Mayonnaise maison

Je ne vanterai jamais assez les qualités du fait maison. Une mayonnaise maison, si on a un bon batteur ou un peu d’huile de coude, ça ne nécessite que 3 ingrédients, quelques minutes et c’est tellement meilleur qu’un tube industriel !

Je me revois monter de la mayo pour mes parents (moi j’en mange pas vraiment…) à peu près tous les dimanches dès que la saison des asperges était lancée. Aujourd’hui, c’est pour Nom-de-code-chéri que je l’ai préparée, avec un peu d’estragon, ce qui lui a naturellement donné un petit goût de béarnaise, très chouette avec des asperges.

Mayonnaise maison

Oh ! Mais c’est une main de Nom-de-code-chéri ça !

Lire la suite

Publicités

Gratin de quenelles {ma béchamel sans beurre !}

Je sais, la saison est plutôt aux asperges vertes ou aux 1ères bruschetta, mais météo désespérante aidant, j’avais diablement envie de quenelles. Alors quand j’ai appris que Nom-de-code-chéri ne connaissait des quenelles que leur origine lyonnaise, mais rien de leur goût ni de leur texture si caractéristique, et qu’en plus j’en ai trouvé de 100% végétariennes (parce que bouh, je ne les fais pas moi-même) j’ai foncé !

C’est une nouvelle fois l’occasion de vous démontrer par A + B que ma fameuse béchamel sans beurre fait parfaitement illusion, nous y voilà 🙂 Souvenez-vous bien, ma béchamel je vous l’ai déjà présentée dans ces 3 plats géniaux : mon crumble de chou-fleur à la noisette, mes chaussons fondants aux poireaux, champignons et jambon et mes lasagnes aux courgettes, jambon et ricotta. Force est de constater devant cet inventaire qui me fait saliver que l’hyper onctuosité de la béchamel tient un peu plus de place dans mon cœur que je ne l’imaginais !

Gratin de quenelles à la béchamel sans beurre

Lire la suite

Burgers végétariens d’haricots rouges et blancs aux piquillos

Halte aux préjugés ! Les burgers végétariens, c’est facile et c’est vite fait —si l’on ne fait pas ses buns. Et c’est délicieux, est-il utile de le rappeler ? Lorsque mon cousin m’a envoyé ce message : je peux venir demain ? Tu me fais des burgers végétariens ? À vrai dire, ça ne tombait pas super bien… Sauf que 1. j’avais très envie de le voir et 2. très envie d’honorer sa commande. Me voici donc en cuisine à bidouiller la recette de mes 1ers burgers végés : haricots blancs plutôt que pois chiches, concentré de tomates à la place de l’œuf (il donne à la mixture la vraie couleur de la viande rouge, bluffant !) et surtout out l’Inde et son curry, bonjour Mexique et les épices du guacamole arribaaaa !

Burgers végétariens d’haricots rouges et blancs sauce piquillos

Je ne suis pas peu fière d’annoncer que ce burger s’est directement classé dans le top 3 du cousin, qui a pourtant fait la chasse aux meilleurs burgers depuis le Québec jusqu’en Californie ! Pas du tout sec comme l’était un peu mon 1er (à cause des pois chiches ? Ou grâce au concentré de tomates ?) il a même tendance à se barrer un peu du pain quand on l’écrase. Comme a dit cousin, la viande bleue fait pareil 😉

Lire la suite

Burgers végétariens d’haricots rouges et pois chiches aux épices indiennes

Ça fait un bail que je voulais faire des steaks végétariens maison. Il en existe de toutes sortes qui n’ont généralement rien à envier aux « vrais » ! C’est justement parce qu’ils mettent tout le monde d’accord qu’ils m’ont semblés tout indiqués pour satisfaire végé et viandards à ma table 🙂

Verdict ? Tout le monde s’est effectivement régalé, à tel point que nom-de-code-chéri en aurait bien englouti un 2nd ! Chacun y est allé de son commentaire, que je vous livre ici afin d’ajuster votre garniture : ajouter une rondelle d’oignon rouge, de la moutarde ou plus de sauce. Il est vrai que le steak d’haricots est légèrement plus sec que son cousin carné, alors la double dose de sauce (du fromage blanc ça reste light !) est bienvenue, et donc pourquoi pas la prochaine fois préparer une 2ème sauce fromage blanc + moutarde pour l’une des faces intérieures du bun ?

Pour mettre au point ma recette, je me suis inspirée de ces burgers de veau à l’indienne dont je raffole (mais franchement, comme si on mangeait du veau en Inde !!?#@§%) et de plusieurs steaks aux haricots rouges trouvés sur Marmiton, Elle et le blog d’Anna et Olivia.

Burgers végétariens d’haricots rouges et pois chiches aux épices indiennes

Alors oui, je n’ai pas fait mes buns maison… J’entends d’ici les « houuu ». Ils sont eux aussi sur ma (longue) to-do list, ça viendra 😉

Lire la suite

Falafels au four et leur sauce tahini {boulettes libanaises aux pois chiches}

Vous savez mon amour pour la cuisine libanaise, les pois chiches et le tahini… Non ? Souvenez-vous de ce curry de potimarron et pois chiches, ou de ce curry de chou-fleur et pois chiches, de cette trempette sésame-citron et de cette sauce tahini-soja ! Voyez ?!

Les falafels et moi, c’est donc naturellement une grande histoire d’amour… Mais imaginaire ! Car bien que souhaitant en faire depuis longtemps, et bien qu’ayant déjà épinglé des dizaines de recettes, c’est ici la 1ère fois que je me lance. Une autre 1ère : l’épluchage de pois chiches ! Cette étape que je jugeais fastidieuse et plutôt superflue rendrait les pois chiches plus digestes. La vue du monticule de peaux vides et échouées telles des mues de serpents m’a convaincue. Et même si c’est un peu long, ce n’est vraiment pas compliqué.

Falafels au four et leur sauce tahini {boulettes libanaises aux pois chiches}

Ces belles petites croquettes dorées sont habituellement frites. Bien, mais la friture et moi… Lorsqu’une alternative diététique semble avoir fait ses preuves (et je le confirme ici) je préfère, hein. Je me suis donc librement inspirée de cette recette d’Anne & Alex. J’ai lu plusieurs fois qu’il était préférable d’employer des pois chiches secs, que l’humidité serait l’ennemi de la falafel et aurait tendance à la désagréger. J’ai utilisé une conserve, j’ai bien essuyé les pois après leur épluchage, et tout s’est très bien tenu 😉

Lire la suite

Boulghour des jours de flemme {sauce rapide tahini soja}

Vos dernières courses ne sont qu’un lointain souvenir ? Pas le temps ou simplement pas l’envie ? L’idée du jour est faites pour vous, du moins pour ces moments-là ! Il s’agit d’une petite sauce savoureuse, prête en 2 coups de cuiller à pot (littéralement) qui relèvera, au feeling, une assiette de boulghour, de riz, de semoule, de blé ou de nouilles chinoises.

Le tahini (dont nous avons déjà parlé dans la mêlée de légumes d’automne et châtaignes et sa petite sauce au sésame, citron et cumin) est un must-have qui se conserve des années au frigo. Il est au sésame ce que le beurre de cacahuètes est aux… Arachides ! Haha, je vous ai eu ! Le tahini est heureusement moins sucré.

Bref, je profite aujourd’hui de la toute fin des brocolis pour mettre de la couleur (fluo) et des vitamines dans ma paresse. On aurait aussi pu y ajouter une carotte, des pois mange-tout, quelques crevettes, du gingembre, de la coriandre fraîche… Mais je vous rappelle la flemme, les courses, tout ça. D’ailleurs, une paire de légumes surgelés auraient aussi sauvé la mise 😉

Boulghour des jours de flemme {sauce rapide tahini soja}

Lire la suite