Tartines de truite fumée façon smørrebrød

En vacances l’été dernier à Copenhague, j’ai découvert une cuisine danoise inventive, super saine et super bio. Elle me laisse un souvenir délicat, aussi léger que rassasiant. Je garde pour ce genre de souvenirs culinaires une place toute particulière, quelque part entre le ventre et le cœur 🙂

Monument de la gastronomie danoise, le smørrebrød (dites smeurbreut) est une super-tartine (open-faced sandwich, si vous voulez) traditionnellement réalisée sur du rugbrød, un pain noir au seigle complet, très nutritif mais pauvre en lipides et glucides. Il est typiquement garni de beurre, de poisson fumé (hareng en tête !), de viande ou de fromage, et accommodé de mille façons : pickles, câpres, rémoulade, graines germées, fruits à coque… Le résultat est généralement aussi beau que bon !

Tartines de truite fumée façon smørrebrød

Au marché
En plat pour 2 personnes :
– 2 tranches de pain de seigle (selon la taille), ici du Vollkornbrot allemand
– 150 g de truite fumée sauvage ou élevée en France
– du fromage frais, ici du Saint-Moret Ligne & Plaisir
– un tronçon de concombre, ici 7 cm (oui, j’ai mesuré)
– 5 radis
– 2 brins d’aneth
– quelques baies roses

À la cuisine
On lave et on équeute les radis, on coupe (et on croque) les parties blanches, puis on détaille les corps roses en fines rondelles, afin qu’elles aient de beaux contours roses 🙂 On ne me refera pas !

On lave et on épluche le concombre une bande sur deux.

On coupe chaque tranche de pain en 3 parts égales (à ajuster selon votre pain) puis on tartine généreusement de fromage frais.

On coupe les tranches de truites (voyez comme elles sont fermes et mattes ! Allez donc lire ce que j’en pense entre les deux photos plus bas) à la taille de nos tartines.

Commence alors le montage : on répartit sur chacun des smørrebrød la truite, le concombre (ici 3 rondelles par tartine), puis les radis. On termine avec quelques pluches d’aneth et les baies roses.

Inutile de porter un casque viking pour les déguster, mais ça peut être drôle quand même !

Tartines de truite fumée façon smørrebrød

Pourquoi de la truite fumée ? Parce que malgré mon amour du saumon, je le boycotte autant que possible depuis la parution en 2013 de nombreuses enquêtes révélant la super toxicité des saumons d’élevage (norvégiens, écossais…) dopés aux antibiotiques, aux métaux lourds et infestés de trucs vraiment beurk.

Tartines de truite fumée façon smørrebrød

Rien ne se perd ! Les verrines concombre, radis et crème à la feta vous permettront d’accommoder le reste de concombre et de radis 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s