Curry de potimarron à la coco et semoule

J’avais cette idée dans un coin de ma tête (et le potimarron dans un coin du congél’) depuis cette mêlée de légumes d’automne. Ne cherchez aucune logique dans le curry ci-dessous, il s’agit d’un melting pot indo-exotico-oriental dont la seule origine est ma curiosité !

Finalement elle ne fait pas trop mal les choses, ma curiosité. Ce curry tout doux et crémeux est relevé par la fraîcheur du gingembre et de la coriandre, et surtout, par le parfum des épices. Le garam masala, littéralement « mélange d’épices » contient traditionnellement des graines de coriandre, du cumin, du poivre noir, de la casse, du gingembre sec, des feuilles de fenugrec, de la cardamome, du piment jaune, des clous de girofles, de la noix et des fleurs de muscade, le tout moulu. Oui, avec tout ça, on en prend plein la truffe et les papilles !

Certains préféreront assortir le curry de riz basmati, et ajouter un oignon rouge, à faire dorer en tout début de cuisson avec le gingembre 😉

Curry de potimarron à la coco et semoule

Au marché
Pour 3 à 4 personnes :
– un ½ potimarron (ici 600 g de chair)
– 265 g de pois chiches, soit une petite conserve
– 20 cl de lait de coco, soit une briquette
– 150 g de semoule de blé dur
– une ½ CC de curry
– 1 CC de garam masala
– 2 à 3 cm de gingembre frais
– quelques brins de coriandre fraîche
– 1 noix d’huile vierge de coco (ou 1 CS d’huile d’olive)
– 1 CS d’huile d’olive pour la semoule
– de la fleur de sel

À la cuisine
On prépare le ½ potimarron en le rinçant, en retirant ses graines, en l’épluchant et en le coupant en dés. On épluche le rhizome de gingembre, on le rince puis on le taille en bâtonnets très fins.

Dans une cocotte ou une sauteuse, on fait fondre la CS d’huile de coco (à défaut on chauffe la CS d’huile d’olive) puis on y fait revenir le gingembre et les épices à feu vif, afin d’exhaler leurs saveurs.

Après 1 à 2 minutes on baisse le feu et on arrose du lait de coco, on mélange pour « fondre » les épices.

On ajoute les dés de potimarron, ainsi que les pois chiches égouttés et rincés, on mélange de nouveau pour bien enduire le tout de lait. On sale et on laisse mijoter une quinzaine de minutes en tournant régulièrement. S’il vous semble que le curry sèche trop, on peut le mouiller avec un petit fond d’eau.

Pendant que le plat mijote, on prépare la graine de couscous selon les instructions de l’emballage. On la fait généralement gonfler 5 minutes dans son volume d’eau bouillante salée et 1 CS d’huile d’olive. Il n’y aura plus qu’à l’égrainer à la fourchette.

On rince la coriandre fraîche et on prélève ses feuilles. On la cisèlera au dernier moment sur le plat curry, voire directement sur les assiettes.

Lorsque le potimarron est tendre, il est temps de passer à table !

Curry de potimarron à la coco et semoule

Encore envie de courge ? Redécouvrez le quinoa à la courge butternut rôtie et aux fruits secs 😉

Curry de potimarron à la coco et semoule

Que faire du ½ potimarron restant ? Par exemple la mêlée de potimarron, patate douce, topinambours et châtaignes rôtis aux herbes et sauce sésame !

Curry de potimarron à la coco et semoule

Publicités

4 réflexions sur “Curry de potimarron à la coco et semoule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s