Délicieuse soupe à tendance thaïe aux vermicelles et crevettes

C’est aujourd’hui le nouvel an chinois ! Nous entrons dans l’année du Singe, qui s’annonce positive pour la Chèvre que je suis, tant mieux ! Cette célébration asiatique est un prétexte tout trouvé pour exhumer les vermicelles de haricots mungo qui attendaient patiemment leur heure du fond de mon placard.

C’est un bouillon à tendance vaguement thaïe que je vous propose ici. Vaguement thaïe mais pleinement succulent ! Sans rire, c’est un concentré de saveurs et de textures : du doux, du piquant, du frais, du chaud, du liquide, du croquant et même du gluant… Alors même si l’on ne sait pas trop d’où il vient, il fait voyager les papilles ! Je crois en plus que le reste réchauffé le lendemain était encore meilleur, du fait que les parfums avaient « macérés ».

À la place des vermicelles de haricots mungo, n’hésitez pas à utiliser des vermicelles de riz, de soja ou peut-être même des nouilles de konjac. Mais peut-être que certains (de riz ?) auraient tendance à absorber le bouillon. N’hésitez pas non plus à ajouter une carotte en fin bâtonnets.

Délicieuse soupe à tendance thaïe aux vermicelles et crevettes

Au marché
Pour 2 à 3 personnes :
– 14 grosses crevettes, soit 250 g non décortiqué
– 100 g de vermicelles de haricots mungo (ou autre)
– 12 g de champignons noirs déshydratés
– 4 feuilles de chou chinois (et/ou une petite carotte)
– 4 cm de gingembre frais
– 75 cl de bouillon de légumes bio
– 20 cl de lait de coco, soit une briquette
– 2 CS de sauce nuoc-mâm
– 1 CS de sauce soja (subsitué par du Maggi pour moi)
– 1 petite tige de citronnelle
– 6 brins de coriandre fraîche
– 1 CC de curry

À la cuisine
On fait tremper les champignons dans un bol d’eau bouillante, en vérifiant les instructions sur l’emballage. 1h de trempage préconisée chez moi.

On lave et on émince les feuilles de chou en fines lamelles, la citronnelle en fines rondelles. On épluche, on rince et on détaille le gingembre en tout petits dés. On décortique les crevettes en conservant les queues.

On prépare les vermicelles en suivant les instructions sur l’emballage. Pour les miens, un bain de 2 minutes dans l’eau bouillante, à feu coupé. On les égoutte, on les passe sous l’eau froide pour couper la cuisson, puis on les laisse patienter dans la passoire. Je ne sais pas chez vous, mais ici on dirait une méduse 🙂

Dans une grande casserole, on dilue le bouillon de légumes dans 75 cl d’eau bouillante. On égoutte les champignons noirs, on les déchire grossièrement et on les ajoute avec la citronnelle, le gingembre, le chou (éventuellement la carotte), le nuoc-mâm et la sauce soja dans la casserole de bouillon. On fait cuire à feu moyen durant 10 minutes. Lorsque ça frémit, on verse le lait de coco, on mélange, on baisse le feu et on poursuit la cuisson 10 minutes supplémentaires.

On ajoute enfin les crevettes et on laisse mijoter à feu très doux 10 minutes. On ajoutera les vermicelles égouttés au dernier moment (la méduse, bonne chance pour répartir dans les assiettes/bols !) Une fois servi, on parsème la coriandre fraîchement cisèlée et une dernière pincée de curry ! Régalez-vous et… Très bonne année du Singe ma foi 😀

Délicieuse soupe à tendance thaïe aux vermicelles et crevettes

Délicieuse soupe à tendance thaïe aux vermicelles et crevettes

Publicités

10 réflexions sur “Délicieuse soupe à tendance thaïe aux vermicelles et crevettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s