Quiche au fenouil, carottes et cumin

Je peux bien vous le dire : ça m’a pris comme une envie de pisser !!! Devant ces fenouils dans le rayon fruits-légumes, j’ai eu envie d’une quiche aux fenouils et aux carottes. C’est pourtant pas commun ! Mais je ne suis pas la 1ère à avoir l’idée… Ça, je m’en suis rendue compte en vérifiant après-coup.

Grand bien m’en a pris, parce que cette quiche, relevée de cumin, était vraiment excellente ! Croustillante, fondante, qui d’autre pour les rimes en -ante ?! Bref, même Mini-biscuit s’est régalé. C’est pour lui que j’ai pré-cuit les carottes à la vapeur, pour nous, je les aurais simplement poêlées avec le fenouil.

Quiche au fenouil, carottes et cumin

Lire la suite

Cannelloni aux feuilles de blettes et ricotta

Aïe, aïe, aïe, je vous délaisse ces derniers temps. C’est que tout se bouscule un peu… J’organise en même temps l’anniversaire de mon entreprise (30 ans), celui de Mini-biscuit (2 ans) et le mien (40 ans ! Mais ça, je vous en reparlerai !) Alors que ces çannelloni, je les ai fait en septembre, en rentrant de vacances. Je n’étais même pas sûre que les blettes soient encore de saison, je viens de vérifier, c’est la fin mais ça va encore !

Alors les blettes, vous savez que je n’aime pas du tout ça… Sauf que Nom-de-code-chéri adore et qu’il en a mis plein le jardin. J’ai d’abord essayé de les planquer dans cette tarte aux blettes et à la ricotta, Nom-de-code-chéri a beaucoup aimé, mais pas moi. Nouvelle tentative avec ces cannelloni et là, vous savez quoi ? On a tous apprécié, même moi, (presque) de quoi me réconcilier !

Cannelloni aux feuilles de blettes et ricotta

Lire la suite

Crackers de houmous aux herbes

Vous connaissiez l’homme qui tombe à pic ? Je vous présente la recette qui tombe à pic ! Amélie du blog Cuillère et saladier, que j’ai plaisir à suivre depuis des années, a publié cette recette de crackers à base de « reste de houmous », alors que j’avais justement un reste de houmous au frigo !

Un reste de houmous ? Comment est-ce possible d’en laisser, me demanderez-vous ? Exactement comme Amélie, il n’était pas de moi, et pas spécialement à mon goût… Beaucoup trop d’ail ! Alors que cet assaisonnement « musclé » s’est révélé tout à fait opportun dans ces crackers dorés et croustillants 🙂 Même Mini-biscuit en a redemandé !

Crackers de houmous aux herbes

Si ces crackers vous font envie mais que vous n’avez ni houmous à disposition, ni franchement envie d’en préparer exprès, vous serez heureux de vous rabattre sur mes crackers à la farine de pois chiches et au cumin !

Lire la suite

Gratin de panais, carottes et pommes de terre au Roquefort

Lorsque j’ai emménagé chez Nom-de-code-chéri, j’ai eu la (bonne) surprise de découvrir des livres de recettes dans sa bibliothèque. Pas que j’en manque, j’en ai même un certain nombre… Mais j’étais heureuse de les parcourir (comme toujours) et d’en relever quelques unes. Ce gratin est donc tiré du petit livre Recettes végétariennes équilibrées & saines d’Orlando Murrin.

Ce qu’il y a d’assez drôle avec ce gratin, c’est que les légumes sont cuits à l’eau, puis poêlés, puis passés au four. On cumule à peu près tous les procédés de cuisson, ils sont pourtant restés bien fermes. Surtout, moi qui suis dingue de fromage bleu, j’ai adoré l’équilibre entre roquefort et panais. Les 2 sont forts et piquants à leur façon. La pomme de terre et la carotte apaise le tout. On s’est vraiment ré-ga-lés !

Gratin de panais, carottes et pommes de terre au roquefort

Lire la suite

Fondant à la crème de marrons et au chocolat

J’ai beau savoir que la terre a dramatiquement besoin d’eau et que cette pluie est une bonne chose, le retour de l’automne et la grisaille ambiante me filent le bourdon. En pareille situation, rien de mieux que de trouver un peu de réconfort avec une raclette un bon gâteau.

Fondant à la crème de marrons et au chocolat

Pour réaliser ce joli gâteau au chocolat et à la crème de marrons, je me suis inspirée de la recette de Lumir, du très joli blog Voyage Gourmand. J’ai personnellement réduit la quantité de marrons (400 g plutôt que 500 g) car j’utilise une très bonne crème artisanale, bio et peu sucrée. Moins de sucre = plus de marrons, j’ai donc pensé qu’il y aurait besoin de moins pour goûter la même intensité de marrons. En définitive, avec 400 g, la texture du gâteau est parfaite : une petite croûte craquelée et cuite à point, un cœur absolument fondant. Mais question goût, la châtaigne est subtile. On la sent, bien sûr, mais le chocolat prend le dessus. Pas sûre qu’une boîte de 500 g du supermarché aide à rééquilibrer les saveurs, mais j’essayerai, parce qu’il vaut le coup !

Lire la suite