Paccheri alla Norma {tomates, aubergines, ricotta}

Les pâtes aux sardines et au fenouil, les pâtes au citron et aux pistaches, les arancini et même la pizza à la crème de pistaches… Moi qui croyais connaître la cuisine italienne, je me suis laissée surprendre par les plats siciliens, aussi savoureux que bourrés de soleil.

Aujourd’hui je vous livre LA spécialité du coin où j’étais, dans la région de Catane à l’est de l’île. Les pasta alla Norma sont habituellement des rigatoni ou des tortiglioni (qui appartiennent à la famille des macaroni si j’ai tout bien suivi…) mais la recette se décline sans complexe, jusqu’à la pizza alla Norma ! « Alla Norma » comprenez aux tomates, aux aubergines frites (j’y suis allée pianissimo sur la friture) et surmontée de ricotta salée râpée. Cette ricotta infornata est affinée et n’a rien à voir avec le fromage frais auquel on pense 😉 Ayant fait mauvaise fortune dans les parages, je l’ai substitué par du pecorino doux, c’est-à-dire non piquant.

Pâtes alla Norma tomates, aubergines, ricotta

Lire la suite

Tarte croustillante tapenade, ratatouille et feta en feuilles de brick

Je suis de retour de vacances ! J’en reviens réchauffée par le soleil ionien et l’incroyable chaleur humaine des siciliens ❤ J’en reviens aussi les bagages chargés de spécialités et des idées de recettes plein la tête.

Cette tarte croustillante, je l’ai faite avant mon départ, alors que j’avais terriblement besoin de soleil et diablement envie de m’offrir une tranche d’été. J’ai adoré retrouver ces saveurs estivales, le fond de tapenade, le piquant de la feta (bien que je sois davantage dans un trip ricotta aujourd’hui !!!) et le fin feuilleté de brick, mmh.

Tarte croustillante en feuilles de brick à la ratatouille et feta

Avec 3 feuilles de brick, mon fond de tarte a pris l’humidité des légumes et s’est un peu rebellé au démoulage. Mettez-en 4, c’est plus sûr !

Lire la suite

Le (presque) blog fait une pause soleil !

Par ici il joue à cache-cache avec les nuages, qui nous déversent eux-mêmes des rafales de grêlons… Devant ce constat affligeant, le (presque) blog prend ses cliques et ses claques (en l’occurrence sa copine et ses tongs) et s’envole pour une semaine là où se trouve le soleil et la dolce vita.

La dolce vita rappelez-vous, c’était le thème de la 33ème Bataille Food. Et bien figurez-vous que son parrain, mon copainaute Olivier du blog Sharing cuisine, a très gentiment sélectionné mes petites panna cotta aux olives et coulis de poivron rouge parmi ses 5 recettes chouchou de la Bataille. Son article est à découvrir ici. Vous y verrez aussi comme les copines de blog placent la barre haut ! Leurs appétissantes recettes rivalisent d’inventivité et de gourmandise, leurs présentations et leurs photos sont superbes. Bravo les filles, c’est un honneur d’être une chouchoute parmi vous 😉

Je vous retrouve très vite, avec le bout du nez bronzé et des tomates dans les valises !

Presque blog en vacances

Coconut bread vegan {cake diététique à la noix de coco}

Tout commence lorsque mon ami M. m’envoie (de façon tout à fait désintéressée) le lien d’un article décrivant LE dernier cake healthy du moment. Le coconut bread agiterait Instagram parce qu’il est SANS matière grasse, SANS œuf et pauvre en glucides, mais AVEC fibres, AVEC micronutriments antioxydants et AVEC plaisir. Si M. se fout autant du veganisme que du bio, la diététique en revanche… Il surveille sa ligne athlétique, sans renoncer à son plaisir.

Quelques clics plus tard, je trouve des recettes très différentes : celle du magazine Elle à table, effectivement sans, sans, sans et la 2nde du blog Maman… ça déborde ! plutôt avec, avec, avec. Je m’en suis tenue au plan light, en procédant à quelques petits ajustements.

Verdict ? Grand bien en a pris à M. de partager ses lectures ! Lorsque j’ai déballé le cake après sa nuit de repos (parce qu’il se prépare idéalement la veille pour le lendemain) il dégageait l’irrésistible parfum promis par l’article. Sous sa croûte ferme se cache un cœur moelleux qui rappelle les rochers coco. Bien que très peu sucré, M. et ses compères ont apprécié. La recette Elle préconisait 75 g de sucre, j’ai réduit d’1/3 mais que les becs sucrés n’hésitent pas à en ajouter. En revanche, si vous comptez tartiner votre tranche légèrement toastée de confiture de banane ou de pâte à tartiner au chocolat noir (ce qui ne serait plus diététique mais mmh, que c’est bon !) tenez-vous en à ces proportions 😉

Coconut bread vegan {cake diététique à la noix de coco}

Lire la suite

Soupe tiède de petits pois à l’estragon

Si ce bol de soupe semble annoncer la belle saison, on peut le faire toute l’année grâce aux petits pois surgelés et à l’estragon séché. C’est de la triche ? Non, c’est un jeu d’enfant, plus que bienvenu alors que le temps me manque… Vous avez constaté que le (presque) ralenti la cadence et vous avez bien vu. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot, Jean-Pierre !

Une recette simplissime (surtout avec l’appareil à soupe, dont je vous ai déjà parlé ici et ), saine et qui déchire ? Elle a tout bon, surtout en ce moment !

Soupe tiède de petits pois à l'estragon

Elle est inspirée du livret de recette qui accompagnait mon 1er blender chauffant.

Lire la suite

Panna cotta aux olives et son coulis de poivron rouge {Bataille Food #33}

Ça ressemble à une panna cotta vanille, ça ressemble à un coulis de fruits rouges… Mais comme le Canada Dry en son temps, cette petite verrine se déguste à l’apéritif plutôt qu’au dessert. Lorsque cette idée m’a traversé l’esprit, je pensais naïvement être la 1ère à l’avoir eu. C’était sans compter sur la créativité d’Anne, du blog Station gourmande qui m’a devancée il y a quelques années 🙂

Cette panna cotta salée a toute sa place dans la 33ème Bataille Food (dites 33) placée sous le signe de la « La Dolce Vita ». Un thème qui tombe à point en ces débuts printaniers qui promettent du soleil et de la douceur à venir 🙂 Une fois n’est pas coutume, c’est Olivier (un hoooomme !) qui parraine cette édition. C’est justement sa condition de parrain et son humour qui lui ont donné envie d’Italie (parrain, mafia… Je vous laisse emprunter les raccourcis qui s’imposent). D’autant qu’Olivier, restaurateur lyonnais du blog Sharing cuisine n’a jamais caché avoir un homme de main… Un moustachu qui répond au nom de monsieur Woody. Ne nous laissons pas berner par sa tête de cuillère en bois, ce doit être une couverture.

Panna cotta aux olives et son coulis poivron rouge {Bataille Food #33}

Au-delà d’un doux air de Dolce Vita, le thème de cette bataille imposait l’utilisation d’un fromage italien et d’un fruit ou légume de saison… J’ai conscience d’être très limite sur le légume de saison, mais avouons qu’une panna cotta combinant olives, basilic, parmesan, poivron, tomate et câpres, on fait rarement plus italien, non ? Toutes les couleurs du drapeau y sont, en tout cas !

Olivier avait remporté la Bataille précédente avec sa succulente tartine de pommes confites et camembert pané au sésame et pavot sur le thème « Graines de folie » proposé par Agnès du blog Gourmande et toquée pour lequel j’avais réalisé mes tortiglioni de sarrasin au butternut, ras el hanout et crumble de serrano (qui ont fait leur petit effet je dois dire)…

Pour mémoire, la Bataille Food est un jeu culinaire réunissant chaque mois blogueurs et amateurs de cuisine autour d’un thème impliquant 2 ingrédients imposés. La fondatrice de ce gentil concours est Jenna, du très beau blog Bistro de Jenna. Le principe veut que le lauréat d’une édition organise la suivante, propose un thème et désigne son successeur. Les participants publient une recette inédite et illustrée sur leur page Facebook et/ou leur blog chaque 1er mercredi du mois à 18h00 tapantes. Je suis au rendez-vous pour la 4ème fois déjà !

Bataille Food

Lire la suite