Chou rouge aigre-doux aux airelles et purée de pommes de terre

C’est lors d’un week-end en Bavière et à leurs délicieuses tables que j’ai goûté au choux rouge aigre-doux. Je me suis tellement régalée que leurs spécialités ont réveillé la lorraine carnivore qui sommeillait très très profondément en moi… J’ai osé commander des plats qui me font rarement envie à la maison, genre, un jambonneau. Je vous mets au défi de trouver ça sur le (presque) blog !

La cuisine bavaroise fait la part belle aux saveurs aigre-douces et sucrées salées. Et le seul temps d’un week-end, j’y ai plusieurs fois croisé l’airelle. Ici aussi on apprécie le chou rouge avec une touche fruitée. On le voit souvent aux pommes, il doit aussi être bien sympa avec des pruneaux. Bref, lorsqu’un chou rouge est arrivé dans le panier bio de Nom-de-code-chéri, j’ai sauté sur l’occasion en m’exclamant que celui-ci, je m’en chargeais ! Pour mettre au point ma recette je me suis inspirée de-ci de-là, n’en faisant pour finir qu’à ma tête.

Chou rouge aigre-doux aux airelles et purée de pommes de terre

Conseil d’amie : recette à éviter une veille de rencard ! Le chou laissera vos ongles violets et… Rmh, on connaît tous les effets secondaires du chou 😀

Au marché
Chou rouge aux airelles pour 4 personnes* :
– 1 petit chou rouge
– 75 g d’airelles séchées mais charnues
– 1 gros oignon rouge
– 2 CS de sucre roux
– 1 CS de gelée d’airelles ou de groseilles ou de sirop de Liège
– 6 cl de vinaigre de cidre
– 6 cl d’eau
– 2 CS d’huile d’olive pour la cuisson
– 2 feuilles de laurier
– 1 clou de girofle
– du sel et du poivre
Purée de pommes de terre pour 2 personnes* :
– 400 g de pommes de terre, poids épluché
– 5 à 10 cl de lait tiédi
– 10 g de beurre salé
– de la muscade en poudre
– du poivre et du sel

À la cuisine
On épluche l’oignon et on le coupe en fines rondelles. On rince le chou rouge, on le débarrasse de sa base et de son cœur et on le râpe, pour ma part au robot avec une râpe munie de gros trous.

On fait chauffer l’huile d’olive dans une grande casserole et on y fait revenir l’oignon. Dès qu’il devient translucide et avant qu’il ne dore, on ajoute le chou rouge, on mélange et on laisse fondre quelques minutes. On saupoudre de sucre roux, on mélange et on laisse fondre/ caraméliser quelques minutes. On déglace enfin en versant le vinaigre de cidre puis l’eau, on pique çà et là les feuilles de laurier et le clou de girofle, on sale, on poivre, on couvre et on laisse mijoter à feu très doux durant 40 minutes environ, en retournant de temps en temps.

Pendant ce temps on s’attaque à la purée. Ça, on a l’habitude ! On épluche, on lave et on taille les pommes de terre en cubes, que l’on met à cuire dans un grand volume d’eau bouillante salée. Lorsqu’elles sont bien fondantes, on les égoutte puis on les passe au tamis (ou on les écrase pour une texture plus rustique). On détend enfin la purée obtenue avec le lait et le beurre salé, à vous de jouer sur les quantités en fonction de la consistance que vous aimez ! On n’oubliera pas de saler et d’ajouter une belle pincée de muscade moulue à notre purée.

Retour au chou, après 40 minutes de cuisson, on ajoute la gelée de fruits (j’avais un pot de framboises au frigo, j’ai tenté le tout pour le tout et c’était super !), les airelles, on mélange délicatement et on poursuit la cuisson, toujours à feu très doux et à couvert pour 20 minutes supplémentaires.

Au moment de passer à table on retire les feuilles de laurier et on ajuste au besoin l’assaisonnement.

Chou rouge aigre-doux aux airelles et purée de pommes de terre

* Ici les quantités sont indiquées en plat unique. Les amateurs dégusteront le chou et la purée en accompagnement d’une belle pièce de volaille, de porc, ou avec une thüringer –comprenez une saucisse blanche ! Auquel cas vous réduirez les proportions ou augmenterez le nombre de personnes 😉

Chou rouge sucré salé aux airelles et purée de pommes de terre

Ne perdez plus une miette du (presque) blog ! Inscrivez-vous en haut à droite de cette page pour recevoir chaque recette par mail et suivez-le sur Facebook, Pinterest, Hellocoton ou Recettes de cuisine.

Publicités

5 réflexions sur “Chou rouge aigre-doux aux airelles et purée de pommes de terre

  1. Chère Alexandra,
    Ton joli plat est une madeleine de Proust pour moi 😋
    Maman le cuisinait aux pommes et au vin rouge.
    Merci, d’avoir fait ressurgir ce lointain souvenir (parmi tant d’autres) le jour anniversaire de ma petite maman 😍😙

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s