Minestrone de printemps

Êtes-vous plutôt dans le team « il fait trop chaud, j’arrive pas à dormir, j’en peux plus ! » ou dans le team « youpi, enfin l’été, je revis ! » ? Moi, après avoir vécu 4 étés dans un appartement-fournaise sous les toits, c’est juste le bonheur d’avoir une maison qui garde le frais ! Donc je me place bien volontiers dans la 2ème équipe 🙂 Pour autant, ces derniers jours, on a quand même vécu de salades et d’eau fraîche.

Avant que ça ne soit officiellement l’été demain (youpiii !), je profite de cette dégringolade subite des températures pour vous proposer un plat qui requinque après l’orage. Un minestrone, cette délicieuse soupe italienne agrémentée de pâtes… Dans cette version printanière, exit les haricots qui tiennent au corps et bonjour les petits légumes primeurs !

Minestrone de printemps

Pour ce minestrone, je me suis inspirée d’une recette de Delphine Paslin.

Au marché
Pour 4 personnes :
– 2 courgettes
– 2 carottes
– 2 navets
– 150 g de petits pois
– 50 g de petites pâtes
– 2 oignons nouveaux ou cébettes
– 2 gousses d’ail
– 1 l de bouillon de volaille ou de bouillon de légumes
– 1 CS d’huile d’olive pour la cuisson
– quelques brins de persil plat
– du poivre

À la cuisine
On rince tous les légumes et on les taille en dés (sans tous les mélanger, ils ne cuiront pas au même rythme).
On émince les oignons nouveaux, on pèle et on coupe très finement les gousses d’ail.

On met la CS d’huile d’olive à chauffer dans une cocotte et on y fait revenir l’oignon. On ajoute l’ail, les dés de carottes et de navets, on mélange puis on arrose avec le bouillon chaud. On couvre et on laisse cuire à feu moyen durant 10 minutes.

On ajoute les dés de courgettes et les pâtes, on poursuit la cuisson 10 minutes.
On ajoute enfin les petits pois et on laisse cuire 5 minutes supplémentaires avant de couper le feu.

On assaisonne (perso je trouve le bouillon assez salé) puis on laisse reposer à couvert 10 minutes.

Pendant ce temps on rince, on essuie et on cisèle le persil que chacun pourra parsemer à son goût sur son assiette (moi ça m’a gêné !)

Comme souvent, c’est encore meilleur le lendemain, une fois que toutes les saveurs se sont vraiment mélangées 😉

Minestrone aux légumes de printemps

Pour d’autres souplettes de saison, je vous invite à découvrir sur le (presque) blog :
Soupe péruvienne au quinoa
Soupe tiède de petits pois à l’estragon
Soupe à tendance thaïe aux vermicelles et crevettes
Velouté très frais à la courgette, coriandre et citron
Soupe aux orties

Soupe minestrone printanière

Chez vous
Vous avez testé cette recette ? Bravo et merci de votre confiance !
👉 Laissez-moi vos impressions en commentaire et j’y répondrai avec plaisir !
👉 Envoyez-moi vos photos et je les publierai ici !
👉 Taguez @presquebonneamarier hashtag #presquebonneamarier sur les réseaux sociaux et je repartagerai !

bulle-coeur-jaune

Cette recette vous inspire ? Recevez-les toutes, directement dans votre boîte mail, en vous inscrivant en haut à droite de cette page ! Et pour piocher d’autres idées de repas végétariens, bio et de saison, faites vite un tour sur mes pages InstagramFacebook et Pinterest… A très vite !

8 réflexions sur “Minestrone de printemps

  1. Moi, je fais partie un peu des deux équipes. J’aime pas trop la chaleur mais j’aime bien l’été quand même. Compliquée ou névrosée, je ne sais pas à quelle catégorie j’appartiens, hihi !
    En tout cas, ta soupe est très appétissante.
    Bon dimanche, bises.

  2. Coucou, j’adore la chaleur même si ça a des inconvénients c’est quand même meilleur pour le moral qu’un été sous la pluie 🙂 je n’ai jamais fait de minestrone mais ma mère en faisait souvent quand je vivais chez elle, c’est trop bon ! Bisous

    • Ma mère aussi faisait le minestrone classique avec une petite base de tomates et des haricots. Un régal, faudrait que j’essaye. Moi aussi je préfère la chaleur, un vrai été quoi 😉 bisous

Laisser un commentaire