Risotto aux champignons et « steaks » de butternut rôti

Je suis persuadée que la fête est avant tout un état d’esprit. Que l’on peut très bien marquer le coup en tout petit comité. Enfiler une jolie robe ou une chemise chic, dresser une belle table et préparer un bon gueuleton en s’offrant quelques bulles de champagne. Y mettre du cœur et envoyer tout son amour aux proches qu’on ne pourra pas serrer dans nos bras cette année, mais qui sont forts présents dans nos pensées.

Je vous présente ici le plat que j’ai concocté à Noël l’année passée, pour notre repas à tous les 3, intercalé entre les grandes tablées familiales. Il se trouve que cette recette est particulièrement adaptée aux petits comités, ce qui tombe à pic cette année. Elle est aussi rapide et facile à exécuter, tout en arborant une allure de fête grâce aux choix des champignons : ici des cèpes, des pleurotes et des champignons crème (les parisiens plus foncés). Vous verrez que le risotto est d’autant plus facile que le bouillon ne s’incoropore exceptionnellement pas louche après louche, mais en 1x façon pilaf, ce qui permet de se décoller un peu de la casserole. Et tant mieux !

Risotto aux champignons et « steaks » de butternut rôti

Je me suis un peu ratée en coupant les tranches de butternut, probablement trop fines et de travers, mais regardez là où je me suis inspirée, ils s’en étaient mieux tirés ^^.

Au marché
Annoncé pour 4 personnes, je trouve que le risotto convient à 6 !
Pour le risotto aux champignons :
– 250 g de riz arborio
– 500 g de champignons mélangés, ici des cèpes, des pleurotes et des champignons crème
– 1 échalote
– 1 à 2 gousses d’ail
– 100 g de fromage bleu doux*
– 1 poignée de feuilles de sauge
– 8 cerneaux de noix
– 75 cl de bouillon de légumes, si possible allégé en sel
– 10 cl de vin blanc sec
– 2 (ou 5 si votre sauge est fraîche) CS d’huile d’olive
– 1 CS de jus de citron
– du poivre
Pour les « steaks » de butternut rôti :
– ½ butternut, la partie haute sans graines
– 2 branches de romarin, à défaut du thym ou des herbes de Provence
– 1 CS d’huile d’olive
* Normalement du cambozola, un fromage persillé allemand. À défaut d’en avoir trouvé, j’ai utilisé du Roquefort. Même si Nom-de-code-chéri a adoré, je trouve qu’il a emporté la subtilité de nos délicieux champignons. À refaire, je chercherais un gorgonzola peu persillé ou je réduirais sa quantité. Si vous n’êtes pas fan de bleu, optez pour un parmesan, classique et efficace dans un risotto.

À la cuisine
On commence par émincer l’ail et l’échalote, essuyer puis couper les plus gros champignons en dés ou en lamelles.
On presse le ½ citron, on hache grossièrement les noix.
Si on emploie de la sauge fraîche, on l’effeuille et on cisèle les 2 tiers des feuilles (on réserve le reste pour la présentation). On cisèle également les feuilles de romarin.
On retire la croute du fromage et on le coupe en petits morceaux.

On préchauffe le four à 180°c.
On rince et on coupe le haut de la courge butternut, dans la partie haute sans graine, en 4 tranches épaisses d’environ 1,5 cm d’épaisseur. Il est important de garder la peau pour que les tranches se tiennent bien. On dépose ces tranches sur une plaque de four couverte de papier cuisson, on les badigeonne avec 1 CS d’huile d’olive, on parsème de romarin et on enfourne pour 30 minutes environ.

On prépare le bouillon de légumes bien chaud.

Pendant ce temps, on fait chauffer 1 CS d’huile d’olive dans une casserole, on y fait revenir l’ail et l’échalote jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.
On ajoute le riz, on le fait nacrer en le remuant 2 minutes à feu vif. On mouille avec le vin blanc (gare aux éclaboussures !) et on laisse entièrement réduire.
On arrose ensuite avec le bouillon chaud, on mélange et on porte à ébullition.
Dès les 1ers bouillons, on baisse le feu, on couvre et on laisse mijoter 18 minutes à feu doux. Inutile de trop mélanger, pour ne pas « casser » les grains, on veille juste à ce que ça n’attache pas au fond avec une cuillère en bois. On incorporera ensuite la moitié de la sauge ciselée.

On fait chauffer 1 CS d’huile d’olive dans une poêle, on y met tous les champignons à rissoler à feu vif. On poivre et on ajoute la moitié de sauge restante.

En cas de sauge fraîche, on fait chauffer 3 CS d’huile d’olive dans une petite poêle et on y fait frire les feuilles de sauge réservées jusqu’à ce qu’elles soient croquantes. On les égoutte sur de l’essuie-tout.

On intègre la moitié des champignons rissolés et 1 CS de jus de citron dans le risotto, on poivre (ne salez pas, le bouillon et le fromage sont déjà fort salés).
Hors du feu, on y mélange la moitié du fromage.

On dresse un steak de butternut sur chaque assiette, une ligne de risotto à côté, on parsème le reste de fromage sur le risotto puis on décore avec les champignons restants et les feuilles de sauge croquantes. On ajoute enfin les noix concassées. Bonne dégustation !

Butternut rôti et risotto aux champignons

Plus d’inspiration pour votre menu de Noël ? Guettez très bientôt un post récapitulatif de toutes mes recettes de fêtes, et découvrez sans plus attendre mes sapins feuilletés au fromage de chèvre et aux figues {apéro}, ma terrine vegan de lentilles corail et châtaignes aux pruneaux {entrée}, mon parmentier végétarien de Noël au céleri, châtaignes et champignons {plat}, mes tiramisu au pain d’épices et clémentines {dessert}, les spritz et sablés de Noël de ma Mamie ♥ {avec le café} et mon stollen au massepain {pour le p’tit déj du 26} 😉 Joyeuses fêtes !

Steaks de butternut rôti et risotto aux champignons

Cette recette vous plaît ? Recevez-les toutes, directement dans votre boîte mail, en vous inscrivant en haut à droite de cette page ! Et pour piocher d’autres idées de repas végétariens, bio et de saison, faites vite un tour sur mes pages InstagramFacebook et Pinterest… A très vite !

4 réflexions sur “Risotto aux champignons et « steaks » de butternut rôti

  1. Ce qui est chouette avec Noël c’est cette ambiance magique 🌲
    À chacun sa recette 😍 ainsi, Noël devient un état d’esprit.
    Semez votre bonne humeur et la magie sera là 🎅
    Joyeux Noël Alexandra ❤

    • Bien d’accord avec toi ! Et franchement, il suffit de mettre une pincée de cannelle dans un chocolat chaud pour que la magie commence à opérer (exemple pris tout à fait au hasard 😅😇😋) Merci et joyeux noël à toi 🎄🌟🦌

Laisser un commentaire