Beignets au four {sans friture}

Célébrer Mardi gras ouiii ! Mais se goinfrer de gras nonnn !

J’avais relevé cette recette du blog Maman ça déborde, depuis que ma collègue S. avait eu la délicieuse idée d’en ramener au bureau… De vrais beignets, très peu gras et peu sucrés mais super moelleux ? Promesse tenue ! Il paraîtrait que le fait de les tremper brièvement après cuisson explique ce moelleux. Mais mieux vaut les dévorer rapidement, car chez moi le sucre d’enrobage s’est un peu détrempé en fin de journée.

Beignets au four sans friture

Mes beignets ont peu coloré car je les ai cuit dans le bas du four, en pleine séance de batch cooking, alors que j’avais un autre plat au-dessus 🙂

Lire la suite

Mon expérience du batch cooking {hiver}

J’ai hésité à intituler cet article « Comment le batch cooking a changé ma vie ? » Sans rire, on ne serait pas très loin du compte ! Pour mon anniversaire, une amie m’a offert le livre de Caroline Pessin, En 2h je cuisine Veggie pour toute la semaine – 80 repas fait maison, sans gâchis et avec des produits de saison. Grand bien lui en a pris ! 80 repas, ça représente 5 dîners en semaine x 4 semaines x 4 saisons. Ça en fait des p’tits plats maison 😉

Mon expérience du batch cooking

Un « batch » c’est une fournée, et le « batch cooking », c’est une session de cuisine que l’on organise généralement le dimanche (ou quand ça nous arrange), pour préparer à l’avance les repas de la semaine. Certains disent aussi « meal prep » pour préparation des menus… Bref, l’idée est toujours la même : optimiser sa liste de courses, son temps de courses, son temps en cuisine et n’avoir plus qu’à réchauffer son bon repas en semaine. Alors certes, on a beau y mettre toute notre meilleure volonté, la session dure plus de 2h… Mais le batch est tellement bien organisé, qu’on y gagne sur tous les tableaux !

Lire la suite

Galettes de millet, brocoli et feta

Après le potage épais de topinambours et persil tubéreux (et surtout son délicieux croquant de noisettes et figues), je vous propose une 2ème recette du livre Cuisine de la terre – Les 4 saisons de Valérie Mostert. Elle les présente comme des burgers, je les vois plutôt comme des galettes, mais l’important, c’est qu’on s’est régalés !

Galettes de millet, brocoli et feta

C’est une recette « zéro déchet » car on utilise le pied du brocoli mixé, et qu’on pourrait remplacer le millet par un reste de céréales cuites (quinoa, riz…). Attention si vous employez du millet, il y a un trempage de 12 heures à respecter, donc pas de place à l’improvisation !

Lire la suite

Gâteau aux pommes dès 18 mois

Vous ai-je déjà dit que Mini-biscuit a une petite chérie ? Et bien Nini a toutes ses faveurs, c’est adorable à voir ♥ Alors pour la recevoir à goûter, j’ai mis toutes les chances de son côté en me replongeant dans l’incontournable livre 365 recettes pour Bébé de Christine Zalejski.

J’y ai pioché non-innocement cette recette de gâteau aux pommes. Ca n’était pas innocent pour 2 raisons : 1. parce que Mini-biscuit a du mal à manger des fruits et 2. parce que ce gâteau convient aussi très bien aux parents, nous !

Gâteau aux pommes dès 18 mois

Si vous huilez le moule plutôt que le beurrer, vous obtiendrez un parfait gâteau sans laitage. Retrouvez cette recette sur le précieux blog Cubes et petits pois.

Lire la suite

Potage épais de topinambours et persil tubéreux, croquant de noisettes et figues

J’ai beau m’être absentée du blog une paire de semaines, mon année culinaire a démarré sur les chapeaux de roue ! Des recettes en pagaille, mes 1ères sessions de batch cooking (je vous en parlerai bientôt !) et un fabuleux repas dans un 2* Michelin… Mais voilà que je reprends le clavier pour vous souhaiter…

une fabuleuse année 2020, une santé au top, une vie qui pétille
et de bons petits plats à partager avec vos proches ♥

Pour cette 1ère recette de l’année, j’ai choisi un plat sain et léger, une recette tirée d’un livre que le père Noël m’a offert, Cuisine de la terre – Les 4 saisons de Valérie Mostert, une belge passionnée de « biogastronomie ». Voilà qui se pose là !

Potage épais de topinambours et persil tubéreux, topping noisettes et figues

Alors connaissez-vous la racine de persil ? J’ignorais tout de ce légume oublié le mois dernier, mais suis tombée coup sur coup sur 2 recettes l’employant… Il me fallait le découvrir ! Le persil racine ou persil tubéreux ressemble fort au panais en apparence, bien que j’ai trouvé sa chair plus blanche, mais son odeur (et naturellement son goût) sont tout à fait différent : plus doux, plus… comme du persil !

Je prépare comme toujours mes potages avec mon fidèle appareil à soupe, raison pour laquelle j’ai un peu augmenté les quantités, mais vous indique néanmoins la recette sans blender chauffant.

Lire la suite

Stollen au massepain

Autant dans ma Moselle natale que dans mon Luxembourg d’adoption, les fêtes de Noël ont immanquablement un petit goût de stollen. Normal, le stollen est originaire d’Allemagne, et n’en déplaise à certains, mon coin est très fortement imprégné de culture germanique.

Donc perso, pour réussir le petit-déjeuner de Noël, il me faut : les gens que j’aime, des chants de Noël, mon mug Noël (motif bonshommes de neige) et une belle tranche de Stollen à tremper dedans. Mais attention, pas n’importe quel stollen… Celui avec du massepain dedans !

Stollen au massepain

Lire la suite

J’ai 40 ans {et 2 dents de lait} !!!

J’ai toujours pensé que la façon dont on vit notre âge, de s’y sentir bien ou non, dépend fortement d’où on en est dans la vie, par rapport à ce qu’on espérait. Je dois vous le dire : je suis plutôt pas mal ! Pourvu que ça dure… Alors mon 40ème anniversaire ne me déprime pas, bien au contraire. À 40 ans, s’en est fini de se laisser enquiquiner par des broutilles ou par des co*s. À 40 ans, on commence sérieusement à savoir qui l’on est et à s’assumer comme tel. Or je crois qu’une femme assumée est à l’apogée de sa féminité !

Évidemment, chaque chemin de vie est unique, certains sont plus sinueux que d’autres. Moi, j’ai pris mon temps… Durant 8 ans Nom-de-code-chéri était sous mon nez, sans que je m’aperçoive que c’était LUI ! J’avais alors presque 38 ans lorsqu’on a eu Mini-biscuit. Et c’est parfait comme ça. Je ne regrette pas d’avoir baroudé avant… C’est ce qui fait ma maturité aujourd’hui. Et vous savez quoi ? Ça se fête !

J'ai quarante ans

Pour marquer le coup avec mes z’amis, j’ai organisé une fête à tout casser ! Et pour marquer le coup avec vous, je vous propose ma liste des trucs à faire dans une vie. Enfin surtout, la liste de ce que je rêve de faire dans MA vie. Les anglo-saxons ont un mot pour ça, c’est leur fameuse « bucket list »… Et ouf ! Je me rends compte que j’ai déjà réalisé beaucoup de rêves, parmi les plus précieux. Alors voici en fait 3 listes : ce que j’ai déjà coché, ce qui me reste à réaliser et bonus, ce que j’ai merdé !

Lire la suite