Muffins zéro déchet aux fanes de radis et à la feta

Après mon velouté zéro déchet de feuilles et trognon de chou-fleur, voici une nouvelle recette tirée du livre La cuisine zéro déchet : les muffins aux fanes de radis ! Maintenant que je suis lancée, je suis vraiment curieuse de découvrir jusqu’où donner une nouvelle vie à ce que je composte habituellement… Parce que depuis que je vis avec Nom-de-code-chéri, je ne jette plus, je composte !

Ces muffins sont hyper moelleux et goûtus, on ne se doute absolument pas qu’il s’agit de fanes, et encore moins de radis. J’ai un peu modifié la recette originale de Stéphanie Faustin qui préconisait 65 g de fromage de chèvre (type bûche) et 40 g de farine de lupin. N’ayant ni l’un, ni l’autre, et le but de l’opération étant de passer les « restes » (pas de faire de nouvelles courses), j’ai remplacé par 80 g de feta et 40 g de farine d’avoine. À refaire, je pousserai le concept feta (grec) à fond en y ajoutant également des olives noires et de l’origan !

Muffins zéro déchet aux fanes de radis et à la feta

L’essentiel des vitamines, des fibres et des antioxydants se trouvent dans la peau et dans les feuilles des fruits et légumes, malheureusement les pesticides aussi… Ne réalisez cette recette à base de fanes qu’à la seule condition que vos radis soient bio !

Lire la suite

Publicités

Ma flammekueche forestière

Je ne sais pas chez vous, mais par ici, le printemps a pris un faux départ ! Ce retour à la grisaille me donne l’occasion de partager une recette bien de chez moi… Enfin presque, car je ne suis pas alsacienne mais, si l’on considère que :
– le nouveau découpage administratif français place ma Lorraine natale dans la même région que l’Alsace*
– ma famille grand-paternelle était alsacienne
– j’ai moi-même vécu un court instant à Strasbourg
Hop’la, mon argumentaire vous a complètement convaincu : les flam’ ne sont pas vraiment de chez moi, mais pas loin ! Je pense de toute façon que, quelle que soit la spécialité régionale, il n’existe pas une seule et unique recette, la vraie, l’authentique… On trouve généralement autant de recettes qu’il y a de familles, chacune avec son truc en plus.

Un peu comme le pizza en Italie, la flammekueche est à l’origine le « plat du pauvre » en Alsace. Parce qu’elle comprend peu d’ingrédients et que l’on profitait du four à pain encore chaud pour la cuire. Sa garniture traditionnelle comprend une base de crème (plus ou moins coupée au fromage blanc), des oignons et des lardons. Comme en matière de pizza, on trouve maintenant un tas de garnitures possibles… Ma préférée est au munster. La comparaison avec l’Italie s’arrête là, puisqu’une flam’ est rectangulaire, que sa pâte est si fine qu’elle est craquante et qu’on la sert sur une planche en bois 🙂

Flammekueche forestière aux champignons

C’est ici la 1ère fois que je fais ma pâte moi-même, je me suis inspirée de cette recette Aux Fourneaux !
*Savez-vous comment on appelle les habitants de la région Grand-Est ?!
Réponse en bas de la recette !

Lire la suite

Quiche au butternut et aux noix

Vous savez comme j’aime les quiches et tartes salées… Celle que je vous propose aujourd’hui est un peu plus sophistiquée que d’habitude, je trouve. L’effet butternut, j’imagine. Je me suis inspirée de la recette du joli blog Je peux lécher la cuillère ? tout en gardant mes fondamentaux : ma pâte brisée, mon appareil à quiche (je suis lorraine, mince alors !) et du butternut rôti au four, parce que j’estime que c’est la meilleure façon d’exhaler ses saveurs (ce qui nous épargne en plus le risque de détremper notre quiche).

Nom-de-code-chéri y aurait bien ajouté un peu de fromage bleu… J’aurais personnellement eu peur qu’il domine totalement le goût subtil de la courge, et j’ai trouvé mon Comté au lait cru déjà bien parfumé, mais sentez-vous libre d’essayer 😉

Quiche au butternut et aux noix

Lire la suite

Tarte aux poireaux et champignons sur « pâte » de polenta

Connaissiez-vous Luana Belmondo ? Moi, pas du tout… Si ce n’est le nom de son cascadeur de beau-père ! Saviez-vous qu’elle a un show télé nommé Luana Cuisine ? Encore moins, je n’ai pas la télé ! Pourtant, maman a eu la très bonne idée de me crayonner vite fait cette recette de tarte sur fond de polenta sur un petit bout de papier, et je l’en remercie !

Ce qui m’a plu dans l’idée de cette tarte, c’est évidemment que la pâte soit remplacée par de la polenta. D’abord parce que j’aime beaucoup la polenta, ensuite parce que c’est une nouvelle façon originale de la cuisiner. Pour le reste, une fondue de poireaux et champignons en béchamel, ça ne pouvait être qu’onctueux à souhait.

Tarte à la fondue de poireaux et champignons sur fond de polenta

Cette recette est également ultra intéressante dans le cadre d’un régime sans gluten, puisque pas de pâte. Suivez dans ce cas la recette initiale de « béchamel » à base de Maïzena.

Lire la suite

Tarte salée aux carottes, coco et cumin

La carotte est un légume aux mille facettes : cru ou cuit, salé ou sucré… C’est un véritable caméléon en cuisine ! Je n’avais pourtant jamais pensé à en faire une tarte salée… Cette idée super originale revient à Britt, du blog Green Cuisine. J’ai découvert son blog en recherchant de chouettes idées végétariennes pour Noël (je vous réserve quelques surprises pour Noël 2019 !) et j’ai été conquise par ses recettes ultra appétissantes.

Pour réaliser cette tarte, je me suis amusée à utiliser des carottes de 3 couleurs : oranges naturellement, mais aussi jaunes et violettes. Ce qui honnêtement, ne paraît pas vraiment à l’œil. Mais en bouche, mmh… Cette tarte est fondante, la coco dosée comme il faut, on a beaucoup aimé 🙂

Tarte salée aux carottes, coco et cumin

Lire la suite

Tarte à l’oignon

Les températures ont plongé du jour au lendemain, les journées raccourcissent à vu d’œil, l’automne est bien là. Or j’ai toujours aimé les quiches et tartes salées pour réchauffer les soirées frisquettes. La simple idée d’allumer le four me soulage déjà !

Dans ce cas, la tarte à l’oignon, savoureuse spécialité alsacienne, est toute indiquée. Seul bémol, aussi délicieuse soit-elle, gardez en tête que cette tarte présente 2 dommages collatéraux :

1. Elle est à pleurer, littéralement. Petite fille j’avais cependant trouver la parade. J’aidais maman à peler et à couper les oignons avec mes lunettes de ski vissées sur le nez. Comme j’ai toujours détesté skier, mes lunettes ont au moins été utiles à quelque chose 😀

2. Évitez ce plat la veille d’un rencard ou d’un entretien important 😉

Tarte à l'oignon

En Alsace, la tarte à l’oignon est servie comme entrée, mais accompagnée d’une bonne salade, elle est parfaite au dîner.

Lire la suite

Tatin de tomates au vinaigre balsamique

En renversant leur tarte aux pommes, les sœurs Tatin ne se doutaient pas 1/ qu’elles venaient de créer un succulent dessert caramélisé qui traverserait les âges et 2/ que ce dessert serait ensuite détourné en tarte salée. S’il est pourtant un plat efficace, c’est bien le Tatin de tomates ! Nom-de-code-chéri et moi-même avons dégommé la tarte entière à nous 2… « C’est addictif » a-t-il dit et c’est bien vrai.

Pour cette recette, je me suis inspirée des blogs Mamou and Co et À la table de Gaëlle. Il semble que, chez l’une comme chez l’autre, tout le monde se soit léché les doigts 😉

Tatin de tomates au vinaigre balsamique

Corinne et Gaëlle emploient chacune 6 tomates moyennes dans une moule à manqué de 22 cm de diamètre. Je n’ai pas de « tomates moyennes » bien calibrées mais plein de variétés, de forme, de couleurs et de tailles différentes, en provenance directe du potager de belle-maman. J’ai donc utilisé 12 tomates dans un plat de 27 cm de diamètre. Mes tomates n’étant pas bien grosses, elles sont passées dans un moule à tarte.

Lire la suite