régalés !

Salade orientale de carottes aux dattes, raisins secs et à la menthe

C’est ici la 1ère fois que je réalise la recette d’un blog que j’aime beaucoup, Rosenoisettes, tenu de main de maître par Camille.

Lire la suite

Encas banane, yaourt et granola

Une banane écrasée dans un yaourt, c’est pas compliqué et c’est mon goûter favori ! D’habitude j’y ajoute un peu de cannelle et parfois quelques noix ou noix de pécan concassées pour l’énergie et le croquant. Et puis maman m’a offert ce gros paquet de granola au seigle et aux noisettes… Mmh, je me suis dit qu’il ferait sensation sur ma banane. Bingo, c’est un délice. Et avec un goûter comme ça, fini les coups de mou !

Encas banane, yaourt et granola

L’avantage avec ce genre de collations, c’est que : le fruit est interchangeable, on peut simplement y mettre quelques flocons d’avoine et des noix, remplacer le sirop d’érable par du miel ou du sirop d’agave, et même substituer le yaourt par du fromage blanc ou une crème dessert au soja. Voilà, j’espère que tout ça vous donnera de bonnes idées !

Lire la suite

Moelleux diététique à la rhubarbe et aux amandes {sans beurre}

Moi qui pensais en avoir fini avec la rhubarbe cette année, voilà que l’une des mamies est venue avec un bon kilo de tiges du jardin ! L’essentiel est parti en compote (parce qu’avec Nom-de-code-chéri on aime vraiment ça) et pour le reste, j’ai cherché de quoi innover un peu… Ayant déjà tenté pas mal de trucs cette année (tiramisu, moelleux, tarte tatin…) j’ai tapé « idée recette rhubarbe » sur Google (ou quelque chose comme ça) et suis arrivée sur le blog Mes recettes healthy, que je ne connaissais pas. J’ai vite compris qu’Anaëlle et moi partagions plus que l’amour de la rhubarbe, par exemple l’idée que notre santé passe par l’assiette et une démarche vers le zéro déchet.

Ce moelleux à la rhubarbe sans beurre m’a immédiatement rappelé mon délicieux moelleux à la banane sans sucre, sans beurre, sans gluten… Faudrait vraiment que je le refasse celui-là ! Parce que j’avais beaucoup de rhubarbe à disposition, j’ai un peu augmenté la proportion de fruit, sans toucher aux autres ingrédients de la recette initiale. On a trouvé le résultat parfaitement sucré (il n’en fallait pas plus pour nous) et surtout extrêmement moelleux, du moins le jour même… Avec les températures et malgré qu’il soit (pueut-être pas assez bien emballé ?), le gâteau avait un peu séché dès le lendemain.

Moelleux diététique sans beurre à la rhubarbe et aux amandes

Je trouve maintenant une poudre d’amandes mondées, c’est-à-dire que leur petite peau brune a été conservée. Cette poudre est donc assez… brune. Elle est infiniment plus parfumée que la poudre que l’on trouve habituellement (d’amandes émondées, c’est-à-dire épluchées). En la battant avec les autres ingrédients, il m’est venu quelques effluves pralinées, mmh. Dans le moelleux avec la rhubarbe, son goût s’est quand même fait très discret.

Lire la suite

Pâte à tartiner noisette-chocolat de Clea

Je vous présentais l’hiver dernier ma pâte à tartiner choco-noisette express, une recette à laquelle j’étais parvenue en tâtonnant. Et puis je suis tombée sur le livre Mes pâtes à tartiner sucrées & salées de la célèbre Clea, du merveilleux blog qu’on ne présente plus, Clea Cuisine. J’ai été heureuse de constater qu’à peu de choses près, elle utilise les mêmes ingrédients que moi, sauf qu’elle y met plus de noisettes, plus de lait et plus de sucres. Les sucres, j’avais peur que ça soit trop, mais pas du tout.

Pour moi, c’est LA pâte à tartiner parfaite : elle est facile et rapide à préparer, avec peu d’ingrédients, le goût est parfaitement équilibré entre noisette et chocolat, elle se tartine facilement… et ai-je vraiment besoin de rappeler à quel point elle est plus saine et naturelle que tout ce qu’on peut trouver en magasin ?! Depuis plusieurs mois que je la fais, on ne s’en lasse pas, on en redemande ! Et même ma filleule et son frère, habitués au « Nut-est-là »* l’ont adoptée. Sur ce, je vous laisse avec la recette, moi je vais me faire une tartine !

Pâte à tartiner maison noisette chocolat
* « Nut-est-là », vraiment ? Je dirais plutôt que « Nut-est-pas-là », vu qu’il n’y a que 13 % de noisettes dedans. Ici c’est 40 %, et toc !
Lire la suite