Rôti de porc aux pruneaux {d’inspiration Julie Andrieu}

Cette recette, je la tiens du livre « La cuisine de Julie » qui doit être l’un de mes 1ers livres de cuisine. Voyez comme Julie est jeune sur la couverture (pas qu’elle soit vieille maintenant, je la trouve toujours aussi pimpante !) c’est dire le temps depuis lequel j’éprouve ce fidèle rôti de porc aux pruneaux sur un tas de grandes tablées !

Moi qui cuisine habituellement très peu de viande, ce plat figure parmi mes classiques quand je reçois du monde. Pourquoi ? D’abord parce qu’il est excellent ! Accompagné de spätzles poêlés ou d’une purée de pommes de terre maison (dans lesquels la sauce fait merveille) ce plat chaleureux rencontre toujours un franc succès. Ensuite parce que question pratique, on fait rarement plus commode… La cocotte peut s’oublier sur le feu ralenti toute la matinée, ou encore mieux, on la prépare la veille. Le rôti réchauffé le lendemain est encore meilleur, la sauce encore plus sirupeuse et parfumée.

Rôti de porc aux oignons et aux pruneaux de Julie Andrieu

Lire la suite

Publicités

Gâteau fondant au chocolat

Après le gâteau dinosaure « Diplodocake » mis au point pour le 1er anniversaire de Mini-biscuit, je vous repropose la même recette de gâteau au chocolat, dans un format beaucoup plus classique. Parce qu’il serait trop dommage de passer à côté de cet excellent gâteau, sous prétexte que la forme dinosaure n’est pas pour vous !

Son secret ? Les blancs d’œufs sont battus en neige ! Résultat, un fondant généreux mais néanmoins aéré, et un gâteau bien monté, sans un gramme de levure ou de bicarbonate. Quant à son glaçage au chocolat, haaa, c’est l’arme fatale à laquelle aucun gourmand ne peut résister !

Gâteau fondant au chocolat

Depuis les décennies qu’on fait ce gâteau au chocolat dans ma famille, on a toujours doublé les proportions, ici dans un moule de -je vous redirai combien- cm de diamètre. La recette originale, publiée dans un Madame Figaro, probablement des 90’s, indiquait la moitié des ingrédients pour un moule à manqué de 20 cm de diamètre.

Lire la suite

Diplodocake au chocolat {gâteau dinosaure}

Notre Mini-biscuit vient de fêter son 1er anniversaire. Déjà 1 an qu’on se découvre, qu’on se câline et qu’on grandit ensemble. Quelle grande occasion à célébrer ! Il fallait impérativement que son 1er gâteau d’anniversaire soit à la hauteur de l’événement 🙂

Pour diverses raisons que je vous épargne, le thème « dino » me paraissait évident. Je me suis donc mise en quête du parfait gâteau dino sur internet, « parfait » signifiant pour moi :
– facile à réaliser, car je n’ai rien d’une cake artist et n’allais pas me lancer dans une sculpture périlleuse
– je voulais néanmoins un gâteau qui marque le coup, mignon, sympa et qui étonne Mini-biscuit
– évidemment sans sacrifier au bon, ce devait être un gâteau au chocolat qui déchire

Le diplodocake remplit ces 3 critères !

Pour le mettre au point, je me suis à la fois inspirée :
– de cette vidéo Howdini pour bien comprendre le montage. Pas d’inquiétude si vous ne parlez pas anglais, c’est très visuel !
– de ces patrons téléchargeables pour les découpes, ils s’appliquent à 2 gâteaux de 20 cm de diamètre
– de cette photo du blog Mes recettes – tout simplement, car j’ai beaucoup aimé la crête en barquettes (descendez sous le gâteau loup !)
– et d’une excellente recette de gâteau au chocolat, LE gâteau au chocolat que j’ai déjà fait 1000 fois. C’était LA valeur sûre pour réussir le dino, à condition de le saisir un peu plus que d’habitude, car un cœur trop fondant ne se prête pas bien aux découpes. Quoi qu’il en soit, vous pouvez très bien suivre la même recette pour faire un gâteau classique, il sera tout autant délicieux !

Diplodocake gâteau dinosaure au chocolat

« Vous pouvez très bien suivre cette recette pour faire un gâteau classique,
il sera tout autant délicieux !
 »

Diplodocake gâteau dinosaure au chocolat

Lire la suite

Feuilletés apéro à la moutarde et aux herbes de Provence

Des biscuits feuilletés sans pâte feuilletée ?! Je vous vois froncer les sourcils d’ici, exactement comme je l’ai fait en découvrant cette recette sur Pinterest. Des biscuits feuilletés, je m’attendais à trouver de la pâte feuilletée (ou au moins ce qu’il faut pour la réaliser) dans la liste d’ingrédients… Et bien non, tout faux ! Mais ces biscuits pouvaient-ils vraiment feuilleter, sans pâte feuilletée ? Question cocasse, à laquelle je peux répondre oui aujourd’hui.

Des biscuits feuilletés sans pâte feuilletée, c’est maintenant possible grâce à cette recette, piquée sur le blog Paprikas de Nadia. Un blog que je découvre tout juste et qui semble foisonner d’idées inspirantes.

Feuilletés apéro à la moutarde et aux herbes de Provence

Lire la suite

Endives caramélisées et polenta crémeuse aux herbes, citron et pecorino

J’adore la polenta, elle est pourtant injustement représentée sur le (presque) blog. J’en fais souvent, car elle permet de varier facilement les accompagnements tout en étant à la fois gourmande, nutritive et saine. La saison des endives démarrant, j’ai pensé que la polenta adoucirait à merveille leur petite amertume.

En cherchant des idées recettes sur internet, je suis tombée sur une émission culinaire diffusée dans mon petit pays : « Theresa, Freed um Kachen » sur RTL Télé Lëtzebuerg ! L’occasion était trop belle, d’adresser un clin d’œil à mon pays d’accueil, de goûter à cette recette qui m’avait l’air succulente, et de découvrir le très joli blog Theresas Küche de la présentatrice Theresa Baumgärtner, une allemande installée au Luxembourg (mais qui semble avoir la bougeotte). Rassurez-vous, son blog est aussi traduit en français !

Endives caramélisées et polenta crémeuse aux herbes, citron et pecorino

J’ai légèrement adapté la recette de Theresa : j’ai fait l’impasse sur les graines de grenade, remplacé le thym par de la livèche et je n’ai utilisé que du pecorino, pas de parmesan. UN RÉ-GAL !!! Je me suis littéralement goinfrée, Nom-de-code-chéri a beaucoup aimé aussi, si bien qu’on a tout dévoré, alors que j’espérais sauver une portion dans un tupp’

Lire la suite

Tarte à l’oignon

Les températures ont plongé du jour au lendemain, les journées raccourcissent à vu d’œil, l’automne est bien là. Or j’ai toujours aimé les quiches et tartes salées pour réchauffer les soirées frisquettes. La simple idée d’allumer le four me soulage déjà !

Dans ce cas, la tarte à l’oignon, savoureuse spécialité alsacienne, est toute indiquée. Seul bémol, aussi délicieuse soit-elle, gardez en tête que cette tarte présente 2 dommages collatéraux :

1. Elle est à pleurer, littéralement. Petite fille j’avais cependant trouver la parade. J’aidais maman à peler et à couper les oignons avec mes lunettes de ski vissées sur le nez. Comme j’ai toujours détesté skier, mes lunettes ont au moins été utiles à quelque chose 😀

2. Évitez ce plat la veille d’un rencard ou d’un entretien important 😉

Tarte à l'oignon

En Alsace, la tarte à l’oignon est servie comme entrée, mais accompagnée d’une bonne salade, elle est parfaite au dîner.

Lire la suite

Haricots verts à la feta et à l’origan

C’est dans ma région la pleine saison des haricots verts et haricots beurre. Je profite par chance d’un arrivage direct d’un potager foisonnant. Après en avoir déjà cuisiné plusieurs fois cette année, en persillade ou sautés avec une échalote, j’avais envie de me renouveler un peu.

Par un heureux hasard, il me restait un talon de feta, sauvé de ma dernière salade grecque. J’ai pensé que peut-être, haricots et feta formeraient un joli ménage… La réponse est oui !

Haricots verts à la feta et à l’origan

Après coup, et en fouinant par curiosité sur internet, j’ai découvert que d’autres avaient eu l’idée avant moi. Mais eux s’en tiennent à une salade (c’est ici un accompagnement chaud) et je suis apparemment la seule a y avoir mis de l’origan… Yes ! Comme dans ma salade grecque pardi !

Lire la suite