Tarte fine à la courgette, ricotta et parmesan

En 2 mots, cette tarte salée est SIMPLISSIME et EXCELLENTE ! Et en plus, je dirais qu’elle en jette pas mal, non ? Moi qui cherche à écouler les monceaux de courgettes que le potager ne cesse de générer, je tiens là une nouvelle valeur sûre pour ensoleiller nos dîners d’été, en toute facilité.

Question facilité, j’avoue avoir cédé à tous mes principes en employant une pâte brisée toute prête… C’est moins bon, mais ça dépanne. Pour le reste, cette tarte doit beaucoup au peps de la moutarde, au fondant de la ricotta, au croquant des noix et bien sûr, au parmesan fraîchement râpé et au basilic fraîchement ciselé. Accompagnée d’une bonne salade verte (comme toute tarte salée qui se respecte, pas vrai ?), vous serez immanquablement comblés !

Tarte fine à la courgette, ricotta et parmesan

Je me suis inspirée de cette recette du blog Mamina.

Au marché
Pour 4 personnes :
– 1 pâte brisée, avec ou sans œuf
– 2 courgettes, soit environ 250 g de chair
– 200 g de ricotta
– 1 CS de moutarde
– 80 à 100 g de parmesan
– de l’origan, ou du thym… séchés
– du basilic frais
– du poivre
– du sel pour faire dégorger
– quelques noix

À la cuisine
On lave et on essuie les courgettes, on ne les épluche pas ! On coupe leurs extrémités, et pour ma part je les ai fendu en 2 pour les épépiner (les miennes sont énormes avec des pépins tout aussi énormes). On les taille en tranches fines à l’aide d’un robot ou d’une mandoline. On place ces tranches dans une passoire, on sale généreusement, on mélange et on laisse dégorger le temps de préparer le reste.

On râpe le parmesan. Dans un petit saladier on mélange la ricotta avec la moutarde et la moitié du parmesan. On poivre généreusement mais on oublie le sel, le parmesan est déjà assez salé !

On abaisse ou on déroule la pâte brisée sur une plaque allant au four. On la pique à la fourchette puis on y tartine le mélange moutardé en couche régulière, en laissant un petit trottoir libre sur les bords.

Retour aux tranches de courgettes : on les rince bien, je les plonge aussi dans l’eau, ensuite je n’hésites pas à leur faire faire un tour dans l’essoreuse à salade (simple et efficace), puis je les éponge soigneusement dans un linge propre.

On préchauffe le four à 210-220°c. Si besoin on casse les noix et on les concasse grossièrement.

On dispose les tranches de courgettes en écailles sur le fond de tarte, on saupoudre d’origan (et/ou d’autres herbes sèches), on re-poivre et on répartit le reste de parmesan avant d’enfourner pour 20 à 25 minutes.

À la sortie du four, on parsème les noix hachées et on cisèle le basilic frais. Cette tarte se déguste aussi bien chaude que tiède !

Tarte fine à la courgette, ricotta et parmesan

Pour d’autres idées de tartes salées et de saison, allez vite voir ma tarte aux tomates cœur de bœuf, ricotta et moutarde, ma tarte tatin de tomates au vinaigre balsamique, ma quiche renversée aux courgettes, à l’estragon et au curry, ma quiche feuilletée à la grecque {feta, tomates, olives noires} et ma tarte aux blettes et à la ricotta (même si je n’aime pas les blettes, et ouais).

Tarte fine à la courgette, ricotta et parmesan

Cette recette vous plaît ? Recevez-les toutes, directement dans votre boîte mail, en vous inscrivant en haut à droite de cette page ! Et pour piocher d’autres idées de repas végétariens, bio et de saison, faites vite un tour sur mes pages InstagramFacebook et Pinterest… À très vite !

2 réflexions sur “Tarte fine à la courgette, ricotta et parmesan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s