Crumble de courgettes au gorgonzola

Question philosophie de vie (oui, aujourd’hui on parle philosophie), le site Esprit Yoga est toujours source d’inspiration pour moi. Question cuisine également, j’apprécie leurs recettes saines et végétariennes, voire souvent vegan. Je ne devais pas être la seule, puisqu’ils éditent désormais un magazine totalement dédié à la cuisine ! Bref, ça faisait longtemps que je voulais faire un crumble aux courgettes (qui manquait à ma compilation « 17 recettes à base de courgettes ») et je me suis laissée tenter par la recette récemment publiée sur leur site. Sauf que… je n’allais pas acheter des crottins de chèvres alors que j’avais du gorgonzola au frigo. Et que… ayant encore 15 œufs frais des poulettes familiales (elles sont prolifiques, ces poulettes !) ça semblait le bon moment pour en casser au moins 2.

Puisque j’ai commencé en parlant philosophie, laissez-moi digresser un petit peu. Il y a quelques temps, j’ai changé ma façon de voir le (presque) blog, ma façon d’aborder la cuisine avec vous. Vous ne l’avez sans doute pas perçu, mais c’est un fait ! Je m’explique : avant, lorsque je faisais des recherches pour mettre une recette au point, il s’en suivait souvent des courses… J’achetais des produits spécifiquement pour cette recette. J’ai arrêté ceci. Parce que ça ne sert à rien d’accumuler dans les placards, alors qu’on a une base tout à fait valable. Je rencontre une recette à base de noix de cajou ? Mes noix ou mes graines de tournesol feront très bien l’affaire ! Une recette avec de la ciboulette ? Oui, mais là j’ai du basilic ! Avec du fromage de chèvre ? Je ne vais pas en acheter alors que j’ai 3 autres fromages qui empestent au frigo ! Vous cernez la logique, j’en suis sûre. C’est ma nouvelle philosophie, ou disons ma nouvelle discipline qui consiste à consommer moins, mais mieux. Elle s’applique en cuisine et à toute la vie. Ça n’a que des avantages : plus économique, moins de gaspillage, moins de sur-consommation et plus de conscience dans ce que je fais, parce que j’ai choisi de le faire ainsi. Après cette « petite » digression ^^ parlons enfin courgettes et fromage, 2 ingrédients qui sont faits pour s’entendre 😉

Crumble de courgettes au gorgonzola

Pour d’autres idées à base de courgettes, consultez vite mon article « Inspiration de saison » : 17 recettes à base de courgettes !

Lire la suite

Publicités

Salade de petites pâtes au Babybel dès 12-18 mois

En ces jours caniculaires, bébé aussi souffre de la chaleur. Mini-biscuit boit beaucoup, on privilégie les jeux d’eau à la maison, et lorsqu’il s’agit de passer à table, il a moins d’appétit que d’habitude. Je me suis dit que, comme nous, il aurait plaisir à manger bien frais.

Les crudités commencent à se déguster entre 12 et 18 mois. Or la chaleur estivale écrasant notre petit Luxembourg, j’ai proposé sa 1ère salade de pâtes à Mini-biscuit. Elle eut été pour nous, j’y aurais glissé de la mozzarella ou même de la feta. Mais pour mon Mini-biscuit d’amour, j’ai pensé qu’il serait ravi d’y retrouver son Babybel adoré 🙂

Salade de petites pâtes au Babybel dès 12-18 mois

Alors ces 1ères crudités ? Mini-biscuit raffole des petites pâtes et du Babybel, et même s’il a été agréablement surpris par la fraîcheur de sa 1ère bouchée, le concombre a été un fiasco… Depuis, je lui ai refait une autre salade de pâtes alphabets, agrémentée de petits dés de courgette et de poivron rouge, cuits, bien refroidis, et là il a adoré ! Mais je ne l’ai pas photographiée 🙂

Lire la suite

Baby clafoutis à la courgette et feta dès 12 mois

Voilà que Mini-biscuit refuse ce qu’il estime être « la cuisine de bébé »… J’ai l’impression que dès que j’arrive à trouver une bonne organisation, bam ! Mini-biscuit passe un nouveau cap et tout est à revoir ! On ne s’ennuie jamais avec un Mini-biscuit 😉

Donc bon, exit les purées, il m’a fallu trouver « des plats de grand ». Pour m’inspirer, je me suis replongée dans ma bible Recettes pour bébé spécial parents débordés de Christine Zalejski, le livre du blog Cubes et petits pois. Ce baby clafoutis m’a bien plu parce qu’il reste bourré de légumes (comme feu les purées), mais il est solide et surtout, il contient des aliments « de grand » qui ont beaucoup de goût : la feta, les olives noires et l’origan. J’ai fait carton plein auprès de Mini-biscuit qui s’est senti compris dans ses attentes !

Baby clafoutis à la courgette et feta dès 12 mois

La recette initiale de Christine Zalejski était à base de fromage de chèvre (4 rondelles de bûche) et comportait 2 CS de crème fraîche, pas d’olives, ni d’origan.

Lire la suite

Cake sucré-salé aux figues et au jambon Serrano {d’inspiration Cyril Lignac}

C’est une copine d’études qui m’a fait découvrir ce cake il y a bien longtemps… Sûrement quand le bouquin Génération Chef de Cyril Lignac est sorti en 2006. Je l’ai tellement aimé (le cake), lui ai tellement réclamé, que j’ai fini par photocopier sa recette. C’est pourtant la 1ère fois que je le prépare moi-même. Parce qu’il est des plats qu’on apprécie manger chez les autres, ils sont leur marque de fabrique, et à chacun ses spécialités. Alors pourquoi franchir la ligne 13 ans plus tard ? Parce que des figues sèches cristallisaient dans mon placard et que c’était un excellent moyen de les en sortir ! En été, profitez de figues fraîches pour vous lancer 😉

Mon cake s’est révélé aussi délicieux que dans mes souvenirs, mais le procédé pour y parvenir s’est lui, avéré un peu merdique ! La faute à Cyril. Il dit de verser la pâte dans le moule à cake, puis d’y enfoncer la garniture de figues et de jambon… C’est bien beau, mais voilà le tableau : une pâte hyper compacte tassée au fond du moule, et un volume astronomique de garniture à enfoncer dedans. J’ai essayé. Et puis j’ai tout ressorti du moule, tout re-mélangé et reversé le tout dans mon moule, qui n’était techniquement plus vraiment beurré ni fariné, en priant pour que ça ne colle pas. Bref, pour vous épargner la déconvenue, j’ai adapté le procédé ci-dessous. Sans offense Cyril, je n’ai certainement pas ton talent !

Cake sucré salé aux figues et au jambon Serrano

Lire la suite

Gratin de butternut à la sauge

J’espère que vous avez passé de très belles fêtes et que vous avez profité de la magie de fin d’année ! Nom-de-code-chéri, Mini-biscuit et moi-même avons célébré en famille, comme toujours entre nos 3 pays. De tous ces déplacements, nous sommes rentrés les bras chargés de cadeaux, certes, mais aussi de courges du jardin, car les mamies jardinières sont toujours aussi prolifiques 🙂

Pour préparer ces petites butternut de façon un peu différente et originale, j’ai craqué sur cette recette de gratin du blog Chez Becky et Liz. Ce blog français est totalement dédié à la cuisine britannique et propose même des conseils pour voyager au Royaume-Uni. Au final, je ne sais pas ce que ce gratin a de particulièrement British, mais QU’IL EST BON !!! Je suis très heureuse de débuter l’année avec une recette aussi exquise et j’espère qu’elle augure une année délicieuse. Il est d’ailleurs grand temps pour moi de vous souhaiter…

une merveilleuse année 2019, une excellente santé, du bonheur
et beaucoup de bons petits plats à partager avec ceux que vous aimez ♥

Gratin de butternut à la sauge

Dans sa recette, Hélène (française mariée à un anglais) utilise évidemment du cheddar, je l’ai remplacé par du Comté. Mais surtout, sa recette comportait à l’origine de la la moutarde à l’ancienne, mais étourdie que je suis, j’ai tout bonnement oublié de l’ajouter !!! Le gratin s’est avéré vraiment parfait sans, très fin et ultra parfumé avec la sauge. Mais je le referai avec la moutarde pour goûter la différence et vous dirai… En attendant, faites comme ça vous chante 😉

Lire la suite

Potiron rôti au parmesan et au thym

Je ne sais pas vous, mais moi je reçois approximativement 500 newsletters Pinterest par jour. Certaines portant sur des sujets improbables (« torchon de cuisine », sérieusement ??!) que j’élimine sans même les ouvrir, d’autres que j’ai plaisir à faire défiler. C’est dans une newsletter de la 2nde espèce que je suis tombée sur cette alléchante recette de potimarron rôti. Elle est tirée du blog Foodies & Family, son auteur Marine y met beaucoup d’humour, c’est un plaisir à lire ! J’avais justement un petit potiron tout mignon à la maison, et me suis dit qu’à défaut de potimarron, il donnerait parfaitement le change.

Comme toujours avec les courges, le plus long, c’est de les préparer : on se casse le bras (ou la table) à les ouvrir, on perd 2 doigts (ou un couteau) en les pelant… Parce que oui, paraît que le potimarron ne s’épluche pas, mais on parle ici de potiron ! Bref, mettez si possible un homme à contribution, car une fois cette délicate étape passée, la préparation est ensuite très rapide. À peine enfourné, votre plat dégagera une délicieuse odeur… Ces tranches de potiron rôties sont délicatement parfumées et absolument fondantes. Accompagnées d’un peu de quinoa et d’une petite salade, elles forment un très bon repas automnal.

Potiron rôti au parmesan et au thym

Lire la suite

Mac’ and cheese aux champignons

Que tout le monde se rassure ! Mac’ and cheese, c’est l’abréviation de macaroni and cheese, rien à voir donc avec un certain M jaune sur fond vert… Il semblerait que ce soit LE plat de référence des petits américains, au même titre qu’un fidèle jambon-coquillettes en France.

Pour y goûter, je me suis inspirée de la recette du très british Jamie Oliver (d’où la très british Worcestershire sauce). J’apprécie sa simplicité, et ses plats sont généralement très savoureux. Mon impression se confirme une nouvelle fois ici. Ce mac’ and cheese est onctueux, parfumé et très réconfortant, surtout par une journée gris souris. Dans sa recette, Jamie utilise des tomates et du cheddar, mais question de saison et de culture, je les ai remplacé par des champignons (qui se fondent à merveille dans une béchamel) et du pecorino.

Mac’ and cheese d'inspiration Jamie Oliver

Comme le dit très bien Jamie, le mac’ and cheese ne remporte clairement pas la palme nutritionnelle… Mais accompagnez-le d’une belle feuille de salade et vous culpabiliserez déjà moins 😉

Lire la suite