Nouilles udon sautées au poisson

De la Corée nous connaissons essentiellement Samsung, Hyundai et l’indescriptible Gangnam Style… Depuis quelques temps quand même, les foodista averties connaissent aussi le bibimbap et peut-être même le kimchi. Les 2 sont des plats coréens traditionnels, le 1er à base de riz, le 2nd à base de légumes fermentés. Alors lorsque la marque coréenne Mr. Min m’a contactée pour cuisiner leurs produits, je me suis dit que ce serait la parfaite occasion pour en découvrir un peu plus sur cette petite péninsule asiatique. Parce que j’ai beau travailler occasionnellement avec la Corée depuis près de 10 ans, la seule chose que j’ai apprise, c’est que Gangnam est un quartier d’affaires de Seoul, plutôt branché et top pour sortir le soir.

En fin de compte, les nouilles udon sont traditionnellement japonaises. Il n’empêche que les meilleurs plats traversent les frontières et que leurs voisins coréens les apprécient. Il s’agit de nouilles de blé épaisses et un peu glutineuses, souvent sautées avec des légumes, du poulet et du sésame… Mais moi j’avais envie de poisson !

Nouilles udon sautées au poisson

C’est donc avec un filet de plie que je les ai préparé. Rapidement puisque les nouilles udon Mr. Min sont précuites et accompagnées d’un petit sachet de sauce légèrement caramélisée.

Lire la suite

Publicités

Amuse-bouches sapins feuilletés aux tomates séchées ou à la truite fumée

Beaucoup plus simples et plus rapides à réaliser que mes sapins feuilletés de l’an dernier, ceux-ci ont pourtant eu autant de succès sinon plus ! Alors franchement, pourquoi s’embêter ?! Ils sont aussi mignons, un peu moins secs et peuvent être garnis de toutes sortes de tartinades, tapenades, pesto, jambon, truite fumée… Car je boycotte autant que possible le saumon (et l’explique ici en bas).

Amuse-bouches sapins feuilletés aux tomates séchées ou à la truite fumée

L’idée me vient du blog La gourmandise selon Angie. Je redoutais que le montage s’avère périlleux, mais après avoir jeté un oeil à ces vidéos ici et , tout s’est parfaitement déroulé ! Alors allez-y sans crainte 😉

Lire la suite

Délicieuse soupe à tendance thaïe aux vermicelles et crevettes

C’est aujourd’hui le nouvel an chinois ! Nous entrons dans l’année du Singe, qui s’annonce positive pour la Chèvre que je suis, tant mieux ! Cette célébration asiatique est un prétexte tout trouvé pour exhumer les vermicelles de haricots mungo qui attendaient patiemment leur heure du fond de mon placard.

C’est un bouillon à tendance vaguement thaïe que je vous propose ici. Vaguement thaïe mais pleinement succulent ! Sans rire, c’est un concentré de saveurs et de textures : du doux, du piquant, du frais, du chaud, du liquide, du croquant et même du gluant… Alors même si l’on ne sait pas trop d’où il vient, il fait voyager les papilles ! Je crois en plus que le reste réchauffé le lendemain était encore meilleur, du fait que les parfums avaient « macérés ».

À la place des vermicelles de haricots mungo, n’hésitez pas à utiliser des vermicelles de riz, de soja ou peut-être même des nouilles de konjac. Mais peut-être que certains (de riz ?) auraient tendance à absorber le bouillon. N’hésitez pas non plus à ajouter une carotte en fin bâtonnets.

Délicieuse soupe à tendance thaïe aux vermicelles et crevettes

Lire la suite

Galettes de sarrasin à la fondue de poireaux et truite fumée

C’est aujourd’hui la Chandeleur ! L’occasion de découvrir l’une des innombrables façons de garnir les galettes de sarrasin que je vous présentais ce week-end. J’ai ADORÉ le mélange de saveurs, particulièrement la touche de baies roses qui fait toute la différence 🙂

Mais au fait, savez-vous pourquoi on mange des crêpes (enfin ici des galettes) à la Chandeleur ? C’est encore un coup des romains et c’est à lire ici !

Galettes de sarrasin à la fondue de poireaux et truite fumée

Lire la suite

Tartare de Saint-Jacques, mangue et avocat

Si plus jeune j’avais du mal avec le cru, je n’ai aujourd’hui plus de limite en matière de carpaccios et de tartares, de viande et de poisson. Mes dernières réticences sont récemment tombées, alors que je cédai à l’appel des sashimis. Ce que j’apprécie globalement dans le cru, c’est son extrême finesse.

De la « finesse ». Le mot est bien choisi pour parler du tartare d’aujourd’hui. La Saint-Jacques est LE mollusque raffiné. Avec la mangue et l’avocat, association qui me trottait dans la tête depuis longtemps, l’alliance de saveurs et de textures est top. Les couleurs auraient pu être un peu plus chamarrées, mais à défaut d’en prendre plein les yeux, j’en ai pris plein le palais 😉

J’ai trouvé des noix sans corail. Si les vôtres en ont, demandez à votre poissonnier si vous pouvez les congeler, ils seront parfait pour donner consistance et couleur à une sauce de poisson. Si vous prenez des Saint-Jacques surgelées, décongelez-lès dans un bain de lait. D’autres conseils pour bien les choisir et les préparer sur le célèbre blog Papilles et pupilles.

Tartare de saint-jacques, mangue et avocat

J’ai servi ce tartare en plat. On peut réduire les quantités pour une entrée, voire le présenter en cuillères apéritives.

Lire la suite

Pavé de saumon épicé en papillote et nouilles chinoises

C’est en papillote au four que je préfère préparer le poisson. Parce que c’est diététique (inutile d’ajouter un corps gras), qu’il ne sèche pas et surtout parce qu’on peut laisser cours à notre créativité ! Les papillotes s’accommodent de toutes les façons : traditionnelles avec du vin blanc, des fines herbes, un poireau ou du fenouil ciselés, exotiques avec des épices, des zestes d’agrume, de la citronnelle ou même du miel… Il suffit d’écouter ses envies !

Pour les raisons que je vous ai déjà brièvement exposées en parlant smørrebrød, je suis extrêmement vigilante quant au choix du saumon et du poisson en général. Lorsque je ne trouve pas de poisson sauvage, je fais attention à sa provenance et évite grosso modo ceux de la mer du Nord, Baltique et surtout ceux d’Asie, qui produit 90 % du poisson d’élevage dans le monde. Ceux-ci sont venus à la nage de l’océan Atlantique 😉

Pavé de saumon épicé en papillotte et nouilles chinoises

Lire la suite

Bouchées roulées de saumon fumé au guacamole doux {Bataille Food #30}

Ne dit-on pas que l’important, c’est de participer ? Eh bien c’est la devise du jour, car si le thème de la 30ème Bataille Food m’inspirait, le rendu n’est pas à la hauteur de mes espérances. Ce thème, c’est Bénédicte du très gourmand blog Douceurs maison qui l’a suggéré : « les mignardises se teintent d’orange et se remplissent d’épices ».

Pour mémoire, la Bataille Food est un jeu culinaire réunissant chaque mois blogueurs et autres toqués de cuisine autour d’un thème impliquant 2 ingrédients imposés. C’est Jenna, du très beau blog Le bistro de Jenna qui a créé ce défi. Le principe veut que le lauréat d’une édition organise la suivante, propose un thème et désigne son successeur. Les participants publient une recette inédite et illustrée sur leur page Facebook et/ou leur blog chaque 1er mercredi du mois à 18h00 tapantes. Je suis au rendez-vous pour la 2nde fois !

Bataille Food

Bénédicte, marraine de cette 30ème édition, avait remporté la Bataille précédente avec ses choux étoiles des neiges trop mignons, sur le thème proposé par Lillie « châtaignes et marrons vêtus de blanc pour un hiver gourmand » du très charmant blog La cuisine de Lillie. J’avais pour l’occasion proposé un potage épais de marrons au céleri et aux noisettes.

C’est pour l’apéritif de la Saint-Sylvestre que j’ai réalisé ces bouchées roulées. En plus d’être oranges et épicées, mes mignardises ne devaient comporter ni gluten, ni lactose, ni œuf… Pas facile de composer avec les intolérances alimentaires, mais je veux croire qu’elles nous poussent à innover. J’ai voulu adapter ces rolls saumon avocat en faisant l’impasse sur le fromage frais, mais c’est malheureusement lui qui devait figer l’ensemble… Bien que très fraîches et agréables, mes mignardises se sont révélées assez peu présentables 😦 Je vous conseille donc d’y réintégrer le fromage frais !

Bouchées roulées de saumon fumé au guacamole doux

Lire la suite