Rôti de porc aux pruneaux {d’inspiration Julie Andrieu}

Cette recette, je la tiens du livre « La cuisine de Julie » qui doit être l’un de mes 1ers livres de cuisine. Voyez comme Julie est jeune sur la couverture (pas qu’elle soit vieille maintenant, je la trouve toujours aussi pimpante !) c’est dire le temps depuis lequel j’éprouve ce fidèle rôti de porc aux pruneaux sur un tas de grandes tablées !

Moi qui cuisine habituellement très peu de viande, ce plat figure parmi mes classiques quand je reçois du monde. Pourquoi ? D’abord parce qu’il est excellent ! Accompagné de spätzles poêlés ou d’une purée de pommes de terre maison (dans lesquels la sauce fait merveille) ce plat chaleureux rencontre toujours un franc succès. Ensuite parce que question pratique, on fait rarement plus commode… La cocotte peut s’oublier sur le feu ralenti toute la matinée, ou encore mieux, on la prépare la veille. Le rôti réchauffé le lendemain est encore meilleur, la sauce encore plus sirupeuse et parfumée.

Rôti de porc aux oignons et aux pruneaux de Julie Andrieu

Au marché
Pour 4 personnes :
– 1 rôti de porc de 800 g environ
– 250 à 300 g de pruneaux dénoyautés
– 100 g de petits lardons fumés
– 6 oignons
– 10 cl de cognac ou d’armagnac
– 50 g de beurre
– 25 cl de bouillon
– du sel et du poivre
Faites les yeux doux à votre gentil boucher, il vous donnera peut-être un os pour parfumer votre sauce.

À la cuisine
1h30 avant le début des hostilités, on fait tremper les pruneaux dans le cognac ou l’armagnac. On épluche et on émince les oignons, on fait chauffer le bouillon.

Dans une cocotte, on fait chauffer le beurre à feu moyen, puis on y fait dorer le rôti sur toutes ses faces. On le retire et on le remplace dans la cocotte par les oignons. On les laisse fondre 5 minutes, puis on ajoute les lardons et on replace le rôti. On arrose de bouillon, on sale légèrement (le bouillon et les lardons sont déjà salés !), on poivre et on couvre. Si vous avez un os, c’est le moment de le plonger dans la cocotte. On laisse mitonner 45 minutes en retournant le rôti 3 ou 4 fois. On ajoute de l’eau en cours de cuisson si nécessaire (je n’ai jamais eu besoin).

Après les 45 minutes on ajoute les pruneaux avec leur alcool de macération, et on poursuit la cuisson à feu doux et à couvert pendant 20 minutes, c’est le minimum syndical ! Plus vous le ferez attendre, plus les saveurs se mêleront et la sauce épaissira.

Le rôti se sert en tranches bien chaudes, sur des spätzles poêlés ou une louchée de purée, et généreusement arrosées de sauce, d’oignons et de pruneaux.

Rôti de porc aux pruneaux de Julie Andrieu

Ici les proportions sont totalement doublées pour 8 personnes, sauf le beurre et le cognac, je n’ai multiplié les quantités que par 1,5 (faut pas déconner).

Rôti de porc aux pruneaux de Julie Andrieu

Ne perdez plus une tranche du (presque) blog ! Suivez-le sur Facebook, Pinterest, Hellocoton ou Recettes de cuisine et recevez chaque recette par mail en vous inscrivant en haut à droite de cette page !

Publicités

7 réflexions sur “Rôti de porc aux pruneaux {d’inspiration Julie Andrieu}

  1. Pingback: Rôti de porc aux pruneaux de Julie Andrieu ~ Happy papilles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s